Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Anne B. Ragde

est l'une des plus grandes romancières Scandinaves,

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Les personnages de Jacques Vandroux

lui offrent des nuits balanches

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Virginie Despentes

est l'auteure notamment de "Les Jolies choses"

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jordan Harper

est originaire du Missouri

José Luis Zárate

est considéré comme un pionnier des littératures fantastiques au Mexique.

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Michal Ajvaz, figure littéraire tchèque,

est considéré comme un écrivain majeur aux États-Unis

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Jérôme Garcin

reçoit le prix du Parisien magazine, avec Le voyant

Pierre Raufast

a toujours un carnet sur lui, pour noter les nouvelles idées

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Olivier Houdé

se passionne pour l'intelligence en construction chez les enfants...

Arnaud Le Guern

offre un petit manuel attachant, à destination des juilletisto-aoûtiens en errance...

Michal Ajvaz

écrit à Prague des ouvrages de fiction, de philosophie et des essais.

Denis Lachaud

explore les nouvelles formes de contestation...

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Kinga Wyrzykowska, née à Varsovie,

a appris à lire, conter, rêver en français...

Naïri Nahapétian

née à Téhéran, parle, écrit et rêve en français...

Aki Shimazaki

née au Japon, vit à Montréal...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Sandrine Collette

partage sa fascination pour la puissance incontrôlable de la nature...

Les lecteurs du Monde

découvrent le portrait de Denis Soula...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Joëlle Miquel

aimerait partager la générosité des coeurs ouverts...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

Jérôme Ferrari

livre son plus beau texte depuis Où j'ai laissé mon âme...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Elmore Léonard

a résumé son art en «Dix règles d'écriture»...

DOA

est romancier à la Série Noire, Gallimard...

Russell Banks

affectionne la nouvelle...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Raphaëlle Riol

écrit nécessairement en compagnie de mon chat...

Océane MADELAINE

est céramiste et écrivain

Maurice Ravel

rejoint Bar-le-Duc, puis Verdun, en mars 1916...

Valérie PARENT

est amoureuse des chats...

Arrigo Lessana

a été chirurgien du coeur pendant plus de trente ans...

Riad Sattouf

est né d'un père syrien et d'une mère bretonne...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Russell Banks

revient avec douze nouvelles qui sont autant de pépites...

Jean Rolin

est du côté des rêveurs...

Mathieu Burniat

raconte la passion de la cuisine...

Patrick Modiano,

Prix Nobel de littérature, raconte le mystère de l'inspiration et son amour infini des librairies...

Francine Perrot

invite à découvrir les trésors qui sont en nous...

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le temps des miracles

Couverture du livre Le temps des miracles

Auteur : Anne-Laure Bondoux

Date de saisie : 25/03/2009

Genre : Jeunesse à partir de 13 ans

Editeur : Bayard Jeunesse, Montrouge, France

Collection : Millézime

Prix : 11.90 €

ISBN : 978-2-7470-2645-1

GENCOD : 9782747026451

Sorti le : 08/01/2009

Koumaïl, adulte, vit en France. Il attend pour repartir dans le Caucase.
Commence son histoire, du Caucase à la France, de l'enfance à l'âge adulte.
La fuite, avec Gloria Bohème, de villes en décharge, pour survivre, pour échapper à la guerre ; la misère, la lutte pour la survie, les séparations continuelles avec des gens de passage, les amitiés qui se nouent, se dénouent, et toujours la guerre, les exactions, les bombardements...
Et cette lueur que Gloria transmet à Koumaïl-Blaise. L'histoire rocambolesque de l'adoption de celui-ci par Gloria, son origine française. Cette comptine qui revient pour les aider à échapper à la réalité.
Malgré la dureté de la vie, du quotidien, l'espoir demeure.
On retrouve l'ambiance, la musique, de son livre "Les larmes de l'assassin".
Au début, j'ai eu quelques difficultés à croire à cette histoire, et tout doucement, la langue poétique d'Anne-Laure Bondoux m'a ensorcelé, happé, et j'ai "dévoré" le livre.


L'histoire d'un petit garçon, venant de l'est de l'Europe, et voulant quitter sa vie misérable pour rejoindre la France, "le pays de Baudelaire et des droits de l'homme". Rescapé d'un accident de train et recueilli par une jeune femme qui récupère aussi deux passeports français, il est bringuebalé de village en village, de petits boulots en petits boulots tous misérables, poursuivi par la mafia, et toujours la peur au ventre. Sa soif d'apprendre et son désir d'engranger le plus d'informations, persuadé que celles ci lui servirons tôt ou tard, le sauvent.
Il est retrouvé tapi au fond d'un camion au milieu d'une cargaison de porcs. Dès lors, il partira à la recherche de sa mère, de ses mères.
Un sujet original, un style fluide pour un roman bien écrit et un sujet très bien traité.


Années 90, le Caucase est un sacré bazar en guerre, trop de pays, trop de peuples... Une femme Gloria Bohême et un enfant Koumaïl-Blaise-Fortune jetés sur les routes avec leur barda (un samovar, un violon sans cordes, un poste de radio sans piles, un vieil atlas vert). Il y a le froid, la faim, les histoires rocambolesques de Gloria qui réconfortent (il faut bien inventer des histoires pour que la vérité soit supportable) et puis surtout la rage d'avancer envers et contre tous avec l'espoir de rejoindre la France, la patrie des droits de l'homme, de Victor Hugo et de Charles Baudelaire même si pour Koumaïl au début la France ce sont surtout des murs, des portes, des grilles, des dortoirs et de couloirs.
La pure vérité c'est que Gloria Bohême et Anne-Laure Bondoux ont en commun le talent de raconter des histoires qui rendent la vie supportable. Un roman qui se dévore d'une traite... mais à savourer... une fois la dernière page tournée on a beaucoup de difficulté à laisser derrière soi Koumaïl alias "jemapèlblèzfortunéjesuicitoyendelarépubliquedefrancecélapurvérité"


  • Les présentations des éditeurs : 14/12/2008

Lorsque les douaniers m'ont trouvé, tapi au fond d'un camion à la frontière française, j'avais douze ans et j'étais seul. Je n'arrêtais pas de répéter : «jemapèlblèzfortunéjesuicitoyendelarépubliquedefrancecélapurvérité». Je ne savais pas que mon passeport était trafiqué, et en dehors de ces quelques mots, je ne parlais que le russe. Je ne pouvais pas expliquer comment j'étais venu du Caucase jusqu'ici, dans le pays des droits de l'homme et de Charles Baudelaire. Surtout, j'avais perdu Gloria. Gloria Bohème, qui s'était occupée de moi depuis que ma mère avait disparu. Avec elle, j'avais vécu libre, malgré la guerre, malgré les frontières, malgré la misère et la peur. Elle me manquait terriblement, mais j'ai toujours gardé l'espoir de retrouver cette femme au coeur immense, qui avait le don d'enchanter ma vie.

Anne-Laure Bondoux est née dans la région parisienne, en I971- Enfant, elle grimpait aux arbres, elle jouait au foot, mais elle aimait aussi qu'on lui lise des contes et des poèmes. Elle rêvait de devenir exploratrice : finalement, les mots sont devenus son passeport favori pour voyager.
Après des études de lettres, elle a été rédactrice pendant trois ans à Bayard puis a commencé à publier des romans destinés aux adolescents. Car à cette période intense de la vie, la littérature est un lieu de rencontres très fortes !
Anne-Laure a participé à de nombreux salons et ses romans ont été largement primés. Ils sont traduits dans quatorze langues.
Par ailleurs, Anne-Laure Bondoux vient d'achever l'adaptation pour le cinéma des Larmes de l'assassin.
Elle vit toujours près de Paris. Elle a deux enfants qui sont maintenant plus grands qu'elle...



  • La revue de presse Nathalie Riché - Lire, mars 2009

Voici un livre lumineux !...
On pense à Roberto Benigni dans La vie est belle, ou à Charlot et son Kid, les pieds dans le bitume, la tête dans les étoiles. Et si le miracle consiste bien en l'amour qui unit les deux personnages et les fait avancer, le roman va plus loin. Car l'auteur des Larmes de l'assassin et de Pépites dessine un hymne à l'enfance, au droit de vivre libre, sans misère, contre l'absurdité des frontières, avec la faculté de construire son identité. Un livre initiatique sans mièvrerie qui touchera les ados autant que leurs parents. Les éditions Bayard en ont fait le pari, en publiant le livre également en format adultes.


  • Les courts extraits de livres : 14/12/2008

Je m'appelle Blaise Fortune et je suis citoyen de la République de France. C'est la pure vérité.

Le jour où les douaniers m'ont trouvé au fond du camion, j'avais douze ans. Je sentais aussi mauvais que le local à poubelles d'Abdelmalik, et je ne savais répéter que cette phrase : «jemapèlblèzfortunéjesuicitoyendelarépubliquedefrancecélapurvérité.»
J'avais perdu pratiquement toutes mes choses précieuses en cours de route. Heureusement, il me restait mon passeport ; Gloria l'avait bien enfoncé dans la poche de mon blouson quand nous étions à la station-service. Les renseignements inscrits dedans prouvaient que j'étais né le 28 décembre 1985 au Mont-Saint-Michel, au bord de la Manche, page 16 de l'atlas vert. C'était écrit noir sur blanc. Le problème, c'était ma photo : elle avait été décollée puis recollée, et même si Monsieur Ha s'était parfaitement appliqué pour refaire le tampon officiel pardessus, les douaniers n'ont pas cru que j'étais un vrai petit Français. J'aurais voulu leur expliquer mon histoire, mais je n'avais pas assez de vocabulaire. Alors ils m'ont tiré par le col de mon pull pour me faire sortir du camion et ils m'ont embarqué.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia