Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Tout voiture, no future

Couverture du livre Tout voiture, no future

Auteur : Denis Baupin

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Archipel, Paris, France

Prix : 18.95 €

ISBN : 978-2-84187-920-5

GENCOD : 9782841879205

Xavier Brossard - 09/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 18/03/2007

Pollution, insécurité routière, centres-ville saturés, dérèglement climatique, fin du pétrole... Après un siècle d'existence, les jours de l'automobile semblent comptés. Or son règne n'a jamais été plus absolu, ni ses partisans aussi arc-boutés au principe suicidaire du «tout voiture».

Ainsi, l'automobile peut compter sur de puissants lobbies qui, le pied sur l'accélérateur, rouleront jusqu'à épuisement des ressources. Pourtant, la mise en place de solutions de substitution n'est plus une éventualité, mais une obligation pour les générations futures. Plus que jamais, il est temps de «désadapter» les villes aux voitures et de repenser l'aménagement du territoire dans sa globalité !

Denis Baupin, principal acteur du plan de réduction de la circulation automobile à Paris, dénonce le manque de vision à long terme et délivre une leçon de ténacité politique face aux pressions et aux réticences de toute nature. Parce que la civilisation du gaspillage et de la surconsommation n'est pas une fatalité, ce livre est également un appel au civisme, ainsi qu'un plaidoyer en faveur d'une écologie humaniste et audacieuse.

Né en 1962 à Cherbourg, Denis Baupin, diplômé de l'Ecole Centrale de Paris, ingénieur de profession, milite dans l'humanitaire puis chez les Verts à partir de 1989. Il fonde en 1996 l'association Agir pour l'environnement. Conseiller de Dominique Voynet au Parlement européen, puis au ministère de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement en 1997, conseiller du XXe arrondissement, il est depuis 2001 adjoint au maire de Paris, chargé des transports, de la circulation, du stationnement et de la voirie.


  • Les courts extraits de livres : 18/03/2007

Parallèlement, plus discrets mais parfois tout aussi dramatiques, de multiples phénomènes confirment que les conséquences de la catastrophe climatique n'épargneront aucun domaine, aucune région du globe. L'océan, absorbant nos rejets carbonés, s'acidifie, entraînant la disparition d'espèces de planctons, socle indispensable de la chaîne alimentaire. Le désert saharien progresse dans les pays maghrébins, menaçant d'ensabler villes, villages et oasis. L'équilibre biologique subit une déstabilisation d'ampleur : recrudescence d'espèces allogènes telles que les criquets, qui pullulent dorénavant l'été en France, sans que l'on sache mesurer aujourd'hui les ravages qu'ils pourraient occasionner sur les cultures, ou encore appa­rition de moustiques vecteurs de paludisme dans des zones jusqu'à présent épargnées, notamment en Europe occidentale. Selon Greenpeace, d'ici 2100, du fait du dérèglement climatique, la moitié de la population mondiale vivra dans une zone de «maladies à vecteur». La fonte précoce des glaciers pourrait entraîner des crues plus abondantes et réduire d'autant l'alimentation en eau des fleuves en été et en automne. Sous l'effet du réchauffement, le permafrost, sous-sol gelé en permanence, libère le carbone emmagasiné depuis des millénaires, générant ce qu'il est convenu d'appeler des rétroactions positives, un «effet boule de neige» qui démultiplie l'effet premier. Les côtes bretonnes perdent leur couverture de goémon, bouleversant l'écosystème du littoral. Les vendanges ont lieu de plus en plus tôt et les neiges «éternelles» du Kilimandjaro ne le sont plus.
L'impact de ces changements sur la flore, la faune (on estime que si le réchauffement continue sur le même rythme, 40 % de la biodiversité mondiale aura disparu en 2050) et sur les populations vivant aux franges du désert, dans les zones arctiques ou à proximité des deltas, dépasse tout ce que l'hu­manité a déjà surmonté au cours de son histoire. Ces futurs réfugiés climatiques, des Inuits aux habitants de l'archipel de Tu valu dans le Pacifique, sont les victimes les plus visibles de notre boulimie marchande. Ils pourraient être plus de cent cinquante millions à la fin du siècle...


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia