Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Christian Lacroix, costumier

Couverture du livre Christian Lacroix, costumier

Auteur : Christian Lacroix

Date de saisie : 04/09/2007

Genre : Arts

Editeur : Ed. du Mécène, Paris, France

Prix : 35.00 €

ISBN : 978-2-907970-76-1

GENCOD : 9782907970761

Sorti le : 04/09/2007

  • Les présentations des éditeurs : 29/11/2008

Couturier et styliste de renommée internationale, il n'en finit pas de surprendre, entre collections de prêt-à-porter et lignes de linge de maison, il investit des domaines plus surprenants comme la création de costumes de scène - 'Carmen', 'Phèdre' ou 'Cyrano de Bergerac' - le timbre Saint-Valentin pour la Poste, les illustrations du Petit Larousse ou encore un nouveau design pour les TGV...
Outre sa participation très active au catalogue de son exposition «Christian Lacroix, costumier», il préface «Marques & Couleurs» d'Olivier Saguez.

En miroir à ses vingt années de création haute couture et prêt-à-porter, Christian Lacroix a toujours imaginé et dessiné des costumes de scène pour le théâtre, l'opéra et la danse.
L'exposition «Christian Lacroix, costumier» présente environ cent cinquante costumes issus d'une trentaine de productions présentées à Paris, à l'Opéra National de Paris, à la Comédie-Française, au Théâtre des Bouffes du Nord, au Théâtre 14 ; en région, à l'Opéra de Marseille, au Festival d'Avignon, à la Maison de la Culture de Nantes, dans les Arènes de Nîmes ; et aussi au Théâtre de La Monnaie à Bruxelles, à l'Opéra de Vienne, à l'American Ballet Théâtre à New York.
Ils illustrent l'alchimie de styles, de coupes historiques et de créations contemporaines, de tissus délicats et de matériaux robustes, de neuf et d'ancien, de précieux et de banal, de techniques spécifiques au théâtre ou à la haute couture, de liberté d'inspiration et de contraintes artistiques et pratiques, sans oublier les réalités financières et les délais toujours trop courts, qui font la vie théâtrale de ce grand couturier ! Du croquis préparatoire, première inspiration griffonnée sur un bout de papier à lettre ou d'enveloppe, à la maquette de costume définitive, plus de cent dessins de Christian Lacroix illustrent son parcours. Paroles et écrits de Christian Lacroix et de ceux qui ont travaillé avec lui dans ces aventures théâtrales, metteurs en scène, responsables d'ateliers, assistants... croisent les fils entre les mots et les images, avant de conclure avec un grand coup de chapeau aux artisans d'art qui coupent et cousent le rêve.


  • Les courts extraits de livres : 29/11/2008

J'ai encore, gravée dans le regard, la sensation du soir ou j'ai approché ce qu'est le théâtre : tout enfant, au milieu des années cinquante, le visage écrasé, fiévreux et songeur, à la barrière d'un tout petit théâtre en plein air, en plein vent, en pleine nuit arlésienne. Un théâtre ambulant comme il devait s'en voir au tournant des deux siècles précédents, au répertoire emphatique, populaire et «contemporain».
Je veux dire qu'il ne s'agissait pas de hardes d'époque mais de plus que modestes vêtements sans âge, de ceux croisés dans les coins de cette France humble ou précaire d'alors, celle de Doisneau et Cartier-Bresson. Mais de même que le regard de ces «clair-voyants» accordait au quotidien un statut bien plus ample, la nuit, le décalage de la scène trop haute pour mon regard, le décor de toile peinte et tremblante d'un salon délavé, le grimage outré de cette famille de comédiens passant d'un rôle à un autre, leurs tirades ampoulées, les lumières crues à la Daumier, m'amenèrent à voir, dans ces oripeaux, autre chose que mon petit monde, un ailleurs, une autre vie plus acérée, plus écorchée, plus vive. De ces intrigues surréelles, de ces univers d'étoffes teintes et déteintes, où les «habits» se transcendaient en «costumes», j'en aurais voulu tous les jours.

Ainsi suis-je devenu «costumier», le petit feu du théâtre incandescent couvant sous la cendre d'un quotidien plus insipide, d'une vie plus morne en manque de panache. C'est pourquoi j'ai voulu accoler à mon nom sur l'affiche ce métier de costumier si proche et si lointain de «couturier».

J'ajouterai que ce projet d'exposition n'est pas le fait du prince, prince-président du CNCS en l'occurrence, mais la volonté ferme, joyeuse et déterminée de Martine Kahane et Delphine Pinasa sans qui et sans l'équipe desquelles le soleil du CNCS «ne serait que ce qu'il est», et qui ont su me convaincre d'oser une telle compilation monographique.

C'est en tout cas pour moi l'occasion de retrouver et montrer avec émoi et plaisir la «main» de tous ces ateliers et artisans d'un «éphémère qui dure», de faire sentir, toucher et approcher, même évanouis, le geste, l'art et la voix des comédiennes, acteurs, cantatrices, chanteurs, étoiles, danseurs, qui ont habité les secondes peaux de ces costumes. D'inviter le visiteur sur les traces des comédiens ambulants de mon enfance, sur l'air des «Forains» de Sauguet qui m'entraînaient jadis eux-mêmes dans le sillage du «petit théâtre de la jeunesse» de Claude Santelli, ce «passeur» qui a fini de m'inoculer une passion vitale, relayée depuis cinquante ans par de belles rencontres dont témoignent les personnages, silhouettes et apparitions vivaces qui vous accueillent ici.

Christian Lacroix


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia