Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Guide critique de l'évolution

Couverture du livre Guide critique de l'évolution

Auteur : Corinne Fortin | Gérard Guillot | Marie-Laure Le Louarn-Bonnet | Guillaume Lecointre

Date de saisie : 14/11/2009

Genre : Sciences et Technologies

Editeur : Belin, Paris, France

Prix : 35.00 €

ISBN : 978-2-7011-4797-0

GENCOD : 9782701147970

Sorti le : 06/11/2009

  • Les présentations des éditeurs : 10/06/2010

Mes yeux me disent que le Soleil tourne autour de la Terre, mais l'astronomie m'enseigne que c'est l'inverse. Et cela ne fait plus débat. Mon intuition d'être humain me dit que l'homme est le summum de l'évolution, mais les sciences de l'évolution m'enseignent que l'homme est une espèce parmi des millions d'autres. Là, le discours scientifique passe moins bien, voire pas du tout.
Au-delà de cet exemple, pourquoi la théorie de l'évolution est-elle si mal comprise du public ? Pourquoi fait-elle l'objet de si nombreuses attaques ? Ces questions sont au coeur du Guide critique de l'évolution.
Ce livre ne critique pas la théorie contemporaine de l'évolution, mais la façon dont nous en parlons. Il présente le cadre scientifique, épistémologique et historique dans lequel on peut comprendre l'évolution, et donne les clés pour déjouer les pièges que notre langage et nos réflexes premiers nous tendent.
Au-delà du cadre théorique, l'évolution est documentée par d'innombrables faits, et l'ouvrage en propose les meilleurs morceaux choisis. Avec plus de deux cents reconstitutions d'animaux et de paysages, il convie son lecteur à un formidable voyage dans l'histoire de la vie et lui fournit des données récentes concernant la sélection naturelle, l'adaptation, l'apparition des espèces, etc. Là aussi, les idées reçues sont mises à mal...
Le Guide critique de l'évolution est donc un ouvrage riche. Facile et agréable à lire, il deviendra vite un outil indispensable pour les enseignants en sciences et en philosophie, mais aussi pour tous les citoyens qui sont curieux de comprendre le monde vivant, de le préserver, et de savoir pourquoi l'évolution suscite, en dehors des sciences, autant de passions et de combats aujourd'hui encore.

LES AUTEURS

Guillaume LECOINTRE est professeur et directeur de département au Muséum national d'histoire naturelle.
Marie-Laure LE LOUARN-BONNET est directrice d'école primaire aux Mureaux,
Corinne FORTIN est professeure agrégée de SVT et chercheuse associée à l'INRP,
Gérard GUILLOT est professeur agrégé de SVT.

LES ILLUSTRATEURS
Alain Bénéteau
Thomas Haessig
Dominique Visset

Ouvrage publié avec le concours du Centre national du livre.


  • Les courts extraits de livres : 10/06/2010

Extrait de l'avant-propos

A-t-on jamais vu des pigeons devenir cigognes ? Non. Alors comment imaginer que les espèces ne soient pas fixes et immuables, comme gravées dans le marbre de la nature ? Et l'homme, l'homme qui pense, qui a composé tant de musiques, peint tant de tableaux, construit des villes, inventé le TGV, etc., qui penserait à contredire que cet homme-là est la quintessence de l'évolution ?
Et pourtant... les espèces changent, elles varient, en permanence et depuis toujours. Et l'homme, ausculté sous un angle scientifique et seulement scientifique, n'est ni plus ni moins évolué que n'importe quel autre être vivant. Pour le scientifique qu'est le biologiste, l'homme n'a pas une place à part dans le monde vivant. Ces quelques idées reçues que nous venons de démentir font bel et bien obstacle à la compréhension de l'évolution par le grand public. Pourquoi ? Où se situent les freins ?

Nos intuitions peuvent nous tromper

L'évolution biologique est un phénomène du monde réel que nous pouvons voir de nos yeux. Il suffit de constater que, parmi les individus qui se reproduisent entre eux, on observe de la variation, c'est-à-dire le carburant, le point de départ de l'évolution : ce sont les variations continues des êtres vivants passées au crible de la sélection naturelle qui, génération après génération, font que les espèces évoluent. Mais nous ne sommes pas encore suffisamment habitués, dans notre culture, à associer la variabilité à l'idée d'évolution. Non, pour admettre spontanément l'évolution, nous aimerions voir une espèce de grande taille subir des transformations spectaculaires en quelques générations. Certes, cela existe, notamment chez certains lézards, mais nous avons rarement l'occasion de l'observer. Du coup, le phénomène d'évolution échappe pour une large part à nos sens : les espèces de grande taille ont généralement besoin de trop longues périodes pour que les changements physiques qui les affectent nous soient perceptibles, et les espèces à évolution rapide sont invisibles - ou presque - à nos yeux.
Dès lors, il n'est pas surprenant que les représentations premières de la biodiversité soient celles d'un monde naturel stable et fixe. Mais est-ce si grave que cela, pourrait-on se dire ? Oui. Car si l'on ne comprend pas l'évolution, ce n'est pas seulement l'histoire du vivant qui n'est pas compréhensible, c'est également sa dynamique même qui ne l'est plus. En effet, si l'on ne comprend pas l'évolution, il n'est pas possible de penser une protection efficace des espèces : qui pourrait prétendre mettre en oeuvre des mesures de préservation sur le long terme d'espèces menacées sans appréhender la dynamique du changement de ces espèces ? Si l'on ne comprend pas l'évolution, on n'a plus les moyens d'assurer la santé humaine à large échelle : qui pourrait aujourd'hui avoir l'ambition d'adopter des mesures efficaces pour lutter contre une épidémie sans percevoir la dynamique du changement des virus, bactéries ou parasites ? Bref, sans compréhension de l'évolution du vivant, ni les progrès de la médecine ni ceux de l'agronomie, ni ceux de l'écologie scientifique n'auraient été rendus possibles.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia