Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Pionnier en Patagonie

Couverture du livre Pionnier en Patagonie

Auteur : Miguel de Larminat

Préface : Jean de Raspail

Date de saisie : 10/05/2007

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Privat, Toulouse, France

Prix : 17.00 €

ISBN : 978-2-7089-6876-9

GENCOD : 9782708968769

Sorti le : 10/05/2007

Nathalie Bruthiaux - 23/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 14/05/2007

Au début du siècle dernier, Jean de Larminat, ingénieur des Ponts et Chaussées, désirant assurer à ses fils - ils étaient sept - une existence d'hommes libres, dégagée des contraintes et des mesquineries auxquelles il craignait de les voir soumis, organisa leur émigration vers un pays neuf où leurs talents pourraient s'épanouir pleinement. L'Argentine fut choisie et, à dix-neuf ans, Jacques, le quatrième fils, s'embarqua en éclaireur pour Buenos Aires. Il trouva en Patagonie, au pied de la cordillère des Andes, un lieu propice à l'implantation de l'entreprise d'agriculture et d'élevage qu'il allait développer avec ses frères.
Grâce au journal de bord tenu par les fondateurs et à la correspondance échangée avec la France, Miguel de Larminat, petit-fils de Jacques, retrace toutes les étapes de cette aventure. Même sous les armes, pendant la Grande Guerre, Jacques demeure un pionnier : ses carnets, abondamment cités par Miguel, montrent ce cavalier se risquant comme volontaire dans les tanks, au prix de nombreuses blessures.
Retour en Argentine, arrivée d'autres frères de Jacques, mariages et naissances, crise de 1929, Seconde Guerre mondiale... Au rythme des événements, l'exploitation familiale évolue et prend de l'ampleur, et la nouvelle génération, établie dans diverses provinces du pays, perpétue ainsi l'oeuvre fondée voilà bientôt cent ans.

Titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'université de Buenos Aires, Miguel de Larminat, argentin de naissance, a travaillé en France, à Cuba et au Venezuela. Toujours en prise avec ses origines, il a contribué au développement de sa région natale, notamment en concevant un pont sur le fleuve Chimehuin, près de sa maison familiale, au Cerro de los Pinos. Il livre ici l'histoire de son grand-père et, par cet ouvrage, célèbre le lien qui rattache ses ancêtres à la terre de Patagonie.


  • Les courts extraits de livres : 14/05/2007

Les ancêtres

Ma famille vient, d'après ce que l'on sait, de la ville de Thionville, près de la frontière du Luxembourg. Le premier Larminat dont on ait connaissance était un officier des armées impériales qui défendit cette ville lorsque les Condé essayèrent de s'en emparer, en 1643. Louis Larminat - c'est ainsi qu'il s'appelait - était alors cadet. Quelques années plus tard, il s'enrôlait dans les troupes françaises comme capitaine du régiment du Royal Piémont aux ordres du prince Condé de Coligny. Ce régiment participa à la bataille de Saint-Gothard où les Turcs furent repoussés devant Vienne, ce qui provoqua l'arrêt de leur avancée en Europe.
La provenance de ce Larminat reste ignorée. Le nom a une évidente origine française. Larminat, Larmignat, Lermina, ce sont sûrement des déformations du nom d'Armagnacs, les partisans de Jeanne d'Arc qui s'opposèrent aux Bourguignons, leurs ennemis mortels, au XVe siècle. Durant la guerre de Cent Ans, les Armagnacs défendaient la légitimité française contre les Bourguignons, alliés à une dynastie étrangère.
Presque tous ces Larminat de l'Ancien Régime étaient des fonctionnaires : officiers, commissaires de guerre, maires, ils étaient apparemment très à l'aise dans ces postes. Beaucoup de Larminat laissèrent de côté des activités mieux rémunérées ou plus prestigieuses pour s'intégrer à l'État, apportant à la fonction publique leur intelligence, leur imagination et leur esprit d'entreprise. Malgré ces antécédents, mon grand-père n'essaya cependant jamais d'occuper un poste public dans son nouveau pays : bien au contraire, il se tint à l'écart des fonctionnaires du gouvernement pendant toute sa vie.
Les Larminat servirent l'État pendant plus de trois siècles ; certains y laissèrent leur vie, comme ce Jean de Larminat, maire de Thionville, qui mourut de froid en rentrant de Versailles où il était allé demander de l'aide pour sa ville isolée par la neige pendant un hiver rigoureux. Un service probablement moins contraignant fut celui que prêta Marie de Larminat, dame de compagnie favorite de l'impératrice Eugénie pendant la fin de son règne et durant son exil. Marie était une femme très belle, intelligente et compréhensive ; elle écrivit une autobiographie remarquable racontant ses années auprès du couple impérial.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia