Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Urgence planète Terre : l'écologie et l'esprit humain

Couverture du livre Urgence planète Terre : l'écologie et l'esprit humain

Auteur : Al Gore

Préface : Nicolas Hulot

Traducteur : Claude Badens | Jean Marc Mendel

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Alphée-Jean-Paul Bertrand, Monaco, France

Collection : Documents

Prix : 21.90 €

ISBN : 978-2-7538-0229-2

GENCOD : 9782753802292

Xavier Brossard - 13/04/2007


  • Les présentations des éditeurs : 07/04/2007

«L'humanité est aujourd'hui menacée par une crise écologique et énergétique sans précédent qui amplifie et accélère toutes les tensions entre les hommes sur la planète. Nous n'avons pas d'autre alternative que d'engager une profonde mutation économique, sociale et culturelle de nos sociétés, qui s'appuie sur une mobilisation collective. C'est l'heure de la vérité et de l'action. L'avenir de la planète et de ses habitants dépend désormais de la manière dont nos sociétés vont se conduire.
Dans l'adaptation française de cette oeuvre très documentée, Urgence Planète Terre, Al Gore le dit haut et fort comme je l'affirme moi-même : les bouleversements liés au changement climatique ou aux pénuries de ressources sont déjà là. L'ensemble des observations scientifiques le confirme. L'humanité tout entière est menacée. Les populations les plus démunies sont les premières frappées par les innombrables sécheresses, inondations ou cyclones, dont les terribles images sont entrées dans la banalité de notre quotidien télévisuel», affirme Nicolas Hulot, président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme qui poursuit :
«Le progrès s'est transformé en risque pour l'humanité, mais le risque peut à son tour devenir une chance. Dans sa réflexion, Gore nous montre comment nous avons progressivement rompu nos liens avec notre Terre. Il propose un véritable Plan Marshall écologique et nous convainc que nous avons toutes les cartes en main : Les mesures nécessaires, si contraignantes qu'elles puissent apparaître aujourd'hui, généreront demain une fantastique créativité industrielle, stimuleront la recherche scientifique, découvriront de nouveaux gisements d'emploi. La prise de conscience progresse. Les signes d'encouragement se multiplient. Al Gore ne mâche pas ses mots : l'avenir de l'humanité est entre nos mains.»

Depuis 25 ans, le sénateur Al Gore, ancien Vice-président des Etats-Unis, mène dans son pays et autour du monde un combat sans relâche pour que soient pris en compte les méfaits de la crise écologique qui amplifie d'autres crises. Il a eu l'immense mérite d'attaquer de front l'immo­bilisme écologique de son propre pays, au risque de rendre plus difficile sa carrière politique. Son film «Une vérité qui dérange» a obtenu en 2007 l'oscar du meilleur documentaire.


  • Les courts extraits de livres : 07/04/2007

Nous devons agir maintenant, sur la base de ce que nous connaissons. Certains scientifiques estiment que nous risquons de dépasser en quelque sorte le point de non-retour, après quoi nous aurons manqué la dernière occasion de résoudre le problème avant qu'il n'échappe à notre contrôle.

La réponse la plus efficace au problème du réchauffement global consisterait à mettre fin à la densification de la couverture des gaz à effet de serre et à essayer de prévenir tout nouveau dégât pendant que nous étudions les choix dont nous disposons. Mais notre production annuelle de C02 et d'autres gaz à effet de serre est déjà d'une telle ampleur et son rythme de croissance est si rapide que, pour se borner à stabiliser les taux relevés dans l'atmosphère, il nous faudrait apporter de profondes modifications à la technologie que nous employons et à notre mode de vie. Je soupçonne que beaucoup de ceux qui déclarent que le risque vaut sans doute la peine d'être couru veulent dire, en réalité, qu'ils refusent de penser aux bouleversements qui accompagneraient inévitablement tout effort sérieux pour faire face au problème.

De même, dans la mesure où la crise peut encore faire l'objet d'une description en termes scientifiques, nous sommes sensibles aux fausses certitudes d'un petit groupe de savants qui prétendent que la menace n'existe pas. Quelques-uns, par exemple, croient que le réchauffement global n'est, pour reprendre la formule du Pr Richard Lindzen, du MIT, «qu'un problème de nature essentiellement politique, sans base scientifique». Leurs vues bénéficient parfois d'une audience excessive.

Les médias portent leur part de responsabilité dans cette situation. Ils présentent les problèmes scientifiques comme ils exposent les problèmes politiques : avec une préférence pour les polémiques et les désaccords. Pareille optique a ses avantages, car nous savons que la vérité jaillit souvent mieux d'un affrontement vigoureux entre adversaires défendant des points de vue opposés.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia