Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Petites éclipses

Couverture du livre Petites éclipses

Auteur : Stéphane Deteindre | Jim

Date de saisie : 24/05/2007

Genre : Bandes dessinées

Editeur : Casterman, Bruxelles, Belgique

Collection : Ecritures

Prix : 15.95 €

ISBN : 978-2-203-39630-2

GENCOD : 9782203396302

Sorti le : 24/05/2007

Six amis vont se retrouver pour quatre jours de vacances dans le sud. Enfin, cinq amis de longue date, la trentaine plus ou moins avancée et une jeunette rencontrée sur un chat par un des gars.
Le but avoué de ces quatre jours, c'est profiter ensemble de l'éclipse de soleil annoncée. Mais il y a des cadavres dans tous les placards ; ils auront beaucoup à se parler. Les petites éclipses sont aussi celles qui émaillent une vie... Je dois aussi avouer que certaines des préoccupations évoquées sont générationnelles et, pour cause, me touchent beaucoup...
Dessinées à quatre mains (même si Fane s'est chargé de la finalisation), les pages ont de la pêche, les personnages sont toujours en mouvement.
On sent l'influence de Franquin et le fait que Fane a réalisé quelques albums du Joe Bar Team.
Et puis, 300 pages pour 15 euros, voilà un prix qui correspond à ce que nous attendons de la bd moderne.

Sheriff d'or 2007 - Esprit BD
Qu'est-ce que c'est ? Un prix des libraires, un prix du public ? oui et non. C'est le prix de la librairie clermontoise Esprit BD, mais aussi celui des membres de son forum.
Il s'articule autour d'un vote mensuel et d'une finale à 10 et récompense la meilleure bande dessinée de l'année écoulée.
2007 est donc le baptême du feu pour notre Sheriff d'or et c'est... Petites Eclipses qui l'a emporté.


Jean-François Bouvet - 06/12/07


Joachim Salinger - 21/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 26/04/2007

Six amis.

Quatre jours et quatre nuits à passer ensemble, dans le sud, en attendant l'éclipse.

Le bruit des rires et des retrouvailles. La vie, l'amitié, les espoirs, les rêves, le temps qui passe, les petits renoncements, les petites trahisons...

Les fragilités.

Petites éclipses

Quelques jours avant la grande éclipse de soleil, six personnages quittent Paris pour aller vivre ensemble l'événement dans un gîte rural du sud de la France. Trois femmes, trois hommes. Tous ou presque sont trentenaires et amis de longue date, déjà un peu cabossés par la vie, mais avec des rêves et des désirs plein la tête. Quel précipité humain inattendu - au sens presque chimique du terme - ce huis-clos improvisé va-t-il finalement générer ?
Nouveaux venus chez Casterman, Fane et Jim proposent ici, au format narratif d'un roman graphique, une manière de road-movie immobile dans la psyché individuelle et collective de leurs personnages. Tour à tour drôle, touchant, exubérant, une vraie découverte.
Atypique, ce grand récit l'est aussi par son mode d'élaboration. Complices de longue date, ses deux auteurs se sont en effet rencontrés une fois par semaine, entre mai 2004 et janvier 2005, pour élaborer et développer ensemble un découpage crayonné, page après page, chacun étant "responsable" de trois des six personnages principaux. Ils co-signent ainsi la totalité du scénario et des roughs. Fane a finalisé seul le dessin des planches.



  • La revue de presse Yves-Marie Labé - Le Monde du 29 juin 2007

Dans Petites éclipses, on parle beaucoup, énormément même, de l'amour, de l'amitié, de la fidélité, des illusions perdues mais aussi de l'angoisse de l'âge, horloge biologique et avenir professionnel et existentiel mêlés. On parle aussi des rapports masculin-féminin, et en filigrane des identités brouillées et fragilisées des unes et des autres. Les femmes tancent les hommes pour leur "médiocrité", les seconds critiquent "l'exigence" des premières...
...Petites éclipses est tout sauf un pur exercice de style. Cousine du cinéma de Bruno Podalydès, d'Arnaud Desplechin ou de Laurence Ferreira Barbosa, cette BD en noir et blanc de presque 300 pages, bâtie en quatre chapitres-journées, est un véritable scénario sur l'air du temps sentimental. La diversité des plans et cadrages, les contrastes, le dessin qui flirte avec la caricature, offrent une vision assez juste de la façon dont de jeunes adultes des années 1990-2000 vivent leurs doutes sur l'amour, l'amitié et leurs atermoiements...
Au bout de cent pages, Fane et Jim se rendent compte qu'ils ont dépassé la simple "joute graphique" et qu'ils tiennent là une véritable BD. Aujourd'hui, ils s'interrogent sur un nouveau projet commun.


  • Les courts extraits de livres : 26/04/2007

Entretien avec les auteurs

(...) Je croyais que j'étais complexe et tourmenté. À côté de Fane, je ne suis qu'un bête meuble Ikea. Je n'ai pas de fardeau suffisamment lourd à porter dont je veuille partager la charge. J'ai été naturellement au plus simple, optant pour des personnages plus légers, qui donneront le change et équilibreront la gravité des autres. Et je lance mon personnage principal sur une hypothèse de vie que je n'ai pas vécue, mais que j'aurais pu vivre. Le plus sincèrement possible, j'ai regardé mon personnage se dépatouiller avec ses mots à lui, ses gestes à lui, son charme bancal et ses lâchetés... Tel que je l'aurais vécu ?

Fane : Huit mois et deux cent quatre-vingts pages story-boardées plus tard, six personnages, hommes, femmes, sont là, bien vivants, avec beaucoup de nous en eux... Comme des enfants, ou plutôt comme des amis de toujours, à qui l'on pardonne tout, comme on aimerait qu'ils nous pardonnent.
Donc, pas de véritable histoire au bout du compte... Tout au plus, une rare et éphémère petite éclipse !... Une trace de vécu, toute simple. Une période de rien du tout dans la vie de gens, à qui il n'arrive rien de spécial...

Jim : On a démarré en mai 2004. On a défini en une soirée nos personnages, on
N'a pas eu à chercher bien loin. Ils étaient là. Tout près. Sous la main. On dessinait le soir, tous les mardis soirs, dans nos ateliers ou sur nos terrasses, deux verres et une bouteille de vin sur la table. (...)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia