Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Roger Cousinet (1881-1973) : un philosophe à l'épreuve de la pédagogie

Couverture du livre Roger Cousinet (1881-1973) : un philosophe à l'épreuve de la pédagogie

Auteur : Dominique Ottavi

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Sciences humaines et sociales

Editeur : INRP, Lyon, France

Prix : 19.00 €

ISBN : 978-2-7342-1055-9

GENCOD : 9782734210559

Xavier Brossard - 13/04/2007


  • Les présentations des éditeurs : 07/04/2007

L'histoire de la pédagogie du XXe siècle est paradoxalement mal connue aujourd'hui, alors même que des polémiques récurrentes opposent modernité et tradition. La présente réédition de textes fondateurs de la pensée de Roger Cousinet tente de combler cette lacune. Auteur représentatif des rapports entre la philosophie et les sciences humaines et sociales, il est aussi un acteur français éminent du mouvement de l'Éducation nouvelle durant la première moitié du XXe siècle. Son itinéraire, enfin, est d'autant plus intéressant qu'il croise celui de nombreuses personnalités du monde scientifique et politique qui contribuèrent en France mais aussi en Europe à proposer des alternatives en matière d'organisation scolaire.
Cet ouvrage s'adresse aux philosophes et historiens de l'école, ainsi qu'aux enseignants et acteurs de l'éducation désirant mesurer l'héritage des idées du XXe siècle à travers leur approfondissement et la compréhension de leur influence dans un contexte où le besoin d'un ressourcement de la pensée éducative et pédagogique reste sensible.

Dominique Ottavi, maître de conférences en sciences de l'éducation, auteur de De Darwin à Piaget (CNRS, 2001), a écrit, avec Marie-Claude Biais et Marcel Gauchet, Pour une philosophie politique de l'éducation, six questions d'aujourd'hui (Bayard, 2002) et dirigé, avec Antoine Savoye et Annick Ohayon, L'Éducation nouvelle, histoire, présence et devenir (P. Lang, 2004).

Laurent Gutierrez, doctorant en sciences de l'éducation, est professeur d'EPS au collège Jules-Romains (Paris VIIe arr.), chargé de cours en sciences de l'éducation à l'université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis et enseignant-associé au Service d'histoire de l'éducation (SHE) de l'INRP. Il a conçu et réalisé un site Internet (http ://hmenf.free.fr) sur l'histoire du mouvement de l'Education nouvelle en France (1899-1939).

Dominique Ottavi et Laurent Gutierrez sont membres du Groupe de recherche en sociohistoire de l'éducation (GRESHE) de l'université Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis.


  • Les courts extraits de livres : 07/04/2007

La solidarité enfantine

Roger Cousinet. «La solidarité enfantine». Revue philosophique, 1908, t. LXVI, p. 281-300.

Depuis que la morale est devenue une madère d'enseignement au même titre que la grammaire, les sciences ou l'histoire, on l'a enseignée précisément de la même façon : on a supposé que les élèves étaient tout à fait ignorants de ce dont on allait leur parler et on leur a présenté, on leur a fait apprendre la morale tout entière divisée en 18 ou 25 leçons, comme on leur fait apprendre l'ensemble de la grammaire, de l'article à l'in­terjection, l'histoire, des Gaulois jusqu'à la Révolution de 1848, la physique, de la pesanteur à l'électricité. En morale, comme dans toutes les autres parties de l'enseignement, on pense qu'il est nécessaire de commencer par les éléments, par ce qu'il y a de plus simple, puisqu'en principe les enfants ne savent rien et qu'il faut les instruire, et aller par degrés jusqu'au plus complexe, de façon à parcourir la science tout entière. L'enfant arrive à l'école ne sachant pas sa morale, comme il ne sait pas sa grammaire ou son histoire, il faut la lui apprendre. C'est dans cet esprit que se font au lycée comme à l'école primaire la plupart des leçons de morale, que sont écrits aussi la plupart des traités de morale à l'usage des classes. Il faut croire cependant que cette façon d'enseigner la morale pèche par quelque endroit, puisqu'elle demeure souvent inefficace. Je ne dis pas pratiquement inefficace, on pourrait m'objecter qu'un tel enseignement s'adressant à la raison n'est pas propre à fortifier la volonté ni à créer cette ardeur généreuse vers le bien qui est le principal ressort de la moralité; je dis théoriquement inefficace. Non seulement nos leçons ne font pas agir, mais encore elles ne persuadent pas ; nos élèves les considèrent comme une pièce (et non la moins ennuyeuse) de l'enseignement abstrait qui leur est donné et ne croient pas qu'il soit possible de tirer de nos préceptes des applications à la vie.
Si nous mettons à part le danger qu'il y a à faire apprendre à des enfants des règles d'action, à séparer ainsi de l'action ce qui est de son domaine, il semble qu'il y ait en outre dans cette façon d'enseigner la morale une erreur initiale. On établit très régulièrement la distinction entre la morale théorique et la morale pratique, mais en fait on enseigne absolument de la même manière ces deux parties si différentes de la morale. Or s'il est légitime que l'enseignement de la morale soit un enseignement didactique, un moyen de faire réfléchir des enfants encore jeunes sur les principes généraux de la conduite, principes qu'on leur a tant de fois répétés, de leur en faire trouver l'origine, le sens et la fin et de les initier ainsi facilement à la réflexion philosophique, il est beaucoup moins juste de leur faire apprendre et de leur expliquer in abstracto la liste de leurs devoirs exactement comme un missionnaire essayant de faire connaître à un sauvage les règles de notre morale.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia