Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Petit traité des pâtes

Couverture du livre Petit traité des pâtes

Auteur : Pierre-Brice Lebrun

Date de saisie : 17/03/2010

Genre : Cuisine, Gastronomie, Vins

Editeur : Sureau, Gap, France

Prix : 14.50 €

ISBN : 978-2-911328-58-9

GENCOD : 9782911328589

Sorti le : 18/03/2010

  • Le courrier des auteurs : 12/04/2011

1) Qui êtes-vous ? !
Je m'appelle Pierre-Brice Lebrun.
Je suis Liégeois d'origine, et journaliste gourmand après avoir été prof de droit, je suis un grand amateur de bonnes choses à boire et à manger.
Camé depuis mon plus jeune âge aux pâtes et aux boulettes, je suis capable d'en avaler à toutes les sauces, à tous les repas, sans jamais m'en lasser, et cela ne s'arrange pas en vieillissant !
Il faut dire que les pâtes se prêtent au jeu, qui s'assaisonnent d'un rien, qui s'apprêtent de mille manières, qui s'apprécient nature ou aux truffes, qui encouragent la créativité et s'accommodent de tout ce qui encombre les placards.
Les pâtes constituent un plat pas cher de tous les jours, diététique et bourré d'énergie, que n'importe qui est capable de préparer et de toujours, toujours, améliorer, qui sait aussi bien se tenir sur une table gastronomique étoilée que sur une toile cirée... ils sont rares, les produits qui peuvent sans se ridiculiser réussir ce grand écart !

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Je raconte, avec beaucoup d'anecdotes, l'histoire des pâtes depuis leur invention probablement mésopotamienne et leur arrivée en Europe, qui ne doit rien à Marco Polo.
Je tords le cou à quelques légendes et je rétablis avec je crois un peu d'humour quelques vérités : l'histoire des aliments me passionne, elle est éminemment culturelle, liée à l'évolution des peuples, à leurs conquêtes, à leurs croyances, à leurs défaites et à leurs migrations, elle permet de mieux comprendre le Monde d'hier et d'aujourd'hui.
J'explique par exemple pourquoi les carbonara s'appellent carbonara et je révèle l'existence d'un arbre sur lequel poussent les spaghettis, ou de quel nombril proviennent les tortellini (qu'il ne faut pas confondre avec les tortelloni), je cite Goethe, Benacquista, Dumas, Lancelot du Casteau, Raymond Oliver, Cavalcanti, Talleyrand et Michel Field... J'enseigne comment transformer en lasagne la farine et je détaille une soixantaine de recettes, de pâtes et de sauces pour les accompagner.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Les pâtes ont leur place dans l'alimentation quotidienne de toutes les classes sociales, même des plus défavorisées.
Quel étudiant dans la chambrette insalubre et mal insonorisée de sa résidence universitaire ne s'en est pas quotidiennement confectionné une platée ?
Quel écrivain maudit ne s'en est pas nourri avant que n'arrive en librairie son manuscrit ou après que celui-ci soit passé au pilon ?
On peut bien sûr les apprêter tous les jours avec de la viande, des épices, des herbes ou des sauces compliquées à réaliser (il existe des milliers, des millions de recettes !) mais ce n'est pas nécessaire, car les meilleures recettes (de pâtes) sont les plus simples...

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
Un air de Verdi, de Bellini, de Rossini ou de Donizetti chanté en 1951 à la bonne franquette, un verre de Chianti à la main, après un bon repas pris en terrasse sur une nappe à carreaux, par la Callas sur les marches la Fenice

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Un gratin de coquillettes au jambon.


  • Les présentations des éditeurs : 12/04/2011

Pierre-Brice Lebrun traque ici sans merci les légendes qui entourent macaronis, cannellonis, farfalles et autres lasagnes. Marco Polo les a-t-il réellement ramenés de Chine ? Les Italiens ont-ils inventé la sauce tomate ? La première usine américaine de pâtes n'était-elle pas lyonnaise ? Et Panzani n'était-il pas français ?
L'auteur, passionné de pâtes et de cuisine, répond ici, preuves à l'appui, à ces questions fondamentales. Il fait voyager le lecteur de Pékin à Venise, de Babylone à Cordoue, de la Toscane au Pérou et de la Sicile à la Belgique, en évoquant les miracoli de son grand-père, la pastaschutta du Luxembourg et les vermicelles de la Mésopotamie. Il livre aussi une soixantaine de ses recettes préférées, de pâtes et de sauces pour les accompagner. Il explique la cuisson, la spadellata, et enseigne comment transformer la farine en tagliatelles : si ce livre donne envie de manger des pâtes, il donne aussi envie d'en fabriquer, d'en inventer, d'en découvrir tous les jours de nouvelles...
Chroniqueur gastronomique et journaliste voyageur, auteur de livres gourmands et de récits de voyage, Pierre-Brice Lebrun mange, goûte, boit, déguste, teste et savoure toute la journée, consciencieusement.


  • Les courts extraits de livres : 12/04/2011

De la déconcertante prévisibilité d'appeler antipasti l'introduction

Les pâtes ! Il en existerait six cents modèles différents - trois cents pour la seule Italie -, mais de manières de les préparer, autant que d'individus. On se transmet de bouche à oreille les recettes familiales, les secrets et les tours de main : d'un village à l'autre change la bolognese, se transforme le pomodoro et s'épice différemment l'arrabbiata. Les pâtes ! On en trouve des longues, des courtes, des farcies et des faciles à gratiner, des dures, des molles, des droites et des coudées, des fines et des joufflues, des creuses ou des rebondies, des torsadées, des concaves et des rainurées : afin de nous ôter nos complexes devant une telle profusion de variétés (ô gué, ô gué), on devrait nous donner des cours sur les pâtes ! Nous en apprendre la vie privée pour que nous puissions aisément nous jouer en cuisine de leurs secrets et de leurs spécificités. Vous saurez, après avoir lu ce livre, tout tout tout, vous saurez tout sur la pasta, vous pourrez en fabriquer vous-même (de toutes les couleurs), vous pourrez inventer, transformer, improviser des recettes : les spaghettis, les macaronis, les tagliatelles et leurs amis, bonnes pâtes, se prêtent à toutes les expériences, à tous les assemblages, à toutes les initiatives (certains peuples de Belgique servent même encore en dessert des macaronis sucrés). Les pâtes ! Plat populaire par excellence, on les apprête avec des restes, avec ce que l'on a sous la main : c'est ainsi par exemple que sont nées les carbonaro.. Les pâtes ! Elles se laissent cuisiner à toutes les sauces et s'apprécient aussi nature, sans autre forme de procès. Elles ne sont pas nées d'hier, mais elles ne sont pas plus italiennes que la tomate, qui nous vient du Pérou : comme l'alcool, la distillation, le droit et le parfum, elles ont vu le jour à Babylone. Les Siciliens, qui à l'époque étaient normands, sont les premiers Européens à s'en être nourris.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia