Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Itinéraire d'enfance

Couverture du livre Itinéraire d'enfance

Auteur : Thu Huong Duong

Traducteur : Phuong Dang Tran

Date de saisie : 10/05/2007

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Sabine Wespieser éditeur, Paris, France

Prix : 24.00 €

ISBN : 978-2-84805-053-9

GENCOD : 9782848050539

Sorti le : 10/05/2007

Loin de la force, de la sensualité et de la maturité de «terre des oublis» ce roman daté de 1983 est son premier roman. Il raconte l'enfance de l'auteur dans un Vietnam encore paré de toutes ses vertus révolutionnaires.
Roman autobiographique où les traits de caractère de l'héroïne apparaît déjà bien affirmé.


Christophe Grossi - 19/06/2007


Joachim Salinger - 19/04/2007


  • Les présentations des éditeurs : 12/04/2007

ITINÉRAIRE D'ENFANCE. Paru en 1985 au Vietnam, alors que la publication des livres de Duong Thu Huong y était encore autorisée, ce roman de formation remporta un énorme succès. Il est pour la première fois traduit en français.
Duong Thu Huong y évoque les tribulations d'une gamine espiègle et entreprenante à la fin des années cinquante. Bê a douze ans, sa vie dans le bourg de Rêu s'organise entre sa mère, ses amis, ses voisins et ses professeurs. Son père, soldat, est en garnison à la frontière nord. Mais parce que son caractère est déjà bien trempé et qu'elle ne supporte pas l'injustice, elle prend la défense d'une de ses camarades abusée par un professeur, et se voit brutalement exclue de l'école. Révoltée, elle s'enfuit de chez elle, avec sa meilleure amie, pour rejoindre son père.
Commence alors un étonnant périple : les deux adolescentes, livrées à elles-mêmes, sans un sou en poche, voyagent en train, à pied ou en autobus, à travers les montagnes du nord, peuplées par les minorités ethniques. Elles finiront par arriver à destination, après des aventures palpitantes et souvent cocasses : Bê la meneuse, non contente d'avoir travaillé dans une auberge avec son amie, tué le cochon, participé à la chasse au tigre, va également confondre un sorcier charlatan et jouer les infirmières de fortune.
Au fil des mois et des rencontres, l'adolescente grandit, mûrit, et fait l'apprentissage de la liberté. Duong Thu Huong avoue avoir donné beaucoup d'elle-même à son héroïne...
C'est un véritable roman d'éducation que ce livre limpide et captivant qui, dans un festival de sons, d'odeurs, de couleurs et de paysages, dépeint la réalité du Vietnam après la guerre contre les Français.

Née en 1947 au Vietnam, Duong Thu Huong, pour avoir défendu ses convictions démocratiques, a été emprisonnée en 1991. Elle a vécu en résidence surveillée dans son pays jusqu'en janvier 2006, date de son arrivée à Paris pour la sortie de Terre des oublis (Sabine Wespieser éditeur), dont le succès l'a incitée à rester en France pour se consacrer à l'écriture.



  • La revue de presse André Clavel - Lire, juillet 2007

C'est leur fugue à travers le Vietnam des années 1960 que retrace Duong Thu Huong, dans un roman initiatique qui a la saveur d'un conte de fées : escortées par deux anges gardiens - le vieux Môc et Dung le maigrichon - nos routardes célestes finiront par oublier leurs tourments, poussées vers les lointains par des vents rédempteurs... Eloge du vagabondage, plaidoyer pour la résistance, cet Itinéraire d'enfance est un bonheur : une cure d'exotisme, dans un pays que Duong Thu Huong a repeint aux couleurs de la liberté.


  • La revue de presse Astrid Eliard - Le Figaro du 28 juin 2007

C'est un livre d'avant l'exil, la prison, la clandestinité. Un livre qui n'a pas connu les ventes sous le manteau, les circuits éditoriaux parallèles, et que Duong Thu Huong a composé bien avant Terre des oublis, tout juste couronné par le prix des lectrices de Elle. Itinéraire d'enfance, publié en 1983 au Vietnam et écrit en deux mois pour dépanner une amie éditrice en mal de manuscrits, est un conte de veillée, plein de cette innocence juvénile qui illumine les fables pour enfants et ravit les adultes. Dans Itinéraire d'enfance, il y a des forêts scintillantes, des grottes où vivent reclus des lépreux ou des sorcières. On chasse le tigre et le cheval albinos, dont les os donnent cette fameuse gélatine qui soigne tous les maux. Le ciel est peuplé de mauvais présages mais la terre jonchée de remèdes.


  • Les courts extraits de livres : 12/04/2007

Dung le Maigrichon a disparu, on ne sait pas pourquoi. On devine que, las de vivre avec un père méchant et radin, il a fugué avec la troupe du cirque. La preuve, il a disparu le jour du départ de la vieille roulotte au toit bombé. Certains pensent que le patron du cirque l'a caché dans la caisse en bois recouverte d'une toile bariolée. D'autres que c'est sa grosse femme, qui peut abriter jusqu'à deux gamins derrière son dos... D'autres encore disent que c'est une sorcière qui l'a enlevé pour le vendre. C'est la thèse des mères. Dès lors, elles ne cessent de nous menacer : «Les sorcières ne kidnappent pas que les petits, elles prennent même des grands comme vous. Elles vous hypnotisent puis vous emmènent dans la montagne. Les filles de treize ans sont destinées à être vendues aux Mèo pour devenir leurs femmes. Les garçons de treize ans servent de passeurs pour convoyer l'opium en Chine...» En même temps que les menaces sont proférées, un régime de contrôle drastique est instauré. Certaines mères achètent même des laisses de chien pour attacher leurs enfants dans la maison. Pendant trois semaines, si ce n'est pour aller à l'école, je ne peux pas sortir de la maison... En vérité, ce serait supportable s'il n'y avait pas ces pluies de printemps. Vous souvenez-vous de ces pluies ? Elles sont belles car elles ne ressemblent pas à de la pluie mais plutôt à des cascades argentées. La ville étincelle de fils de soie ondoyant sous les rayons du soleil.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia