Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le Maghreb : de l'Empire ottoman à la fin de la colonisation française

Couverture du livre Le Maghreb : de l'Empire ottoman à la fin de la colonisation française

Auteur : Rama Chalak | Yvette Katan Bensamoun

Date de saisie : 05/02/2007

Genre : Sciences humaines et sociales

Editeur : Belin, Paris, France

Collection : Belin sup. Histoire

Prix : 25.00 €

ISBN : 2-7011-3391-2

GENCOD : 9782701133911

Sorti le : 05/02/2007

Joachim Salinger - 31/05/2007


  • Les présentations des éditeurs : 21/05/2007

Le Maghreb
De l'empire ottoman à la fin de la colonisation française

Yvette KATAN BENSAMOUN
Rama CHALAK

Maghreb, entité ou mosaïque ? Même si l'Algérie, le Maroc et la Tunisie furent tous trois colonisés par la France, mais à des dates différentes et selon des modalités diverses, chaque pays offre une spécificité marquée par sa géographie, son histoire et sa culture.
Pour y répondre, cet ouvrage s'attache d'abord à la période précoloniale, puis étudie les aspects économiques, politiques, sociaux, culturels et religieux de chaque pays, leur éveil au nationalisme et leur accession à l'indépendance.

Yvette Katan Bensamoun, est maître de conférences émérite de l'université de Paris I - Panthéon-Sorbonne. Elle est l'auteur de Villes et sociétés urbaines au XIXe siècle, A. Colin et de Oujda, une ville frontière du Maroc (1907-1956).

Rama Chalak est docteur en droit et a particulièrement étudié le droit musulman.


  • Les courts extraits de livres : 21/05/2007

L'Afrique du Nord entre les Espagnols et les Turcs : XVIe-XIXe siècles

La régence d'Alger

L'Algérie connaissait l'occupation turque depuis le XVIe siècle. Celle-ci résultait non d'une conquête par les sultans ottomans, mais de l'action de deux corsaires célèbres, les frères Barberousse, aventuriers écumeurs de mer que les habitants d'Alger appelèrent à leur secours en 1516. Les Algérois attendaient des deux frères, Arudj et Khayr Al Din, qu'ils les débarrassent du péril que faisaient peser sur eux les Espagnols, installés dans la forteresse du Peñon qui bloquait le port d'Alger. L'Espagne, prolongeant l'élan de la Reconquista, avait en effet occupé différents points de la côte d'Afrique du Nord, Mers El Kebir (1505), Oran (1509), Bougie et Tripoli en 1510, tandis que les autres ports n'avaient échappé à l'occupation des chrétiens qu'en payant tribut : ainsi Mostaganem, Cherchell, Alger. Le sultan hafcide de Tunis avait dû octroyer aux pirates musulmans de Mytilène, dont les frères Barberousse, le droit de faire de l'île de Djerba, moyennant redevances, la base de leurs opérations de piraterie maritime.
Arudj ne put chasser les Espagnols du Penon, mais il s'empara de la ville d'Alger et se fit proclamer roi par ses compagnons turcs. Il entreprit ensuite la conquête de tout le pays : la Mitidja, le Titteri, le Dahra, l'Ouarsenis et mit le siège devant Tlemcen qui fit appel aux Espagnols. Arudj après six mois de siège périt devant une coalition hispano-arabe à la bataille de Rio Salado en 1518. Khayr Al Din, son frère, voulut poursuivre son oeuvre, mais, mesurant sa faiblesse face au soulèvement de la population contre lui, il eut l'habileté de faire allégeance au sultan d'Istanbul, Selim Ier, qui lui conféra le titre de belerbey, bey des beys, et mit à sa disposition des troupes, des munitions, un corps de janissaires (2000 hommes) et, surtout, l'autorisa à lever des volontaires en Turquie.
Les janissaires, recrutés sur le plateau d'Anatolie, permirent de reprendre la conquête du pays. En 1529, seul Oran restait aux mains des Espagnols. La course reprit de plus belle, à partir d'Alger, contre les navires des puissances européennes, occupées essentiellement dans des guerres entre elles.
En 1534, les Turcs s'emparèrent de Tunis mettant ainsi à la disposition des corsaires La Goulette, avant-port de Tunis qui devint un arsenal pour la flotte de Barberousse. Mais, à l'ouest, le fils de Barberousse, Hassan Pacha, ne put vaincre, en 1536, la résistance des Saadiens au Maroc et se contenta de s'installer solidement à Tlemcen.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia