Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'Olympe des infortunes

Couverture du livre L'Olympe des infortunes

Auteur : Yasmina Khadra

Date de saisie : 22/01/2010

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Julliard, Paris, France

Prix : 18.00 €

ISBN : 978-2-260-01822-3

GENCOD : 9782260018223

Sorti le : 07/01/2010

Lenny c'est Junior, et puis il y a Ach, ce sont des Horr ; et puis, il y a tous les autres, ceux du terrain vague, ceux de la jetée tout près de la plage, de la mer : Le Pacha, Pipo, Mama, Négus, Einstein, les frères Zouj, Dib et Bliss aussi. Tous ces laissés pour compte qui zonent dans ce "no man's land", à la périphérie de la ville, celle qui se dresse comme un phare tantôt attirant de lumière, tantôt repoussant d'obscurité. La vie se déroule vaille que vaille, sans que les jours diffèrent vraiment les uns des autres, sans que la peur s'installe non plus puisque tous sont revenus de tout avant d'échouer là, au milieu de la décharge. Leur vie s'est recréée, des habitudes se sont organisées, les caractères aussi sont reconnus par tous. Seulement un jour, une rupture : l'arrivée d'un personnage quasi mythologique, sorte de Juif errant qui bouleverse la vie de Junior, le plus fragile d'eux tous.

Yasmina Khadra nous propose cette fois une fable des temps modernes où le désenchantement le dispute à la violence que distille les hommes contre eux-mêmes, et cette Olympe des Infortunes devient la métaphore d'un refuge tellement improbable que la stupeur gagne le lecteur.


Toujours de la belle littérature avec cet auteur.


  • Les présentations des éditeurs : 04/06/2010

Coincée entre une décharge publique et la mer, hors du temps et de toute géographie, l'Olympe des Infortunes est un terrain vague peuplé de vagabonds et de laissés-pour-compte ayant choisi de tourner le dos à la société. Là vivent Ach le Borgne, Junior le Simplet, Mama la Fantomatique, le Pacha, sa cour de soûlards et bien d'autres personnages aussi obscurs qu'attachants. C'est un pays de mirages et de grande solitude où toutes les hontes sont bues comme sont tus les secrets les plus terribles. Ach le Borgne, aussi appelé " le Musicien " parce qu'il sait, en quelques accords de banjo, faire chanter la lune, a pris sous son aile un jeune et naïf va-nu-pieds qui lui voue une admiration sans limites. Auprès de Ach, Junior s'initie à la philosophie des Horr. Le Horr est un clochard volontaire qui a pris le parti de vivre en marge de la ville en rejetant toutes ses valeurs : argent, travail, famille. Refusant jusqu'à la mendicité, le Horr se croit libre de toute attache. Mais lorsqu'une affection, souvent plus profonde qu'il n'y paraît, vient à naître entre les membres de cette communauté d'ivrognes et de bras-cassés, tout détachement s'avère alors bien illusoire. Immoraux, pourrissant dans leur déchéance, les personnages de ce récit n'en sont pas moins sublimes. À travers cette galerie de portraits bigarrés, se dégage une dimension symbolique où l'esprit de solidarité, le sens du compagnonnage qui règnent chez les Horr contrastent avec la violence et l'individualisme de la société moderne. Il fallait tout le talent de conteur de Khadra, et la splendeur imagée de sa langue, pour transformer le prosaïsme rebutant de l'univers des clochards en un monde hautement poétique, où l'onirisme surgit derrière les détritus. On l'aura compris, L'Olympe des Infortunes est une métaphore qui dénonce avec force la décadence de notre civilisation. Yasmina Khadra se pose en moraliste de notre temps et le constat qu'il livre n'est pas flatteur : les âmes perdues ne sont pas celles que l'on croit. Et l'enfer, lui, n'est jamais où on l'attend.

Yasmina Khadra est un romancier algérien de langue française. Salué dans le monde entier comme un écrivain majeur, il est l'auteur, entre autres, de Cousine K (prix de la Société des gens de lettres), La Part du mort (Prix du meilleur polar francophone), Les Hirondelles de Kaboul (Newsweek Award ; Prix des libraires algériens), L'Attentat (Prix des libraires 2006) et de Ce que le jour doit à la nuit, best-seller de l'année 2008. Son oeuvre est traduite dans trente-huit pays.



  • La revue de presse Grégoire Leménager - Le Nouvel Observateur du 24 décembre 2009

Avec «l'Olympe des Infortunes», il s'amuse d'avoir «pris des risques», mais tient qu'«un grand romancier ne doit pas avoir peur». Il y met en scène une étrange communauté de clochards pour qui «la vraie liberté est de ne rien devoir à personne» et qui «crachent» sur les billets de banque «parce que l'argent est la source de tous les malheurs». On retrouve l'humanisme généreux de Khadra dans cette utopie tragi-comique...
Certains y verront une rupture dans son oeuvre ; lui a le sentiment de renouer avec ses premiers livres, publiés sous son vrai nom : «Amen» (1984), et «De l'autre côté de la ville» (1988), qui «était aussi sur les clochards».


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia