Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Meurtre d'une vestale

Couverture du livre Meurtre d'une vestale

Auteur : Olivier Gaudefroy

Date de saisie : 13/06/2007

Genre : Policiers

Editeur : Déméter, Orléans, France

Prix : 17.00 €

ISBN : 978-2-916548-10-4

GENCOD : 9782916548104

Sorti le : 13/06/2007

  • Les présentations des éditeurs : 24/06/2007

Olivier Gaudefroy est né en 1972 à Orléans où il vit et travaille.

MEURTRE D'UNE VESTALE
d'Olivier Gaudefroy

Une enquête policière dans la Rome du IVe siècle.

À l'occasion des Olympiades auxquelles il participe, Julius, un athlète d'Alexandrie, fait la connaissance de son homologue romain, Gallus, dont la soeur, prêtresse de Vesta à Rome, a été victime d'une agression mortelle.

Alors que les autorités romaines, imprégnées de la nouvelle religion chrétienne, semblent peu motivées pour enquêter sur le meurtre d'une prêtresse païenne, Julius convainc son amie Hypatia, une jeune étudiante grecque d'Alexandrie, de mener l'investigation pour le compte de Gallus afin que justice soit rendue.
Cette aventure conduira les deux amis dans une plongée au sein de la mythique Rome, côtoyant aussi bien les vierges sacrées du temple de Vesta que les virils gladiateurs du Colisée.


  • Les courts extraits de livres : 24/06/2007

Rome, mai 389 après J.-C.

Dans la salle de purification, Cyriaca s'apprêtait à nettoyer son corps des souillures terrestres. Un mince filet d'eau s'échappait de la fontaine disposée au centre de la pièce. Elle s'en servit pour mouiller son éponge puis, consciencieusement, imbiba sa peau blanche partant de ses doigts de pieds pour remonter le long de ses jambes, de ses cuisses et de ses fesses, s'attardant sur sa poitrine pour terminer par ses bras. Elle s'essuya délicatement à l'aide d'une serviette en lin qu'elle reposa ensuite sur le support placé à côté de la fontaine. Elle se vêtit ensuite d'un long drapé blanc, synonyme de pureté, qui recouvrit l'ensemble de son corps. On devinait, toutefois, sous l'habit, la chaste nudité de ses formes, la finesse de sa taille et la rondeur de ses contours. Cyriaca avaient des yeux lumineux comme l'émail et sa bouche était colorée d'une faible rougeur. De ce drapé, qui lui servait aussi de voile, s'échappait une fine mèche qui révélait une chevelure brune. Elle saisit à une table une coupe de laquelle s'échappaient des vapeurs de parfums et une corbeille remplie de pétales de fleurs. Cyriaca sortit de la salle de purification et s'engagea dans un long couloir recouvert de carreaux multicolores et au plafond bleu azuréen. Ses pas la conduisirent jusqu'à une porte restée ouverte qui laissait passer l'éclat du soleil. Elle fut un instant éblouie, baissant légèrement les yeux afin de leur laisser le temps de s'adapter à la luminosité.

Elle reprit sa marche et ses sandales provoquèrent un petit bruit sourd en foulant les cailloux qui recouvraient le sol de l'allée, bordée de chaque côté par des oliviers. La démarche lente et gracile, elle se dirigea vers une chapelle monolithe, temple circulaire consacré à Vesta, la divinité du foyer domestique, protectrice des familles. Cyriaca s'avança devant l'autel où était figurée une statue de bronze dorée de la déesse représentée avec les traits fins, épurés et avec des seins saillants. Des pots à encens avaient été disposés à l'intérieur du temple. Ils embaumaient l'atmosphère, le rendant propice au recueillement et à la méditation. Elle plaça de chaque côté de la représentation les bâtons parfumés et étala autour de celle-ci les pétales pour former un cercle. Elle vérifia si le vase d'où s'échappait le feu sacré ne risquait pas de s'éteindre. Si la flamme lui paraissait faible, elle se devait de la ranimer à l'aide des rayons solaires reflétés dans un miroir. Elle prononça ensuite des incantations sacrées demandant à la déesse de protéger la communauté des religieux et des fidèles des malheurs de l'existence et d'assurer la pérennité de leur foi malgré les vicissitudes du temps.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia