Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Gen Paul : un peintre maudit parmi les siens

Couverture du livre Gen Paul : un peintre maudit parmi les siens

Auteur : Jacques Lambert

Préface : Claude Duneton

Date de saisie : 20/04/2007

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : La Table ronde, Paris, France

Prix : 23.00 €

ISBN : 978-2-7103-2934-3

GENCOD : 9782710329343

Sorti le : 20/04/2007

Charlotte Etasse - 01/06/2007


Xavier Clion - 15/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 06/05/2007

Un peintre maudit parmi les siens

Peintre montmartrois, Gen Paul ? Certainement, puisqu'il a passé sa vie entière à quelques centaines de mètres de la place du Tertre... Peintre montmartrois, donc, sans artifices folkloriques et, surtout, peintre à vocation internationale, puisqu'il a beaucoup voyagé (États-Unis, Espagne, Allemagne, Italie, Suisse, Algérie...) et que ses oeuvres, aujourd'hui encore, se vendent aussi bien en France qu'à l'étranger.
Gen Paul (1895-1975) a vécu dans une bohème qui était celle des artistes de la Butte, même quand, après avoir connu une grande pauvreté et maintes souffrances, il s'est hissé au sommet de la notoriété par son travail et son talent. Pas de contrainte, sinon celle du perfectionnisme ; pas de guide, sinon celui de l'instinct ; pas de dépendance, sinon celle de l'alcool ; pas d'interdit, sinon celui de la conscience... Un goût de la liberté qui lui a valu un compagnonnage exceptionnel. Des admirateurs, connus ou inconnus, qui ont aimé, parfois supporté, un personnage hors du commun, grand mutilé de guerre, drogué, alcoolique, irascible, provocateur, cabotin, hâbleur, rancunier, jouisseur, perspicace, généreux, paternel...
Gen Paul ? Un aristocrate du peuple qui traverse le temps et l'espace sans renoncer à sa terre montmartroise.

Journaliste, amateur d'art et collectionneur, Jacques Lambert a consacré sa vie professionnelle aux différentes disciplines de l'infor­mation et de la communication. Il est lauréat de l'Académie des sciences morales et politiques et membre d'un jury littéraire franco-belge.



  • La revue de presse Jean-Paul Caracalla - Le Figaro du 24 mai 2007

Jacques Lambert signe une biographie de Gen Paul, peintre montmartrois, ours mal léché, provocateur, ami de Céline et de Marcel Aymé...
Fresque captivante, la biographie de Jacques Lambert est un témoignage de la vie artistique de la fin du siècle dernier : peintres, écrivains, comédiens ont envahi chaque semaine la cour et l'atelier de la petite maison de l'avenue Junot. On devine l'empathie de l'auteur pour son peintre. Il porte un jugement sévère sur l'oubli dont est victime l'oeuvre de Gen Paul, essentielle, selon lui. En 1975 Le Figaro titrait : «Gen Paul, dernier monstre sacré de Montmartre, a quatre-vingts ans aujourd'hui.» Il est mort le 30 avril suivant. On a pleuré l'autodidacte inclassable d'un petit monde qui n'est plus.


  • Les courts extraits de livres : 06/05/2007

Louis Destouches, dit Louis-Ferdinand Céline

Un homme va réussir à faire entendre raison à Gen Paul en brandissant le risque d'une mort prochaine. Cet homme est le Dr Louis Destouches, qui lui prescrit un régime alimentaire rééquilibrant : steak grillé, salade d'endives arrosée d'un filet de citron et d'un filet d'huile d'olive, yaourt ou fruit, eau minérale à tous les repas.
Par peur de mourir prématurément, Eugène suivra ce régime tout au long de sa vie. Avec quelques variantes (il aime les côtes de mouton) et, surtout, avec de nombreuses exceptions. Au restaurant et, plus tard, dans certains cabarets, le bordeaux et le Champagne remplaceront l'eau minérale. Quand Gen Paul et le Dr Destouches font-ils connaissance ?
Deux versions, ici, s'opposent. Le peintre a toujours affirmé qu'il avait rencontré Céline en 1932 (sans préciser le mois, mais vraisemblablement en septembre ou en octobre), et cette date a été reprise dans toutes les chronologies relatives à la vie du peintre. Un professeur et chercheur, Eric Mazet, qui a étudié de près la destinée de Céline, soutient quant à lui que ce dernier a rencontré Gen Paul seulement en 1934. Il fonde son affirmation sur le fait que, ayant consulté toute la correspondance qu'échangeait Céline avec le peintre-décorateur Henri Mahé, il n'a jamais lu, avant 1934, le nom de Gen Paul sous la plume de Louis-Ferdinand. Or celui-ci racontait à Mahé, par le menu, toutes ses nouvelles rencontres : dans ces lettres, le nom de Gen Paul n'apparaît qu'à partir de 1934.
À l'appui de cette thèse, une lettre, datée de 1934, qu'adresse Céline à son éditeur américain de Boston :

«Comme vous insistez pour que je paie six dollars, je vous envoie à la place un beau portrait de moi (douze gravures originales d'une valeur de 25 dollars au moins pièce) par un artiste parisien de talent, Gène Paul. Ainsi, nous serons quittes.»

La façon dont L.-F. Céline évoque Gen Paul et la faute qu'il commet en écrivant son pseudonyme montrent en effet qu'il connaît le peintre depuis très peu de temps.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia