Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Les messageries maritimes

Couverture du livre Les messageries maritimes

Auteur : Marie-Françoise Berneron-Couvenhes

Préface : Michel Roussel

Date de saisie : 15/02/2007

Genre : Sciences humaines et sociales

Editeur : Presses de l'Université Paris-Sorbonne, Paris, France

Collection : Histoire maritime

Prix : 45.00 €

ISBN : 2-84050-479-0

GENCOD : 9782840504795

Sorti le : 15/02/2007

Lise Maussion - 05/03/2007


  • Les présentations des éditeurs : 27/02/2007

L'attrait des croisières et des paquebots de rêve ou de légende, qui flottent encore dans les imaginaires, ne doit pas occulter l'origine première des grandes compagnies de navigation marchandes, telle que la Compagnie des Messageries Maritimes, dont la création en 1851 résulta à la fois de la révolution technique de la vapeur, du grand mouvement industriel, bancaire et commercial de la seconde moitié du XIXe siècle et d'une volonté politique de l'État, désireux de se doter d'une marine marchande moderne à l'égale de la Grande Bretagne.
Ce livre relate l'une des pages les plus riches du shipping en France, en retraçant l'essor, de 1851 à 1894, de la Compagnie des Messageries Maritimes, qui fut la première compagnie de navigation française de grande taille et l'une des plus importantes que la nation ait connue. Il étudie l'internationalisation rapide des Messageries Maritimes, qui, en tant qu'armement commercial, étendirent leur réseau sur l'ensemble des océans du globe, contribuant ainsi à la défense du pavillon français et épousant les grands flux commerciaux et migratoires du monde. Rayonnant de Marseille jusqu'aux confins de la Méditerranée, de l'océan Indien, du Pacifique et de l'Atlantique, à destination de l'Indochine, de la Chine, du Japon, de l'Australie et de l'Amérique Latine, les lignes créées par les Messageries Maritimes n'apparaissent-elles pas comme les deux mains de la France qui se rejoignent à l'autre bout de la terre ?
Il est en outre question de la naissance des concessions de service public dans le secteur des transports par mer, des premières lignes postales régulières aux dessertes entre la métropole et l'empire colonial. A partir de sources inédites et des apports de la comptabilité d'entreprise, sont définies la croissance, l'organisation et la stratégie d'une entreprise capitaliste pionnière dans sa branche. Enfin, l'ouvrage n'omet pas une étude sociale de la vie des hommes, équipages et passagers, embarqués à bord des paquebots, fleurons de la marine marchande française du XIXe siècle.


  • Les courts extraits de livres : 27/02/2007

De 1851 à la fin du XIXe siècle, le développement de la Compagnie des Messageries Maritimes s'inscrit dans un contexte technologique et économique favorable à une importante expansion géographique. Un faisceau de facteurs entraîne une dilatation du commerce mondial qui emprunte pour une grande part la voie maritime. Les voies ferrées atteignent désormais les ports, les routes maritimes les relaient. À partir de 1869, le «lac méditerranéen» disparaît, le verrou de Suez saute et ouvre une ère nouvelle de la géographie des transports par mer, évitant aux navires une circumnavigation séculaire et confortant le choix irréversible de la navigation à vapeur, synonyme de rapidité et de régularité. De plus, la poursuite de l'industrialisation conduit les États européens à exporter des produits manufacturés et à importer des matières premières. Cette double recherche de débouchés et de matières premières trouve sa résolution dans le commerce colonial et dans le commerce avec les Nouveaux Mondes. Ni la concurrence exacerbée ni le ralentissement relatif des affaires, lié à la Grande Dépression européenne, n'entament l'internationalisation de la Compagnie des Messageries Maritimes.
Les services de la compagnie s'étendent des rives de La Plata aux mers de Chine et du Japon, de la mer du Nord à la Nouvelle Calédonie. Ce réseau de lignes régulières était en effet le plus important par l'étendue, qu'aucune autre compagnie française ne desservit jamais. Si leur vocation première consistait à assurer le service maritime postal en Méditerranée, les Messageries Maritimes ne tardèrent pas à desservir des horizons plus lointains. La compagnie multiplie les conventions avec l'État pour la desserte de l'Atlantique Sud, ouverte en 1860, de l'Extrême-Orient en 1862, de l'océan Indien en 1864. Elle développa alors un réseau étendu de lignes régulières postales, subventionnées par l'État, à partir desquelles des ramifications se multiplièrent, lignes annexes ou lignes commerciales non subventionnées, comme les lignes de mer Noire, ouvertes à la faveur de Crimée et conservées ensuite, ou la ligne de Marseille à Londres développée à partir de 1872.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia