Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Paris, nid d'espions : le service de l'ombre dans la ville Lumière

Couverture du livre Paris, nid d'espions : le service de l'ombre dans la ville Lumière

Auteur : Roger Faligot

Date de saisie : 19/11/2009

Genre : Guides Tourisme, Voyages

Editeur : Parigramme, Paris, France

Collection : Guides illustrés

Prix : 29.00 €

ISBN : 978-2-84096-577-0

GENCOD : 9782840965770

Sorti le : 08/10/2009

  • Le courrier des auteurs : 06/10/2009

1) Qui êtes-vous ?

Un amoureux de Paris qui habite en Bretagne

2) Quel est le thème central de votre livre ?
Un guide de la Paris vu à la façon du Troisième Homme d'Orson Wells.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de votre livre, laquelle choisiriez-vous ?
Quartier par quartier, voici, pour la première fois, l'étonnante cartographie des services de l'ombre dans la Ville lumière.

4) Si votre livre était une musique, quelle serait-elle ?
Les nocturnes de l'enfant prodige irlandais John Field

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Se méfier des apparences et savoir que le plus vieux métier du monde, l'espionnage, a souvent permis d'éviter des guerres.


  • Les présentations des éditeurs : 24/11/2009

Aucune métropole ne peut disputer à Paris le titre de capitale mondiale de l'espionnage ; au bas mot, 20 000 agents secrets, français et étrangers, y grouilleraient en temps de paix ! Depuis au moins un siècle, la guerre de l'ombre est sans merci.
Guerre froide, décolonisation, intrigues diplomatiques, batailles économiques, secrets d'alcôve... attirent comme des aimants les espions du monde entier. Sous l'oeil avisé de la DGSE et de la DST - puis de la DCRI -, agents du KGB - puis du SVR -, du MI6, du Mossad, de la CIA, du Guoanbu chinois ou de la Vevak iranienne se taillent des croupières entre la place de la Défense et la porte de Vincennes. Dans tout Paris s'épient, se recrutent, coopèrent ou s'affrontent barbouzes de tous poils. Et des deux sexes... Le panorama des services secrets se dessine. Chacun son secteur. Le renseignement militaire au ministère de la Défense et la DGSE dans le 19e. Les assassinats du monde arabo-musulman au Quartier latin. Les espions indiens et Tigres tamouls gare du Nord. La guerre des Balkans dans le 11e. Les «tontons flingueurs» chinois dans le 13e... Les 8e et 16e arrondissements des ambassades emportent la part du lion.
Quartier par quartier, Roger Faligot trace, pour la première fois, l'étonnante cartographie des services de l'ombre dans la Ville lumière.

Roger Faligot, journaliste et écrivain, a publié une quarantaine d'ouvrages dont Les Services secrets chinois, de Mao aux JO (Nouveau Monde). Il est co-auteur, avec Rémi Kauffer, de l'Histoire mondiale du renseignement en deux volumes chez Robert Laffont. Avec Jean Guisnel, il a dirigé l'ouvrage collectif Histoire secrète de la Ve République (La Découverte).



  • La revue de presse Isabelle Mandraud - Le Monde du 20 novembre 2009

Paris passé au peigne fin, sur les traces, arrondissement après arrondissement, des agents secrets et barbouzes qui y ont oeuvré. L'idée est originale. Elle produit une sorte de "Routard du renseignement" amusant, photos et illustrations à l'appui. On y croise les acteurs du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (Sdece), ancêtre de l'actuelle direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), du Mossad, des agents soviétiques, britanniques et des mercenaires comme Bob Denard. Du beau monde...
"Aucune métropole ne mérite plus que Paris le qualificatif romanesque et mystérieux de "nid d'espions"", assure l'auteur du livre, journaliste et écrivain, spécialisé dans le renseignement, "même si, mondialisation aidant, d'autres mégapoles lorgnent la première marche du podium dans la guerre des ombres".


  • Les courts extraits de livres : 07/10/2009

Extrait de l'introduction

Aucune métropole ne mérite plus que Paris le qualificatif, romanesque et mystérieux, de «nid d'espions». Depuis une partie du XIXe siècle puis tout au long du XXe, la Ville lumière a été la capitale mondiale de l'espionnage. Et ce n'est probablement pas fini avec le XXIe siècle... Paris, «reine du monde», a encore de beaux restes. Même si, la mondialisation aidant, d'autres mégapoles lorgnent la première marche du podium dans la guerre des ombres. En tant que plaques tournantes, souvent cos­mopolites, d'autres cités ont parfois mérité, temporairement, ce vocable de «nid d'es­pions» : Tanger, Casablanca, Le Caire, Lis­bonne, Macao, Hong Kong, Shanghai, New York, Berlin, Genève, Vienne, Prague... Mais étaient des nids d'hirondelles ou de pigeons voyageurs, tandis que Paris, dans sa superbe, demeurait un nid d'aigles ! Et pas seulement sous Napoléon 1er.
Une littérature et une filmographie abon­dantes en témoignent : même si leurs héros ne sont pas toujours, et loin de là, des Français, le décor est bien souvent parisien. La tour Eiffel, le Moulin-Rouge, le Quai d'Orsay, Notre-Dame de Paris, les Champs-Élysées, le Quai des Orfèvres, les Invalides ont abrité autant d'aventures rocambolesques, de ténébreuses affaires que de romances amoureuses, le tout se mêlant souvent.
Dans les romans d'espionnage comme dans les films, Paris est incontestablement la capitale des services de l'ombre. Et cela ne tient pas seulement à l'imagination fertile des romanciers français du XXe siècle tels que Charles-Robert Dumas, Pierre Nord, Pierre Benoit, Jean Bruce, Pierre Genève, Gérard de Villiers ou Gilles Perrault. Des auteurs étrangers comme Frederick Forsyth avec Chacal, Dan Brown avec le Da Vinci Code (tous deux portés à l'écran), ou des cinéastes comme Alfred Hitchcock avec l'Étau, Chris Nahon [L'Empire des loups], Frédéric Schoendoerffer (agents secrets), Éric Rochant (Les Patriotes) font évoluer leurs espions à l'ombre de la tour Eiffel ou de la pyramide du Louvre.
Tout cela n'est que le reflet d'une vérité incontournable : la Ville lumière est la capitale de l'ombre. Il faut à mon sens, pour lui attribuer ce titre, brasser toutes les caractéristiques que nous rencontrons en nous promenant, ce guide à la main, dans cette sélection parmi les dix mille rues parisiennes.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia