Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Bonheur fantôme

Couverture du livre Bonheur fantôme

Auteur : Anne Percin

Date de saisie : 11/09/2009

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Rouergue, Arles, France

Collection : La brune

Prix : 16.50 €

ISBN : 978-2-8126-0063-0

GENCOD : 9782812600630

Sorti le : 19/08/2009

Pierre s'est exilé à la campagne afin d'écrire une biographie de la peintre Rosa Bonheur. Vivant de peu, il se souvient des différents épisodes de sa vie (et plus particulièrement de sa vie amoureuse) qui l'ont conduit jusqu'à cette «retraite».

Un premier roman simple (et bon comme du bon pain) qui touche par l'humanité et la justesse de ses personnages - et qui a le mérite de faire parler du peintre Rosa Bonheur, une femme artiste à la fabuleuse destinée !

Une citation du héros à méditer, et qui vous résume bien le ton de ce livre : «Le bonheur, même quand il vous est donné d'un coup, il faut se retenir d'en jouir trop vite, il faut en faire de petites provisions pour les jours d'après.»


Pierre a 28 ans et a choisi de s'éloigner de la vie parisienne pour s'installer à la campagne, dans la Sarthe. Pourquoi a-t-il quitté cette vie colorée, animée et multiple pour la solitude ? Pas à pas, sur des tons multiples, Pierre se dévoile au lecteur, dévoile ses craintes, ses peurs, ses sentiments, ses amours, mais surtout les fantômes vivants ou morts qui le hantent lui apportant peur, regrets ou bonheur. La vie de Pierre s'intègre totalement dans la vie campagnarde comme le récit d'Anne Percin, Pierre citadin ou campagnard reste sans complaisance avec lui-même. Après une thèse sur Simone Weil, il s'atèle à une biographie sur Rosa Bonheur femme aussi sans concession et différente. Entre deux chapitres, il revient sur son amour pour R. un photographe indépendant toujours sur le départ avec qui il vécut une passion brûlante pendant huit années, un amour qui continue d'exister et entretenu par les visites épisodiques de R. dans sa retraite de la Sarthe. Cette passion et cette confession telle une bouée de secours adouciront les douleurs de l'écorché vif qu'est Pierre, qui pourra ainsi commencer de s'accepter tout en restant fidèle à lui-même et continuer de vivre des moments même fugitifs de bonheur.


  • Les présentations des éditeurs : 01/09/2009

Comment résumer Bonheur fantôme, premier roman d'Anne Percin ? Ce serait très simplificateur de le présenter comme le roman d'une très belle histoire d'amour entre deux hommes, où la complexité du rapport amoureux - qu'il soit gay ou pas - est rendue avec une grande subtilité.
Car Anne Percin, en donnant voix à Pierre, personnage ambigu, bourré de contradictions, cultivé et sachant se suffire d'une vie au ras du quotidien, déploie une gamme très variée de nuances : l'ironie, la pudeur, la provocation, la drôlerie...
Ce roman envoûtant, très singulier, à la galerie de personnages et aux scènes extrêmement bien rendues, signe la naissance d'un auteur.

À tout juste 28 ans, Pierre s'est mis à l'écart du monde, dans une petite maison posée au bord d'une départementale entre La Flèche et Le Mans. Il vit de brocantes et s'essaie à écrire la biographie de Rosa Bonheur, célèbre au XIXe siècle pour ses peintures de vaches. Avec sa belle gueule, ses études de philosophie en Sorbonne et sa jeunesse de Parisien séducteur et homosexuel, pourquoi avoir choisi ce retrait absolu ? Dans un autoportrait plus proche de la pâte d'un Francis Bacon que d'une Rosa Bonheur, il se raconte et nous raconte le périmètre auquel il a choisi de limiter désormais sa vie. La chine, les discussions avec sa vieille voisine
Paulette, les soirées de cuite dans la crêperie voisine, les promenades avec ses deux chiens... Puis, le cercle s'élargit et se dévoilent progressivement des morceaux mal digérés de son histoire. Apparaissent alors ses fantômes. Certains sont de vrais fantômes, comme celui de son frère jumeau, disparu à l'âge de dix ans dans un accident de voiture. D'autres, bien vivants, hantent aussi sa vie. Au centre de ses obsessions, il y a R., l'amant avec qui il a vécu huit années d'un amour absolu, dont il se sait encore aimé. Ce R., plus âgé que lui d'une douzaine d'années, reporter photographe, fait parfois irruption dans sa retraite de la Sarthe, lors de visites brèves et incertaines. Les deux hommes retrouvent alors immédiatement les gestes du désir. Pourquoi donc Pierre a-t-il abandonné R. ? Pourquoi avoir choisi cette solitude de sauvage ? Au fur et à mesure de cette passionnante enquête intérieure, le lecteur s'attache aux complexités de ce jeune homme qui se dit pur, non par chasteté ou angélisme, mais par sa fidélité à lui-même et à ceux qui ont compté.

Née en 1970 à Epinal, Anne Percin grandit à Strasbourg qu'elle quitte à
25 ans pour Paris, où elle commence à enseigner le français en collège.
Marquée dans l'enfance par la lecture de Colette, elle cherche à revenir vivre à la campagne, un rêve accompli en 2003 où elle s'installe en
Bourgogne avec son compagnon, l'écrivain Christophe Spielberger et leur enfant. Elle vit actuellement en Saône et Loire, partage sa vie entre l'enseignement et l'écriture de romans «pour les ados» (chez Thierry Magnier et à l'Ecole des Loisirs notamment).


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia