Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Raymond Guérin : 31, allées Damour

Couverture du livre Raymond Guérin : 31, allées Damour

Auteur : Jean-Paul Kauffmann

Date de saisie : 15/03/2007

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : La Table ronde, Paris, France

Collection : La petite vermillon

Prix : 10.00 €

ISBN : 2-7103-2939-5

GENCOD : 9782710329398

Sorti le : 15/03/2007

  • Le journal sonore des livres : Alban Guyon - 02/04/2007

Alban Guyon - 02/04/2007


  • Les présentations des éditeurs : 24/03/2007

Ecrivain inclassable, victime d'une des plus grandes erreurs littéraires de l'après-guerre, Raymond Guérin est mort à cinquante ans. Romancier scandaleux, il reste incompris par son obsession de tout dire et de par une écriture insaisissable qui le portait à changer délibérément de manière à chacun de ses livres.
Agent général d'assurances à Bordeaux, il avait com­mencé comme garçon d'étage au Crillon, à Paris.
Prisonnier en Allemagne, sous-officier réfractaire, il rata le Goncourt en 1941. De cette captivité qui le brisa, il revint avec un livre d'une noirceur irrémédiable, Les Poulpes, chef-d'oeuvre de dérision écrit dans une langue dont on n'a pas encore mesuré la profonde originalité.
Découvert par Jean Grenier, admiré par Paulhan, Arland et Gide, ami de Henri Calet, Henry Miller, Cartier-Bresson et Malaparte, l'auteur de L'Apprenti a fait exploser les genres littéraires en forgeant une «mythologie de la réalité».
Polémiste féroce à La Parisienne, il n'acceptait pas le monde dans lequel il vivait mais surtout ne s'acceptait pas lui-même.
Cet ouvrage n'est pas une biographie littéraire au sens traditionnel. Après le succès de La Lutte avec l'Ange, Jean-Paul Kauffmann pousse la porte du 31, allées Damour, s'installe derrière le bureau de Guérin, s'imprègne de son univers et retrace le parcours d'un homme tendre et cassant, qui a voulu incarner de manière pathétique la figure de l'écrivain absolu.

Jean-Paul Kauffmann est l'auteur de L'Arche des Ker-guelen, de La Chambre noire de Longwood et de La Lutte avec l'Ange. Il a obtenu notamment les prix Roger-Nimier, Femina Essai et Paul-Morand. Il vient de publier La Maison du retour.


  • Les courts extraits de livres : 24/03/2007

La Mutuelle de Poitiers

Au retour du service militaire, grâce à son père, il est nommé en novembre 1928 agent général de la Mutuelle de Poitiers, à Bordeaux. Pendant près de trente ans, d'abord associé à Monsieur Papa, Monsieur Hermès va représenter cette société de prévoyance contre l'incendie créée en 1838. Cette profession libérale sera son gagne-pain jusqu'à sa mort. Le véritable animateur de l'agence sera Jules Guérin, décédé en 1938. Homme de terrain, il sillonne inlassablement le département de la Gironde, développant tout un réseau de sous-agents. Son rôle consiste à assurer le lien entre la mutuelle d'assurances et le sociétaire. Il négocie, obtient la souscription de nouveaux contrats et recouvre les cotisations. En cas de sinistre, il est chargé de réunir les justificatifs. Raymond se contentera ensuite de gérer l'agence.
Ce métier l'ennuyait passablement. Il l'exercera toujours avec sérieux et exactitude, mais il préférait rester au bureau. Il saura néanmoins reconnaissant à cette charge de lui laisser suffisamment de temps libre et de le mettre à l'abri du besoin. Amateur des meilleurs faiseurs, d'hôtels confortables, de belles automobiles, il goûte toutes les commodités de la vie. Il vit bien, sans jeter l'argent par les fenêtres - les papiers qu'il a laissés montrent un Guérin toujours attentif à ses dépenses, consignant les moindres frais dans des carnets, excessivement chicaneur lorsqu'il s'agit de ses droits d'auteur, ayant toujours la hantise de se faire avoir.
Assez étranger à la gastronomie et aux bons crus, il y sacrifie volontiers comme à l'expression d'une sociabilité et d'une soumission aux convenances. De la part d'un homme aussi réfractaire aux règles et à la bienséance, le paradoxe n'est qu'apparent. Il accepte ces conventions pour mieux se consacrer à la vraie vie, la seule selon lui, la littérature. Hospitalier, généreux, il se plaît à recevoir et à honorer ses amis. Avec eux il se montre le plus avenant des hommes, démentant la réserve et l'humeur intraitable qu'il arbore dans le monde.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia