Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Jonathan Strange & Mr Norrell

Couverture du livre Jonathan Strange & Mr Norrell

Auteur : Susanna Clarke

Traducteur : Isabelle D. Philippe

Date de saisie : 08/03/2007

Genre : Science-fiction, Fantastique

Editeur : Robert Laffont, Paris, France

Prix : 23.00 €

ISBN : 2-221-10887-6

GENCOD : 9782221108871

Sorti le : 08/03/2007

Joachim Salinger - 19/04/2007


Sylvain Elie - 02/04/2007


  • Les présentations des éditeurs : 16/03/2007

1806 : dans une Angleterre usée par les guerres napoléoniennes, un magicien à la mode ancienne, un certain Mr Norrell, offre ses services pour empêcher l'avance de la flotte française.
En quelques tours, il redonne l'avantage aux Anglais. Norrell devient la coqueluche du pays. Voguant sur sa gloire, il fait la connaissance d'un jeune et brillant magicien qu'il prend sous son aile, Jonathan Strange. Ensemble, les deux hommes vont éblouir l'Angleterre par leurs prouesses. Jusqu'à ce que l'audacieux Strange, attiré par les aspects les plus sombres de la magie, provoque la colère de Mr Norrell.
L'association tourne à la rivalité, causant bientôt des ravages insoupçonnables... Entre le roman fantastique et le roman d'aventures, le féerique et le romantique, Jonathan Strange & Mr Norrell, paru en 2004 en Angleterre, a connu un immense succès public et critique. Largement récompensé, le premier roman de Susanna Clarke a notamment été élu meilleur livre de l'année par Time Magazine et reçu le prix Hugo.
Il est aujourd'hui traduit dans dix-sept pays.



  • La revue de presse Jean-Claude Dunyach - L'Express du 12 avril 2007

Tout, ici, est excessif : en 850 pages serrées, Susanna Clarke, dont on ne connaissait jusque-là qu'une poignée de superbes nouvelles, dissèque avec une ironie cruelle la société anglaise du début du XIXe siècle, avec ses maîtres et ses serviteurs vivant dans des mondes si cloisonnés qu'on les croirait séparés par des années-lumière; elle renvoie dos à dos magie noire et magie blanche, tradition et désir de modernité, d'une plume qui restitue à merveille le style de l'époque.


  • La revue de presse Guillaume Chérel - Le Point du 15 mars 2007

Vous en avez assez des élections ? Des soucis ? La vie réelle, et matérielle, vous semble bien terne ? Courez acheter le premier roman de Susanna Clarke. Volez si vous le pouvez, puisqu'il y est question de magie... Et du secret le mieux gardé d'Angleterre : plus de 2 millions d'exemplaires vendus à ce jour, traduit dans dix-sept langues, bientôt adapté au cinéma par le producteur du «Seigneur des Anneaux». Publié sous deux couvertures différentes (une noire, une blanche), «Jonathan Strange & Mr Norrell» est un livre hors norme. Déjà, l'ouvrage est beau. Pour le prix d'un livre ordinaire, vous en avez quatre (extraordinaires !), puisqu'il compte 850 pages. Et c'est, assurément, le meilleur roman de littérature fantastique écrit depuis un bon demi-siècle...
N'y voir qu'une énième fantasy fantastique, un leurre. Il s'agit bel et bien d'une prouesse littéraire qui demanda dix ans de travail à son auteur (retenez bien son nom !), Susanna Clarke (47 ans, professeur d'anglais)...
Elle nous confirme que les écrivains sont bien les dissidents du réel.


  • Les courts extraits de livres : 24/03/2007

Les pierres d'York
Février 1807

UNE grande et vieille église au coeur de l'hiver est, dans le meilleur des cas, un lieu lugubre ; les frimas de cent hivers semblent s'être conservés dans ses pierres et en suinter. Dans la pénombre humide et glacée de la cathédrale, les membres de la Société d'York étaient contraints de rester debout à attendre d'être ébaubis, sans aucune assurance que la surprise escomptée serait agréable.
Mr Honeyfoot ébaucha un sourire enjoué à l'adresse de ses compagnons ; pour un gentleman aussi exercé dans l'art du sourire affable, sa prestation était bien piètre.
A cet instant, les cloches se mirent à tinter. Le carillon de Saint-Michel-le-Belfrey sonnait simplement la demi-heure, mais, à l'intérieur de la cathédrale, il prenait une sonorité étrange, lointaine, rappelant les cloches d'une autre contrée. Le son n'en était aucunement joyeux. Les gentlemen de la Société d'York savaient fort bien que les cloches accompagnaient souvent la magie et, en particulier, la magie de ces êtres surnaturels, les fées ; ils savaient que, au temps jadis, des clochettes d'argent résonnaient souvent au moment où un Anglais ou une Anglaise d'une qualité ou d'une beauté spéciale était sur le point d'être ravi(e) par les fées pour vivre pour toujours dans d'étranges pays fantomatiques. Même le roi Corbeau - qui n'était pas une fée, mais un Anglais - avait la manie quelque peu regrettable d'enlever des hommes et des femmes afin de les emmener vivre avec lui dans son château des Autres Pays. Aurions-nous, vous et moi, le pouvoir de nous emparer par magie de tout être humain au monde qui nous aurait tapé dans l'oeil, ainsi que celui de garder l'heureux élu à notre côté de toute éternité, notre choix tomberait sans doute sur un être un tantinet plus captivant qu'un membre de la Société savante des magiciens d'York. Cette pensée réconfortante, toutefois, ne venait pas à l'esprit des gentilshommes rassemblés à l'intérieur de la cathédrale d'York. Plusieurs d'entre eux commençaient à se demander si la lettre du Dr Foxcasde n'avait pas ulcéré Mr Norrell, et ils finirent par avoir sérieusement peur.
Alors que les tintements de cloches s'éteignaient, une voix retentit dans les ombres sinistres au-dessus de leurs têtes.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia