Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Otto Rahn : faux cathare et vrai nazi

Couverture du livre Otto Rahn : faux cathare et vrai nazi

Auteur : Mario Baudino

Préface : Nicolas Gouzy

Traducteur : Denitza Bantcheva

Date de saisie : 25/01/2007

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Privat, Toulouse, France

Collection : Domaine cathare

Prix : 19.00 €

ISBN : 2-7089-7527-7

GENCOD : 9782708975279

Sorti le : 25/01/2007

Joachim Salinger - 05/03/2007


  • Les présentations des éditeurs : 26/02/2007

Toulouse, 1234 : un évêque catholique extorque par la ruse la profession de foi d'une vieille femme cathare sur son lit de mort. Paris, 1930 : à la Closerie des Lilas, quelques intellectuels fantasment sur les trésors mystérieux censés avoir appartenu aux cathares exterminés au XIII siècle, au cours de la croisade lancée contre eux par le pape Innocent III. Pour le plus jeune d'entre eux, Otto Rahn, c'est une révélation. Pendant deux ans, ses recherches vont le conduire vers le château de Montségur qu'il identifie comme «le château fort du Graal décrit dans le récit de Perceval». Ses thèses transforment cette fable locale en une mythologie européenne vouée à influencer le sommet du régime nazi.
Dans ce passionnant essai biographique qui se lit comme un roman, très bien documenté, Mario Baudino fait se rencontrer deux récits : l'histoire médiévale méridionale et celle, pétrie de mysticisme et de romantisme, d'Otto Rahn, porte-drapeau autoproclamé des cathares, devenu ensuite un intime de Himmler.
L'auteur pose un regard neuf sur la sombre légende d'Otto Rahn, dont la mort, en mars 1939, dans le froid glacial des Alpes autrichiennes, reste une énigme encore jamais élucidée.

MARIO BAUDINO est né à Chiusa Pesio (près de Cuneo, en Italie) en 1952 et vit à Turin où il travaille en tant que journaliste culturel à La Stampa. Il est l'auteur d'essais, de romans (parmi lesquels on peut citer Le Sourire de la druide, 1998) et de trois recueils de poèmes publiés chez Guanda : Une reine tendre et étonnante (1980), Merci (1988, Prix Montale) et Conversations avec un vieil ennemi (1999, Prix Bracanti 2000).
Il a également fait paraître, aux Éditions Ponte aile Grazie, Rumeurs de guerre (2001).


  • Les courts extraits de livres : 26/02/2007

Que pouvait valoir une hérétique sur son lit de mort ? À une distance de plusieurs siècles, le bon sens suggère la réponse : rien. Mais ce n'était pas là une époque de bon sens ni d'humanité, dans cette région du Midi que ses habitants ne désignaient pas encore par le nom d'Occitanie. L'Inquisition dominicaine était comme une police religieuse inflexible, féroce et parfaitement organisée. Et puis, c'était un jour particulier, consacré justement à la célébration de la toute récente canonisation de saint Dominique, le héros spirituel de la lutte contre les cathares, disparu récemment. L'infraction commise exigeait donc une intervention particulière, et une hérétique agonisante, cela tombait à point pour donner un spectacle alliant la théâtralité à l'astuce et qui paraisse exemplaire.
Du Fauga, le prieur, des frères et des prêtres partirent au grand galop derrière le domestique et se précipitèrent dans la maison de la mourante, terrorisant tous les membres de sa famille. L'un d'eux essaya d'avertir la femme en lui annonçant que «monseigneur l'évêque» était arrivé, mais la malheureuse n'était plus en état de saisir l'allusion. Elle parla au prélat comme elle l'aurait fait avec Guilhabert de Castres, le guide spirituel des cathares de Toulouse, désormais clandestin et réfugié à Montségur.
L'évêque joua le jeu, feignant d'être un parfait, jusqu'au moment où il obtint une franche profession de foi hérétique. Alors, il révéla son identité et ordonna que l'on transporte immédiatement la dame, sur son lit, hors des murs de la cité : elle devait arriver encore vivante au sup­plice qui l'attendait au pré du Comte, un terrain situé au-delà des portes de la ville, où l'on préparait son bûcher en toute hâte.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia