Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le canal de Craponne : un exemple de maîtrise de l'eau en Provence occidentale 1554-1954

Couverture du livre Le canal de Craponne : un exemple de maîtrise de l'eau en Provence occidentale 1554-1954

Auteur : Marylène Soma Bonfillon

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Sciences et Technologies

Editeur : Publications de l'Université de Provence, Aix-en-Provence, France

Prix : 35.00 €

ISBN : 978-2-85399-659-4

GENCOD : 9782853996594

Charlotte Thomas - 09/03/2007


  • Les présentations des éditeurs : 09/06/2009

Marylène SOMA-BONFILLON, docteur en histoire, professeur certifiée, enseigne à Salon de Provence et est chargée de cours en histoire moderne à l'Université de Provence.

En 1554, Adam de Craponne construit un canal en Provence occidentale en dérivant de l'eau de la Durance. Fossé en terre, le canal est composé de plusieurs branches et d'une arborescence de rigoles pour les moulins et l'agriculture : c'est un canal mixte, usinier et d'irrigation. Des moulins à farine, à huile et des usines tournent sur le canal jusqu'au milieu du XXe siècle. La culture de l'olivier s'intensifie et l'espace irrigué s'étend tout particulièrement dans la steppe de la Crau. Sous la surveillance des eygadiers, des systèmes de distribution et de contrôle de l'eau s'organisent. L'Oeuvre Générale de Craponne est depuis le XVIe siècle la société qui a en charge la gestion et la défense des droits d'eau acquis par Adam de Craponne. Cet ingénieur du roi aidé par des financiers et des hommes de terrains, les niveleurs, a su mettre en place un système qui perdure encore de nos jours et qui a bâti un paysage.


  • Les courts extraits de livres : 03/03/2007

Couvrant une grande partie du département actuel des Bouches-du-Rhône, l'espace dont il est question est composé de plaines et de vallées, limitées au nord et à l'est par deux chaînes de montagne : la Trévaresse, petite montagne de faible altitude, et les Alpilles. Région de secousses telluriques, des effondrements locaux sont perceptibles. Un peu partout des micro-failles ont joué. Les ultimes secousses de l'écorce terrestre ont fait dévier les cours des fleuves. En effet au Villafranchien et encore au Quaternaire moyen, la Durance rejoignait directement la mer par la trouée de Lamanon. C'est alors que, dotée sans doute d'un débit et d'une capacité de transport plus forts qu'aujourd'hui, elle a répandu les masses énormes de galets qui constituent la Crau. Pendant que la trouée de Cavaillon se formait, le seuil de Lamanon se haussait. Le centre de la Crau se compose d'un champ immense couvert de galets de tous les calibres, depuis la grosseur d'un pois jusqu'à celle d'une courge. Les eaux, en se retirant, ont abandonné ces cailloux qu'elles y avaient longtemps accumulés et qu'elles avaient arrondis en les roulant. Cette grande plaine de 20000 hectares est habitée depuis l'antiquité, comme en témoignent les traces de bergeries. En effet, la seule activité possible était l'élevage des moutons qui broutaient cette fine herbe qui pousse entre les cailloux. Dans l'espace géographique qui nous occupe, des plaines et petites vallées s'étendent entre le Rhône à l'ouest, l'étang de Berre au sud, les Alpilles au nord et enfin à l'est la chaîne de la Trévaresse et la Durance.

L'hydrographie de ce territoire est particulièrement pauvre. Outre quelques petites sources provenant des ravins des collines avoisinantes, la Touloubre, seule, traverse une partie de ce territoire et se jette dans l'étang de Berre. Son débit est faible et très irrégulier. Son lit est presque partout creusé dans le roc et souvent à une profondeur de plus de 20 mètres. Cette rivière doit être regardée comme un canal originairement composé de plusieurs bras séparés, que la main de l'homme a réunis pour former un seul fossé d'écoulement. La Durance, née hors des régions méditerranéennes, dispose d'un débit important, mais elle coule loin du terroir de la Crau et du pays salonais.

C'est le climat méditerranéen qui fait l'unité de cet ensemble : il détermine tout un ensemble de conséquences capitales qui commandent le régime des eaux, l'érosion, le relief, la pédologie, la végétation et les techniques agricoles.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia