Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Désinformation et services spéciaux

Couverture du livre Désinformation et services spéciaux

Auteur : Sophie Merveilleux du Vignaux

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Politique

Editeur : Rocher, Monaco, France

Collection : Désinformation

Prix : 18.00 €

ISBN : 978-2-268-06117-7

GENCOD : 9782268061177

Joachim Salinger - 31/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 18/05/2007

Désinformation et services spéciaux : amis ou ennemis ?
Dans un monde où la maîtrise de l'opinion est le secret du pouvoir de tous les pouvoirs, on comprend bien l'enjeu stratégique que représentent les médias dans la sphère politique comme au sein des services secrets. Mais qui dit opinion et information dit aussi désinformation... Désinformation et services spéciaux étudie ce concept aux multiples facettes, et le met en lumière sous un jour nouveau : il se penche sur une pièce de théâtre où trois acteurs - les services spéciaux, les médias et le public - sont tour à tour victimes, manipulateurs et cibles de la désinformation.
Un cas d'école, l'affaire du Rainbow Warrior, illustre l'analyse de façon détaillée. Désinformation par l'erreur, par l'inversion des rôles, par la supposition, par l'image... Nous sommes mis en face des faits avec toutes les clefs de lecture quant aux procédés utilisés et aux résultats obtenus. Désinformation et services spéciaux nous donne ainsi à lire une approche à la fois concrète et richement documentée d'un thème qui passionne de plus en plus de lecteurs.

Sophie Merveilleux du Vignaux a reçu du Centre français de recherche sur le Renseignement le prix du jeune chercheur 2003 pour son mémoire de maîtrise à l'Ecole des Hautes Études politiques intitulé «Aux frontières du secret. La politique d'ouverture de la DGSE (1990-2003)». Elle collabore par ailleurs a des travaux collectifs sur le Renseignement.


  • Les courts extraits de livres : 18/05/2007

Désinformation sur l'ennemi

Pour ce qui est de la seconde partie de l'étude, consacrée à la désinformation sur un tiers, un certain nombre de situations avancées par le professeur Durandin se vérifient dans la réalité.
Il peut tout d'abord s'agir d'enjoliver les capacités de l'adversaire et de présenter l'ennemi comme très puissant, voire invincible. L'utilisation de cette tactique permet de convaincre de la dangerosité de la cible. Dès lors que l'opinion est convaincue de la menace, il devient plus facile de légitimer une action ainsi que de justifier les budgets qui lui seront affectés. À l'été 1990, le secrétaire d'État Dick Cheney ainsi que le général Schwarzkopf annoncent que l'Irak, sur le point d'envahir le Koweït, possède la quatrième armée du monde. Pour le grand public, la révélation de cette information a immédiatement suscité son approbation pour engager des forces et des moyens financiers. Près de dix ans plus tard, lors de la seconde guerre du Golfe, ce sont les armes de destruction massive qui provoquent la mobilisation de l'opinion américaine. Autre avantage de cette technique, elle permet de préparer l'avenir. La victoire sur un ennemi présenté comme redoutable procure incontestablement un mérite certain. La suite a montré que toutes ces estimations étaient fortement surévaluées, si bien que le prestige de la victoire n'aura été que de courte durée. Mais comme souvent, les démentis surviennent trop tard, quand l'émotion suscitée est retombée ou quand l'information a été supplantée par une autre, si bien que, d'une manière générale, l'impact provoqué par une information est rarement effacé par son démenti, si étayé soit-il.
Inversement, une seconde approche consiste, elle, à décré­dibiliser l'adversaire en le montrant faible. L'exemple libyen, qui sera traité plus loin, illustre également ce cas de figure dans lequel il s'agit de persuader l'opinion que la situation physique ou politique de l'ennemi ne lui laisse aucune chance de sortir vainqueur.
Enfin, le professeur répertorie également les cas où la désinformation consiste à présenter l'ennemi comme criminel. Selon lui, cette technique permettrait de justifier des combats. Les services peuvent ainsi oeuvrer à préparer l'opinion à une action militaire. C'était très clairement l'objectif de l'opération Northwoods. «Fournir une justification pour une intervention militaire américaine à Cuba», «l'opinion mondiale [...] serait encline à croire en l'image d'un gouvernement cubain téméraire et irresponsable, menaçant pour la paix dans l'hémisphère Ouest». Telles sont les recommandations d'un document déclassifié élaboré par le chef d'état-major américain de l'époque, l'amiral Lyman Lemnitzer.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia