Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. De l'alcôve à l'arène : nouveau regard sur les Françaises

Couverture du livre De l'alcôve à l'arène : nouveau regard sur les Françaises

Auteur : Michèle Sarde

Date de saisie : 01/03/2007

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Robert Laffont, Paris, France

Prix : 23.00 €

ISBN : 978-2-221-09880-6

GENCOD : 9782221098806

Sorti le : 01/03/2007

Charlotte Thomas - 20/03/2007


  • Les présentations des éditeurs : 17/03/2007

En trente ans, que de stéréotypes et de réalités ont quitté notre champ de vision ! La fille de joie n'est plus. Les grandes courtisanes ne croquent plus de diamants. Les signataires de livres érotiques au féminin utilisent leur véritable nom. Emma Bovary a cessé d'épouser Charles. Peut-être s'est-elle pacsée avec Léon, mais en province comme en banlieue, elle fait la double journée et n'a plus le temps de se consacrer à l'adultère. Sa fille reçoit à l'école la pilule du lendemain et se fait faire une IVG aux frais de la Sécurité sociale. Son angoisse à la fin du mois ne sera pas de tomber enceinte une énième fois mais de ne pas avoir d'enfant quand l'horloge biologique sonnera le compte à rebours. Plus personne ne se moque des femmes savantes, qui sont plus diplômées que les garçons dans les universités. Il y a désormais des pompières, des soldâtes et des policières qui se revendiquent comme telles et, pour ce, on dit merci à "la" ministre. Certaines portent un string qui les dénude, d'autres un voile qui les recouvre. Quant aux femmes politiques, si elles leur ont un temps préféré le pantalon pour qu'on ne sache pas qu'elles ont des jambes, elles n'hésitent plus à présent à affirmer leur féminité en robe ou en jupe.

M. S.

Tel pourrait être le portrait de la Française d'aujourd'hui, dont la soif d'égalité ne s'est pas assouvie. Depuis la Révolution sexuelle, les grandes batailles conduites par les femmes et pour les femmes sont légion. Doivent-elles leurs victoires à des stratégies spécifiquement françaises ? Quel chemin leur reste-t-il à parcourir ? Michèle Sarde a mené un passionnant travail de recherche pour aboutir à cette somme inédite. Fadela Amara, Clémentine Autain, Edith Cresson, Dominique Desanti, Juliette Minces, Mazarine Pingeot, Yvette Roudy, Simone Veil lui prêtent ici leurs voix pour accompagner ce bilan de l'évolution des Françaises passées en trente ans de l'influence au pouvoir, «de l'alcôve à l'arène».

Romancière, essayiste et biographe, notamment de Colette et de Marguerite Yourcenar, Michèle Sarde, auteure en 1984 d'un premier Regard sur les Françaises, est professeure émérite à l'université de Georgetown à Washington où elle a enseigné longtemps la littérature et la culture françaises. Son oeuvre est essentiellement consacrée à l'observation des femmes.


  • Les courts extraits de livres : 17/03/2007

LA FILLE DE JOIE N'EST PLUS

LA PROSTITUTION FRANÇAISE

La courtisane a changé de passeport

Dans les années 80, j'écrivais encore au présent dans mon premier Regard : «Fille de joie, femme de mauvaise vie, fille publique, catin ou putain, péripatéticienne ou courtisane, la prostituée possède en France une histoire ancienne et des lettres de noblesse que lui ont léguées les écrivains», de Manon Lescaut à Nana ou à Splendeurs et misères des courtisanes. Ce premier Regard soulignait l'association traditionnelle entre le sexe et l'image de la Française à l'étranger. «La Française est perçue comme une créature souvent charmante mais aussi un peu méprisable. La métaphore de la femme en général.» Parmi les stéréotypes, le plus vivace et le plus universel attribue aux Français partout, toujours, l'obsession du sexe. La Française est donc parée du prestige douteux d'apparaître comme une espèce de superfemme en qui la féminité est exacerbée au point de devenir caricaturale. «Cette identification de la Française à l'objet sexuel par excellence, ce mélange de savoir-faire professionnel et de directivité dans l'art de racoler qu'on lui prête ne doivent pas être beaucoup forcés pour faire de la Française l'incarnation de la prostituée ou plus exactement pour que le stéréotype présente souvent la professionnelle comme française. Que nous devions ce préjugé au nombre de Françaises que la traite des Blanches expédia, entre autres, dans tous les coins du globe pour y exporter certains talents nationaux, ou à la riche tradition littéraire que la France possède sur ce sujet, il y a une telle présomption sur la qualité des services rendus que, lorsqu'une femme veut faire commerce de ses charmes, elle commence par prendre un prénom français, elle se déguise en Française. Dans l'imaginaire et la fantasmatique internationaux, la courtisane est fran­çaise comme la mamma est italienne, la soldate israélienne et la lan­ceuse de poids soviétique.»
Cette toile de fond doit aujourd'hui être conjuguée à l'imparfait historique. De même qu'il n'y a plus de lanceuse de poids soviétique et que les mammas italiennes sont celles qui en Europe font le moins d'enfants, nous verrons que la prostituée européenne d'aujourd'hui est kosovare ou russe bien plus que française.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia