Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Dion Chrysostome et les mythes. Hellénisme, communication et philosophie politique

Couverture du livre Dion Chrysostome et les mythes. Hellénisme, communication et philosophie politique

Auteur : Anne Gangloff

Préface : Luc Brisson

Date de saisie : 19/10/2006

Genre : Philosophie

Editeur : Jérôme Millon, Grenoble, France

Collection : Horos

Prix : 28.00 €

ISBN : 2-84137-195-6

GENCOD : 9782841371952

Sorti le : 19/10/2006

Charlotte Thomas - 14/05/2007


Charlotte Thomas - 10/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 24/03/2007

Les mythes grecs traditionnels sont séduisants, mais aussi inconvenants, invraisemblables, douteux, mensongers. Les dieux combattent les uns contre les autres, les familles et les cités sont détruites par l'absence de maîtrise d'un seul individu. Faut-il alors, comme Platon dans la République, chasser Homère et la poésie hors de la cité idéale ? N'est-il pas possible de concilier plaisir des mots et vérité des sages, dans un objectif d'éducation morale et politique ?

Dans cette perspective, une recherche innovante a été menée par Dion de Fruse, surnommé «Bouche d'or», sophiste grec de la fin du Ier siècle-début du IIe siècle après J.-C. Ce livre se propose de reconstruire la pluralité des raisons, des étapes, des aspects, des enjeux de son entreprise, dans différents contextes de discours. Dion, excellent orateur, pédagogue et politique, a élaboré une «rhétorique philosophique» qui dépasse l'habituelle opposition entre le vrai et le faux, et qui repose sur un usage original des mythes. D'objets culturels, ceux-ci deviennent des objets éducatifs destinés aussi bien aux foules qu'à l'empereur, sans perdre leur ancrage dans la tradition hellénique du mythe. En réformant les mythes, Dion entend «corriger» ses contemporains. Mais le mythe est aussi chez lui un instrument d'analyse et d'exploration intellectuelle, utilisé pour penser une société caractérisée par sa diversité culturelle et identitaire. Il permet de réfléchir à une définition de l'hellénisme au sein de l'Empire, à une conception du pouvoir romain, aux rapports entre celui-ci et ses sujets, enfin, de manière élargie, aux relations de l'homme avec l'univers et avec le divin


  • Les courts extraits de livres : 24/03/2007

Extrait de l'introduction :

L'originalité de Dion ressort aussi d'une étude de J. F. Kindstrand sur la réception d'Homère dans la Seconde Sophistique. Celui-ci a montré la place de premier ordre occupée par Homère et par ses mythes dans la littérature grecque d'époque impériale ; son analyse souligne l'appropriation des poèmes homériques par le sophiste, aux fins de son propre discours, et l'interprétation cynico-stoïcienne des héros épiques. Elle ne tient pas du tout compte, en revanche, des différents contextes d'énonciation.
Or, l'importance du contexte historique a été démontrée de façon décisive par l'historien C. P. Jones. Il a eu le mérite d'examiner le cadre historique des discours de Dion en s'appuyant sur d'autres sources que sur les sources littéraires, notamment sur l'épigraphie. Alors qu'on ignore encore si beaucoup de discours ont été ou non prononcés, et dans quelles circonstances, le travail de C. P. Jones est précieux ; il a élaboré une chronologie générale qui demeure sans doute, à ce jour, la tentative globale la plus fiable.
La même année est paru sur Dion un second livre, très différent mais aussi important, celui de P. Desideri, dont la perspective est à la fois historique et littéraire. Ce savant italien a analysé le rôle et la pensée politiques du sophiste, en examinant ses rapports avec le pouvoir romain et en mettant en évidence son engagement. 11 a aussi montré, de manière annexe dans cet ouvrage, l'existence dans les discours de Dion d'une stratégie de communication très élaborée et brillante. Son analyse sur ce sujet a été développée dans un article stimulant.
Ouvrant la perspective de recherche, A. Brancacci a étudié la réception des discours de Dion : il a démontré sa place importante dans les débats postérieurs portant sur les rapports entre la rhétorique et la philosophie. Il a ainsi mis l'accent sur la spécificité de la position du sophiste, au carrefour de la rhétorique et de la philosophie.
Il faut aussi souligner l'apport des recherches menées par J. L. Moles depuis la fin des années 70. Dans une série d'articles, il a remis en cause un certain nombre d'idées reçues au sujet de la conversion du sophiste à la philosophie et de ses rapports avec Trajan, en portant la plus grande attention aux ambiguïtés de son discours et à sa manipulation des topoi et des masques. Ce faisant, il a porté l'accent sur la virtuosité avec laquelle le sophiste manipule la paideia.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia