Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Portrait des mouches : sur les Songes drôlatiques de Pantagruel

Couverture du livre Portrait des mouches : sur les Songes drôlatiques de Pantagruel

Auteur : Pierre Jourde

Date de saisie : 29/05/2007

Genre : Littérature Etudes et théories

Editeur : l'Archange Minotaure, Forcalquier, France

Prix : 16.50 €

ISBN : 978-2-35463-000-3

GENCOD : 9782354630003

Sorti le : 29/05/2007

Pierre Jourde - 07/06/2007


  • Les présentations des éditeurs : 07/06/2007

" Ces dessins muets viennent de loin, d'un monde qui n'a plus rien à voir avec le nôtre.
L'obscurité de leur origine accentue encore cette distance. Ce défilé d'images sans créateur est sui generis. Qui l'a produit ? Personne : le temps, l'obscurité, les vieux papiers. C'est cela que nous cherchons, aussi, en contemplant ces images, cette épaisseur du temps qui se creuse jusqu'à ces images, cette sensation d'éloignement qu'accentuent les intermédiaires, les éditions, les commentaires, le silence, l'inconnu, et pourtant cette présence immédiate, cette évidence du monstre."

PIERRE JOURDE a publié quatre romans dont Festins secrets en 2005, pour lequel il a reçu le Prix Renaudot des Lycéens ainsi que le Grand Prix Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres. Il s'est également adonné au pamphlet sur la littérature contemporaine avec La Littérature sans estomac. Il est l'auteur, en outre, de divers essais littéraires dont Géographies imaginaires, Empailler le toréador, Littérature et authenticité.


  • Les courts extraits de livres : 08/06/2007

Au matin, l'aventurier des bibliothèques pénètre dans son terrain de chasse. Pour y parvenir, il a affronté de terribles dangers : le vent et la pluie, les sols qui glissent, les pannes d'escalators. Les ossements des vieux érudits qui l'ont précédé jonchent le parcours. Lui a survécu. Le plus dur reste à faire : ne pas se perdre dans les détours infinis des catalogues. Atteindre le gibier. L'érudition est une aventure. Indiana Jones équipé de lunettes, il s'avance dans la forêt des livres, à la recherche de la bête rare, du monstre. Il doit percer des mystères, déjouer des ruses informatiques et des pièges bibliographiques.
Il a entre les mains une édition du XIXe siècle d'un ouvrage publié au milieu du XVIe. Cela s'appelle Songes drolatiques. 120 gravures étranges, déconcertantes, entre l'effrayant et le comique. On ignore d'où vient ce livre. On ignore ce qu'il signifie. Ces images qu'il regarde, si nettes, ne lui disent rien de leur origine ni de ce que cherchait celui qui les a fait naître un jour. Elles paraissent émerger d'une distance infinie, sortir de l'ombre des siècles. Il n'existe rien de semblable à l'époque où vit l'aventurier des livres.
Elles semblent s'amuser à déjouer les interprétations. Elles se donnent et elles se refusent. Leur apparente profusion, leur truculence flamande s'accompagne d'une sorte de retrait. Une grande partie des visages se dissimule dans des capuches, sous de grands chapeaux, des masques, dans des cruches. Il y a des ricaneurs, des mornes, des furieux, mais beaucoup de ces visages, lorsque leurs yeux sont visibles, restent inexpressifs et froids. Qu'y a-t-il dans le regard vide de ce bébé emmailloté soutenu par des étais en forme de fourche, autour de qui tourbillonnent des spores ou des mouches ? Pour quelle étrange cérémonie, au nom de quel pouvoir brandit-il ce bâton surmonté d'une chouette ? Pourquoi, au trousseau qu'il porte en bandoulière, ce pied fourchu de chevreuil ou de bouc ? Cette faiblesse, cet abandon inquiètent plus encore que l'agressivité d'autres figures bardées d'armes, comme si la corruption habitait l'enfance même. L'antéchrist est déjà né, annonce Rabelais dans le Tiers livre, mais c'est encore un nourrisson.
Cette indifférence, au premier abord, tranche avec la monstruosité, mais plus secrètement l'accentue : on nous regarde depuis un autre monde, l'esprit, les préoccupations de ces créatures nous demeureront impénétrables. Comment leur donner un sens ? En ont-elles un ? Celui qui les a créées est-il à présent trop loin de nous pour que nous puissions comprendre ?


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia