Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Pâle sang bleu

Couverture du livre Pâle sang bleu

Auteur : Alizé Meurisse

Date de saisie : 28/05/2010

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Allia, Paris, France

Prix : 9.00 €

ISBN : 9782844852496

GENCOD : 9782844852496

Sorti le : 24/08/2007

Gérard Berréby - 19/06/2007


  • Les présentations des éditeurs : 28/05/2010

Écrire avec son sang, c'est romantique, mais écrire en rouge, ça porte malheur. Et pourtant le sang sèche. Il devient marron et la malchance cicatrise. Ce sang bleu pâle, c'est celui qui bouillonne dans les veines des jeunes protagonistes de ce roman d'initiation, désorientés, pris au piège de la passion et d'une violence sourde, le même qui circule dans celles de son auteur, et coule de sa plume. L'intrigue de Pâle sang bleu est résolument simple et romanesque, comme celle des films noirs des années cinquante (on pense à l'univers de Marcel Carné ouJean Cocteau). Tous les personnages s'y expriment à la première personne, en une suite de brefs chapitres. On passe ainsi d'une voix à une autre, comme sur une radio à la recherche d'une fréquence. Alizé Meurisse, ausculte ces corps pleins d'électrodes comme on écoute murmurer les coquillages. Charles et sa soeur Manon, âgés d'une vingtaine d'années, se retrouvent livrés à eux-mêmes dans Paris, après l'internement de leur mère en hôpital psychiatrique. Manon travaille dans un bar. Matthieu, le patron, protège les adolescents. Johnny, jeune garçon venu de la campagne pour fuir sa famille, monte à la conquête de la capitale. D'abord garçon coiffeur, il se fait virer, traîne dans les salles de boxe où il rencontre Louis, un détective en herbe auquel il s'associe. Amoureux de Manon qu'il a rencontrée dans le café de Matthieu, Johnny se met en tête de lui offrir une bague de fiançailles - cérémonie un brin désuète pour des gosses de la rue comme eux - et tombe sur
la bande d'Olivier, de joyeux truands qui cherchent à l'arnaquer en lui vendant le bijou. Mais il réussit à leur échapper en emportant la bague et en gardant l'argent
pour lui. Les représailles seront sanglantes : Manon y trouvera une mort violente... Johnny poursuit alors son errance, qui le conduira lui aussi à la mort, tandis que Charles, seul rescapé du trio, s'enfonce dans la folie. Mais la folie n'est rien, un simple écart, un jeu, une question d'intensité. Sismographe des émotions, Alizé Meurisse retranscrit sur le papier, à fleur de peau, les vibrations du souffle, les battements des coeurs. Un monde se tisse, se compose et se décompose, tendant inéluctablement vers cette ultime ponctuation, le point final, un grain de beauté.


  • Les courts extraits de livres : 28/05/2010

CHAMBRE ROSE

Pour toute cervelle, une petite morille rose, enfermée à double tour dans ce précieux coffret que vous êtes. Vous pensez que vous êtes quelqu'un, quelque chose de stable, avec des limites bien définies, tracées proprement à la règle, quelque chose qu'on peut juger.
T'es un stéréotype ! Tu as ta propre façon d'agir et de penser, et c'est pas prêt de changer. Plutôt mourir ! Faudra d'abord qu'on te passe sur le corps, ce corps dans lequel tu t'es enterré plus profondément que la tête d'une autruche dans le sable humide ! Ton corps : de la graisse et des os, le tout emballé dans de la peau, aussi joli qu'un paquet cadeau sous l'sapin d'Noël. Tu changeras pas, tu vas juste vieillir. Ta gueule va se rider et se racornir, et t'auras un gros cul tout jaune. D'ailleurs tu vois ça d'ici, tu vois l'tableau, tu vas tout perdre : ta force, ton courage, ton pouvoir. Ton futur est un train qui te fonce droit dans la gueule, et rien ne pourra l'empêcher de t'écrabouiller. Tu ne vis pas dans le présent, tu oscilles entre les pensées nostalgiques et la contemplation stupide de ce train qui met les bouchées doubles pour venir te coller ta claque. Tu oscilles et tu tangues, j'en ai le mal de mer. Tu penses que t'as pas peur de mourir puisque de toutes manières t'as déjà utilisé tout ton stock de peurs dans l'intrigue futile et tragique de ta vie quotidienne. Mais cette nuit dans le noir vient le blanc. La pluie tombe sur la gélatine des toits, les distractions s'effacent aussi facilement qu'une ardoise, et d'un coup de chiffon tu te sens comme un vieux con assis à sa table quand rien n'existe plus, pas même le ciel. Y'a qu'un vide blanc et rien d'autre à faire que se souvenir, et tu te souviens du soleil, du gazon bien vert et des gosses.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia