Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le complot des janissaires : l'eunuque Hachim mène l'enquête

Couverture du livre Le complot des janissaires : l'eunuque Hachim mène l'enquête

Auteur : Jason Goodwin

Traducteur : Fortunato Israël

Date de saisie : 08/03/2007

Genre : Policiers

Editeur : Plon, Paris, France

Collection : Romans étrangers

Prix : 20.00 €

ISBN : 2-259-20316-7

GENCOD : 9782259203166

Sorti le : 08/03/2007

Sylvain Elie - 02/04/2007


  • Les présentations des éditeurs : 26/03/2007

Entrez dans l'Istanbul crapuleuse et fascinante du roman de Jason Goodwin.
Au coeur de l'Empire ottoman en 1836, une série de meurtres menace le fragile équilibre du pouvoir. Une concubine est étranglée dans le harem du palais et un jeune officier est retrouvé assassiné dans les rues d'Istanbul.

Hachim, un détective peu ordinaire - c'est un eunuque -, connu pour sa rare intelligence et sa discrétion, va mener l'enquête pour trouver le coupable. Il nous guide à travers les luxueux sérails du palais et les rues grouillantes de la cité, et s'appuie tour à tour sur un ambassadeur polonais grincheux, un danseur transsexuel et une reine créole native des îles. Et surtout il nous introduit dans le cercle très fermé des Janissaires, auxquels le sultan a fini par enlever tout pouvoir.

Mais les Janissaires ne seraient-ils pas en train d'échafauder le plan d'un retentissant retour ?

Ce polar historique marque l'entrée remarquée du jeune historien Jason Goodwin dans le domaine romanesque. Ce livre est le premier d'une série d'enquêtes menées par Hachim, le détective ottoman.

Jason Goodwin a étudié l'histoire byzantine à l'université de Cambridge. Il est l'auteur d'une histoire de l'Empire ottoman et d'un récit de voyage intitulé Chemins de traverse (Phébus, 1995).

«Intelligent et d'une grande séduction d'écriture, Le Complot des Janissaires est un plaisir rare.»
The Times

«Le seul détective eunuque du genre [...] un merveilleux guide dans la ténébreuse histoire d'une cité de légende.»
The New York Times Book Review


  • Les courts extraits de livres : 26/03/2007

Endormi ou éveillé, le sultan était Commandeur des Croyants, le chef suprême des forces armées ottomanes, mais il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas déployé l'étendard du Prophète et pris la tête de ses soldats pour affermir son trône par un seul acte de bravoure. Sa marine était dirigée par le kapoudan pacha, et ses troupes se trouvaient sous le contrôle du seraskier. Ce dernier ne se leva pas pour Hachim et se contenta de lui désigner, en agitant les doigts, un coin du divan. Hachim se déchaussa et s'assit en tailleur, sa cape déployée autour de lui comme une feuille de nénuphar. Il inclina la tête et murmura les civilités d'usage.
Rasé de près suivant la nouvelle mode, le seraskier avait des yeux bruns las dans une face de papier mâché. En uniforme, il reposait gauchement sur une hanche, comme s'il avait été blessé. Ses cheveux gris acier étaient coupés au ras du crâne, et le fez rouge perché en retrait sur sa tête soulignait le poids des mâchoires. Hachim pensa qu'il serait acceptable avec un turban, mais la pratique franque s'était imposée : tunique boutonnée, pantalon bleu passepoilé de rouge avec moult galons, épaulettes. Tel était l'uniforme moderne de la guerre moderne. Dans le même esprit, il avait reçu une table en noyer massif et huit chaises tapissées, au dossier raide, le tout posé au milieu de la pièce sous des candélabres pendant d'un plafond à caissons.
Il s'assit et croisa les jambes de sorte que les coutures de son pantalon se tendirent.
- Peut-être préférez-vous qu'on s'installe à une table, proposa-t-il avec irritation.
- Comme vous le jugerez bon.
Mais, à l'évidence, le seraskier préféra la pose indigne en pantalon sur le divan à l'ostentation déplaisante de la table centrale. Comme Hachim, il était légèrement perturbé à l'idée d'être assis sur une chaise, dos à la pièce. Aussi poussa-t-il un long soupir, pliant et dépliant ses doigts boudinés.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia