Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Les pères en débat : regards croisés sur la condition paternelle en France et à l'étranger

Couverture du livre Les pères en débat : regards croisés sur la condition paternelle en France et à l'étranger

Auteur : Catherine Sellenet

Date de saisie : 22/02/2007

Genre : Sociologie, Société

Editeur : Erès, Toulouse, France

Collection : Petite enfance et parentalité

Prix : 23.00 €

ISBN : 2-7492-0706-1

GENCOD : 9782749207063

Sorti le : 22/02/2007

Mélanie Couillaud - 09/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 05/03/2007

Alors que les médias, les politiques et même les pro­fessionnels de l'enfance décrient les défaillances du père d'aujourd'hui, qu'en est-il exactement ? Si tout le monde s'accorde sur l'évolution de la paternité, les avis sont partagés sur son sens : les pères sont-ils plus impliqués dans l'éducation de leurs enfants ou au contraire sont-ils de moins en moins responsables ? S'il est vrai que le père moderne est peu autoritaire, constitue-t-il toujours une référence ?

Des psychologues, des sociologues, des pédagogues de France et de l'étranger apportent ici leur contribution au débat et tentent de répondre aux questions très concrètes que posent les nouvelles paternités : Le primat de la mère dans la relation à l'enfant est-il une donnée incontour­nable ? Que deviennent les interactions père-enfant lors­qu'il y a séparation du couple ? Qu'entendre de la revendi­cation paternelle concernant la garde de l'enfant ou la résidence alternée ? Quelles conséquences pour l'enfant lorsque l'image sociale du père est abîmée ? Peut-on accepter l'homoparentalité et la concevoir sans risques pour le développement de l'enfant ? Comment se joue la pluriparentalité lorsqu'un père voisine avec un beau-père ? Tous les pères, sous tous les cieux et dans tous les pays, sont-ils confrontés aux mêmes problèmes ? Que nous apprennent les mythes et les contes sur cette figure paternelle incontournable ?

Catherine Sellenet est professeur d'université en sciences de i'éducation à Nantes. Sociologue et psychologue, elle dirige le CREC (centre de recherche éducation-culture) et elle poursuit des recherches sur la famille et les interventions sociales au sein du CREF de Paris X-Nanterre.
Avec la participation de : Dominic Bizot, Sylvie Cadolle, France Frascarolo, Daniel Qorans, Emmanuel Graton, Marie-Hélène Inglin-Routisseau, Martine Lani-Bayle, Patricia von Munchow, Françoise Nicol, Valère Nkelzok Komtsindi, Fabienne Portier-Le Cocq, Christian Poslianec, Chantal Zaouche-Gaudron.


  • Les courts extraits de livres : 05/03/2007

Devenir père

Comme le soulignent Brazelton et Cramer (1991), la paternité s'ancre dans une «prédisposition à la parentalité» qui interroge l'histoire personnelle du sujet, elle-même inscrite dans une histoire familiale plus complexe. Contrairement à la visée déterministe, qui relate un passé familial déstabilisant et déstabilisateur dans cet univers de précarité, l'histoire familiale des pères rencontrés ne semble pas empreinte d'un vécu particu­lièrement perturbateur ou pathogène. Par contre, on rencontre une certaine détermination socio-économique dans la mesure où ils ont tous grandi au sein de familles disposant de peu de ressources financières, et dans lesquelles, le plus souvent, la mère restait au foyer, dans un schéma traditionnel de la famille. La plupart d'entre eux évoquent une relation chaleureuse avec leur mère au cours de l'enfance : «C'était de très bonnes relations [...] la meilleure maman du monde [...] elle était tendre, gentille» ; «La maman c'est tout [...] chaleureuse, attentionnée, proche...», et soulignent son importance particulière dans leur vie jusqu'à l'âge adulte : «J'ai ma mère au téléphone chaque deux jours [...] la relation est toujours maintenue [...] j'en ai besoin.» De nombreux souvenirs, précis et détaillés, des moments partagés avec elles émergent des discours : «Un bon moment passé avec ma maman, c'est des trucs routiniers, c'est d'aller faire trois courses avec elle.» Ou encore : «Elle écoutait tout le temps ce qu'on avait à dire, elle nous conseillait beaucoup.» Peu témoignent a contrario d'une relation à la figure maternelle teintée d'ambivalence avec surprotection ou sentiment d'abandon. Du côté des relations avec leur père, les termes de «sévérité», d'«autorité» ou encore d'«absence» jalonnent les récits, bien qu'elles soient qualifiées de satisfaisantes. Semés de critiques, de propos paradoxaux à l'encontre de la figure paternelle - tels : «Il était sévère et adorable en même temps», «le père, néant [...] mais présent d'une autre manière» -, les discours tendent cependant à la valoriser. Les pères soulignent aussi qu'ils ont reçu des valeurs, en priorité l'amour et l'honnêteté, qu'ils estiment être des bases nécessaires pour pouvoir grandir et se construire. Actuellement, la majorité maintiennent un contact régulier et des relations satisfaisantes avec leur père. De façon générale, la figure maternelle, centrale dans les discours, se révèle contenante et constitue un étai dans les trajectoires de vie, de l'enfance à l'âge adulte. La figure paternelle, plus ambivalente voire idéalisée, réfère néanmoins à un modèle suffisamment structurant pour que ces hommes se construisent en tant que pères.

Chantal Zaouche-Gaudron


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia