Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Moi tout craché

Couverture du livre Moi tout craché

Auteur : Jay McInerney

Traducteur : Agnès Desarthe

Date de saisie : 18/11/2009

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Ed. de l'Olivier, Paris, France

Collection : Littérature étrangère

Prix : 22.00 €

ISBN : 978-2-87929-671-5

GENCOD : 9782879296715

Sorti le : 08/10/2009

  • Les présentations des éditeurs : 11/02/2010

Qu'est-ce qui a bougé, en Amérique, entre 1982 et 2009 ? Avec sensibilité, avec humour, et non sans cruauté, Jay Mclnerney fait le portrait d'une génération qui avait voulu changer le monde et qui se retrouve, trente ans plus tard, prise au piège de ses propres contradictions.
Jay Mclnerney va vite, très vite, sa plume capte les frémissements les plus ténus, ceux qui, justement, définissent le climat d'une époque, sa vie encore secrète. Il excelle dans le croquis à main levée, le détail cru, la phrase notée au vol. Lorsqu'il décrit un trader cocaïnomane ou une gosse de riche déprimée, il les invente au fur et à mesure qu'il les dessine, et nous les voyons pour la première fois, avant qu'ils ne se figent en clichés.

En regroupant en un seul volume toutes les nouvelles - ou presque - qu'il a publiées, l'auteur de La Belle Vie rend hommage à celui qui fut autrefois son mentor : Raymond Carver, maître incontesté de la short story. En 1982, encouragé par Carver, Jay Mclnerney écrit une histoire dédiée aux nuits blanches, comme la poudre dont son héros semble ne jamais se lasser, et qui deviendra plus tard le premier chapitre de Bright Lights, Big City... La suite appartient à la légende.

Né en 1955 à Hartford (Connecticut), Jay Mclnerney vit aujourd'hui à New York. Il est l'auteur, aux Éditions de l'Olivier, de Bright Lights, Big City (1997), Trente ans et des poussières (1993), Le Dernier des Savage (1997), Glamour attitude (1999), La Fin de tout (2003) et La Belle Vie (2007).



  • La revue de presse Nathalie Crom - Télérama du 18 novembre 2009

...l'Américain Jay McInerney révèle, à travers ce formidable recueil, que la ­forme brève est sans doute celle qui lui convient le mieux....
Bien sûr, cela se passe souvent à New York, souvent chez les «heureux du monde», mais peu importe : la métropole new-yorkaise est, pour Jay McInerney, un microcosme à partir duquel contempler l'expérience humaine, en souligner le ridicule et les faiblesses, s'en moquer autant que compatir.


  • La revue de presse Emilie Grangeray - Le Monde du 23 octobre 2009

C'est "New York, à nous deux !" et Illusions perdues. Edith Wharton et Honoré de Balzac. Le cirque social et la comédie humaine. Sauf que ça se passe ici et maintenant. Qu'il y a eu Reagan et les années fric, le 11-Septembre et l'écroulement d'un mythe, Andy Warhol et Eminem, l'invasion des images, de la publicité et de l'argot rythmé. Et Jay McInerney, tel un sismographe hypersensible, enregistre et décrypte ces bouleversements mieux que personne. Mais si ses héros ont souvent été comparés à ceux de Francis Scott Fitzgerald - avec raison parfois -, ils ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes car, contrairement à tous ces oiseaux de nuit morts à 40 ans, ils ont survécu. Se sont mariés et ont divorcé (parfois plusieurs fois), et ont même poussé la vertu jusqu'à délaisser la Grosse Pomme, trop riche en paradis artificiels, pour le bon vieux Sud...
Ses personnages restent incorrigibles. Ce sont de grands enfants qui refusent de grandir, perpétuellement insatisfaits et terriblement impatients...
Les frontières entre rêve et réalité, McInerney ne cesse de les explorer, voire de les repousser ; ce sont ces "barrières invisibles" qui donnent le titre de l'une des nouvelles les plus incroyables de ce recueil : en rentrant chez lui, un homme surprend sa femme avec un autre. Il exige des détails. Suffisamment pour être capable de tout voir "aussi clairement qu'un clip pornographique... jusqu'au moment où nous avons compris tous les deux que les circonstances réelles ne suffiraient jamais à concurrencer les images que j'avais dans la tête. Il m'en fallait plus"


  • La revue de presse Eric Neuhoff - Le Figaro du 15 octobre 2009

On voit les progrès. On découvre, un calendrier à la main, les facettes d'un talent protéiforme. Les nouvelles réunies dans ce volume couvrent toute la carrière de Jay McInerney. Les dernières datent de 2008 et on trouvera aussi le texte qui donna naissance à Journal d'un oiseau de nuit...
Voici donc une sorte de menu dégustation. Il est conseillé de goûter à tous les plats. Les grands classiques ne sont pas absents. Toujours ces mannequins (Philomena), ces virées dans Manhattan, ces nuits sans lendemain...
Les personnages cachent de sales petits secrets. Beaucoup de fem­mes enceintes, quelques animaux. ­Mc­Inerney pratique un romantisme cabossé, possède cette élégance qu'il a apprise chez Fitzgerald, cette façon de ne pas en dire trop, cette tristesse qui étaient celles de John O'Hara.


  • La revue de presse Jérôme Dupuis - L'Express du 15 octobre 2009

Mais, comme d'habitude avec l'auteur - cinquantenaire - de Trente Ans et des poussières, on se laisse emporter par les tribulations new-yorkaises de cette croqueuse de millionnaires, de cette maîtresse de candidat à la Maison-Blanche que l'on planque dans un chalet paumé...
En filigrane, dans ces textes écrits entre 1982 et 2008, on trouve la jeunesse enfuie, les répliques du choc du 11 septembre et, toujours, cette sourde culpabilité omniprésente ("Il y a deux sortes d'hommes - ceux qui trompent leur femme et ceux qui se sentent coupables après", écrivait déjà le romancier dans La Belle Vie.)


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia