Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le registre de Lambert, évêque d'Arras (1093-1115)

Couverture du livre Le registre de Lambert, évêque d'Arras (1093-1115)

Auteur : Claire Giordanengo

Date de saisie : 15/02/2007

Genre : Sciences humaines et sociales

Editeur : CNRS Editions, Paris, France

Collection : Sources d'histoire médiévale, n° 34

Prix : 75.00 €

ISBN : 978-2-271-06358-8

GENCOD : 9782271063588

Sorti le : 15/02/2007

François Attia - 23/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 28/02/2007

Le registre, unique en son genre, de Lambert de Guînes, évêque d'Arras de 1093 à 1115, est un ensemble de textes, transmis par deux copies du XVIIe siècle, qui a été commencé lors du rétablissement de l'évêché d'Arras. Le récit de cette restauration, qui rencontra de vives oppositions, entremêlé des textes officiels rassemblés pour en établir la légitimité, est suivi de documents de diverse nature, où les échanges épistolaires tiennent une place non négligeable, regroupés en fonction de leur sujet : textes des conciles auxquels l'évêque participa, en particulier celui de Clermont en 1095, absolution du roi Philippe Ier après son adultère confiée à Lambert, chartes et privilèges accordés aux abbayes, documents concernant des litiges entre établissements ecclésiastiques, tous destinés à montrer l'activité du nouveau prélat. La suite du dossier est plus homogène : la correspondance active et passive de l'évêque (132 lettres), dans un ordre à peu près chronologique, couvre toute la durée de son épiscopat. Cette source d'une grande richesse permet de dresser un tableau de l'Église de la province de Reims et de la société laïque du nord de la France au début du XIIe siècle et d'apporter un exemple concret de la lutte pour la Réforme d'un clergé imprégné de culture canonique, bref, le «miroir» de l'évêque grégorien.

Ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de l'Université et archiviste-paléographe, Claire Giordanengo est conservateur des bibliothèques.
Cette édition est une version remaniée de sa thèse d'École des chartes.


  • Les courts extraits de livres : 28/02/2007

Repères biographiques

On ne sait presque rien, comme c'est bien souvent le cas pour cette époque, des origines familiales de Lambert : il est né sans doute vers 1050, dans le pays de Guînes. Ses parents ne sont pas connus mais sa famille est de bonne noblesse puisqu'elle est alliée aux comtes de Ponthieu et de Pierrefonds : Gui de Ponthieu, s'adresse à lui dans une lettre comme à son cognatus. Il appartenait sans doute à la famille des comtes de Guînes. Il n'est pas du tout sûr en revanche qu'il était apparenté à Hugues, évêque de Soissons, malgré une assertion qui a longtemps prévalu.
Jusqu'à ce qu'il devienne évêque, le parcours intellectuel de Lambert n'est guère connu que dans ses grandes lignes et sans dates précises. Il est resté, pendant un temps difficile à déterminer, sans doute à partir de 1068, à l'abbaye de Saint-Quentin de Beauvais, où il fut l'élève d'Yves de Chartres qui lui enseigna les Écritures saintes. Il devint ensuite archidiacre de Thérouanne puis chanoine et préchantre, peut-être à partir de 1075, à la collégiale Saint-Pierre de Lille.
Sa vie est un peu mieux connue après qu'il fut devenu évêque; les renseignements restent cependant très lacunaires et pendant de larges périodes ses activités ne sont pas précisément connues, en particulier de 1113 à sa mort.
- 1094, septembre : Lambert fait sa profession devant l'archevêque de Reims lors d'un concile. Il se rend peu après au concile d'Autun, qui s'ouvre le 16 octobre, invité par le légat Hugues de Lyon : il appuie sans réserve l'excommunication prononcée contre Philippe Ier, roi de France.
- 1095 : il se rend au concile de Clermont, auquel il a été convoqué par son métropolitain et par le pape. Le voyage, entrepris le 28 octobre, est mouvementé car aux alentours de Provins il est fait prisonnier avec ses compagnons par le chevalier Garnier de Pont. Relâchés trois jours plus tard, le 9 novembre, après l'intervention du frère de Garnier Philippe, évêque de Troyes, et du pape, ils arrivent à Clermont le dimanche 18 novembre. Le 28 novembre, à la fin du concile, est proclamé devant tous les assistants le privilège pontifical qui confirme l'Église d'Arras. Lambert a pris soin de noter les décrets de ce concile.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia