Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Comme personne

Couverture du livre Comme personne

Auteur : Hugo Hamilton

Traducteur : Joseph Antoine

Date de saisie : 06/03/2010

Genre : Romans et nouvelles - étranger

Editeur : Phébus, Paris, France

Prix : 22.00 €

ISBN : 9782752903778

GENCOD : 9782752903778

Sorti le : 07/01/2010

Situation de départ : ville bombardée pendant la seconde guerre mondiale, les gens crient, fuient, se réfugient dans les caves. Mais Maria n'a pas pu (ou voulu) rejoindre les autres dans ces abris surpeuplés. Son fils en est mort, sa chambre se trouvait juste sur le chemin d'un obus.
Désespoir de la mère, le mari est sur le front russe, que va-t-elle lui dire quand il rentrera ?
Puis son père Emil, qu'elle finit par retrouver, "trouve" un petit remplaçant, à son Gregor disparu. Il ne dit ni d'où il vient, ni comment il l'a trouvé. Tout part de là.

Deuxième chapitre : Gregor est en route pour retrouver son ex-femme à l'occasion d'un ramassage de pommes en famille : fils, belle fille, beau frère, ami de toujours.... En chemin, il décide de ramasser des champignons pour le repas du soir, petite surprise pour ses hôtes, lui, le spécialiste des champignons, dressé à la survie par son père rescapé des camps russes.
Hugo Hamilton enchaîne les scènes comme on enfilerait des perles : des instantanés, des réflexions qui, sorties du contexte, forment à elles seules des tout cohérents mais qui, une fois réunies, se répondent les unes aux autres par un subtil écho. Cet auteur a l'art peindre les ambiances, d'évoquer des situations en quelques traits, par petites touches, tout en construisant un texte d'une grande beauté stylistique et poétique.
Le roman est construit par l'alternance de deux récits : le premier est l'histoire de Gregor depuis le jour de son "adoption", et le second expose par le menu cette journée familiale autour du ramassage des pommes. Deux espaces temps extrêmement différents mais que l'auteur maîtrise complètement, sans avoir l'air d'y toucher : les récits se répondent, se justifient l'un l'autre. Au fil du roman, Hugo Hamilton se joue de nos certitudes, nous lâche en plein doute, puis, tranquillement, boucle la boucle à la fin du roman, lorsque les deux récits se rejoignent.


  • Les présentations des éditeurs : 10/03/2016

Au crépuscule de la Seconde Guerre mondiale.
Maria Liedmann fuit les ruines d'un Berlin dévasté. Elle vient de perdre son petit garçon lors d'un bombardement. Il s'appelait Gregor, il avait à peine trois ans. Dans son errance vers le sud du pays. Maria. esseulée, bouleversée. retrouve son père, Emil. Bien déterminé à redonner le sourire à sa fille, il saisit sa chance, lorsque, dans la marée humaine des fuyards. le destin lui fait croiser la route d'un orphelin du même âge que Gregor.
Il met la main de l'enfant dans celle de Maria. Le petit s'appellera Gregor. Il sera son fils. Personne ne s'en rendra compte. Soixante ans plus tard, ce souvenir hante encore la mémoire de Gregor. Cette route, ce grand-père, cette femme qu'il pense être sa mère. Cette mère qui. il en est certain. lui a toujours caché quelque chose. Sa judéité. Il est aujourd'hui professeur de musique, divorcé, il est devenu père aussi.
Mais jamais il n'a trouvé la paix ; sans cesse anéanti par le tourment de ses origines. Profitant d'une journée avec sa famille et ses amis dans la quiétude d'un verger, il se penche sur son existence. D'où vient-il A quel peuple est lié son destin Pourquoi a-t-il l'impression de n'être comme personne

Hugo Hamilton est né à Dublin en 1953, d'une mère allemande et d'un père irlandais. Journaliste de talent, il se lance très vite dans l'écriture de nouvelles et de
romans. Il devra attendre la parution de Sang impur (prix Femina étranger, 2004,
Phébus) pour être reconnu comme l'un des plus grands auteurs de son pays. Les
Éditions Phébus ont publié la plupart de ses romans : Le Marin de Dublin (Phébus,
2007 ; Points, 2008), Berlin sous la Baltique (Libretto, 2005), Déjanté (Phébus, 2006 ; Points, 2009), Triste flic (Phébus, 2008 ; Points 2010), Comme personne (Phébus, 2010).



  • La revue de presse Florence Noiville - Le Monde du 12 février 2010

Fluide et vivant, ce roman inspiré de faits vrais se lit d'une traite. Peut-être parce que la technique du thriller n'est pas loin, justement. Rien n'est clair dans ce polar identitaire, l'auteur prenant plaisir à multiplier les récits contradictoires des membres de la famille. Et si Gregor avait tout inventé ? Le lecteur se fait parfois l'effet d'un juré examinant le plus objectivement possible une situation relatée selon de multiples points de vue. D'où il ressortirait que personne ne parle de la même personne. Et que le titre français est, en l'occurrence, particulièrement bien trouvé...


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia