Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le requiem de Franz

Couverture du livre Le requiem de Franz

Auteur : Pierre Charras

Date de saisie : 05/11/2009

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Mercure de France, Paris, France

Collection : Bleue

Prix : 12.00 €

ISBN : 978-2-7152-2927-3

GENCOD : 9782715229273

Sorti le : 20/08/2009

  • Le courrier des auteurs : 09/03/2010

Chère Nathalie,

D'abord Merci d'exister et d'avoir installé ta caverne d'Ali Baba si près de chez moi. Avant ton arrivée, j'étais obligé de traverser Paris pour aller chez Alain. C'était un ami. C'est un ami. Il y avait bien une librairie dans le quartier, mais ils n'aimaient pas les enfants : je les soupçonne donc de ne pas aimer les livres non plus, puisque c'est pareil, n'est-ce pas, et de n'être que des marchands de papier. Ma fille t'en dira plus long sur eux.
J'ai goûté, comme toujours, notre chaleureuse discussion sur les choses de la vie devant ta vitrine où tu proposais du bonheur pour l'été. Tes vacances vont être studieuses tant est torrentielle la Rentrée littéraire. Je publie moi-même un roman à l'automne et prie pour que ce Titanic de mes vanités ne percute pas l'iceberg du déplaisir pour sombrer au fond de cet océan de titres. Les éditeurs construisent de magnifiques paquebots mais, tu le sais bien, il n'y a pas que la coque, il y aussi les entrailles, la fournaise grasse des machines, et nous souffrons.

Pierre Charras


Jean Morzadec - 05/11/2009


  • Les présentations des éditeurs : 09/03/2010

Et j'ai découvert Thérèse, en même temps que je dé­couvrais ma Messe en fa. Pendant les répétitions, j'avais écouté la messe et Thérèse et, là, je les entendais.
Alors, en pleine béatitude, j'ai senti l'amour s'abattre sur moi, comme d'autres sont foudroyés par la beauté, la foi. A moins que ce ne soit de ma propre musique que je sois tombé amoureux. Ou de l'amour lui-même. Ou de Dieu.

Bien que mort prématurément à trente et un ans, Franz Schubert aura eu le temps de composer plus de mille oeuvres, dont quelque six cents lieder. Par-delà les siè­cles, comme le génial témoin revenu d'un voyage dans le temps, Pierre Charras fait entendre au présent la voix du compositeur, au plus près du processus créatif, et dessine les contours d'une âme tourmentée.

Pierre Charras est l'auteur de nombreux romans, dont Comédien, Dix-neuf secondes (prix Fnac 2003) et Bonne nuit, doux prince (prix des librairies Initiales).



  • La revue de presse Jean-Claude Lebrun - L'Humanité du 5 novembre 2009

Le roman est construit selon 
les quatorze parties rituelles d'une messe pour les morts, un requiem en forme d'hommage à la puissance créatrice du musicien viennois. Pierre Charras s'approche au plus près du point où s'effectue la métamorphose d'une simple pratique en un art. Il montre Schubert au moment où sa matière le dépasse et le porte là où il n'aurait jamais conçu d'aller  : «Je n'étais plus qu'un passeur. Qu'un outil. 
Pas un artiste, non, pas même un artisan. Juste un véhicule. Un relais.»...
On songe à Mozart écrivant son Requiem dans le film de Milos Forman, même si l'on entre ici autrement dans le processus créatif, selon un mode plus allusif et suggestif. Pierre Charras a écrit en même temps un livre de compréhension et d'admiration. Son Schubert vit à présent lui-même l'empoignade si merveilleusement rendue tangible dans son quatuor la Jeune Fille et la Mort, alors qu'il ressentait les premières manifestations 
de la syphilis. Le roman se termine sur une note laissée 
en suspens, en émouvant mimétisme avec cette musique.


  • La revue de presse Thierry Clermont - Le Figaro du 15 octobre 2009

Pour rendre hommage au plus mélancolique des compositeurs, Pierre Charras s'est mis dans la peau et la musique du Viennois, qui nous confesse sa vie, rythmée par la ferveur créatrice. Un texte tendre et mélodieux, découpé selon les séquences ­classiques du Requiem.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia