Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'Ecole de Paris 1945-1965 : Dictionnaire des peintres

Couverture du livre L'Ecole de Paris 1945-1965 : Dictionnaire des peintres

Auteur : Lydia Harambourg

Date de saisie : 17/07/2010

Genre : Art - Peinture

Editeur : Ides et Calendes, Neuchâtel, Suisse

Prix : 99.00 €

ISBN : 9782825802410

GENCOD : 9782825802410

Sorti le : 27/05/2010

  • Les présentations des éditeurs : 27/04/2011

L'École de Paris compte parmi les grands chapitres de l'histoire de l'art du XXe siècle. Ce terme, apparu dans les années vingt sous la plume d'André Warnod pour désigner une situation spécifique à la capitale, foyer de création incontournable, à la fois aimant et réflecteur auprès de la communauté artistique internationale, a été reconduit après la deuxième guerre mondiale. En 1945, Paris est toujours ce «phare» qui attire les artistes des quatre coins du monde, venus y chercher la liberté de création et la reconnaissance à partir d'un engagement irréversible. Le terme sera conservé, repris par les critiques qui parleront de la «Nouvelle école de Paris», ou encore de la «Seconde école de Paris», puisque rien ne peut lui être comparé, mais aussi pour éviter l'écueil d'un amalgame ambigu. Si le mot école n'est pas à prendre ici dans son acceptation littérale, il revêt dans les années cinquante, une signification insigne de la liberté d'expression vécue conjointement dans ces années de combat, par les artistes et par les critiques engagés à défendre la figuration ou l'abstraction. Ces années pionnières qui voient l'émergence de l'abstraction lyrique, rivale de l'abstraction géométrique, plus radicales entre elles qu'envers une figuration qui ne cède pas sur son terrain, sont riches de conquêtes plastiques, d'affirmations de personnalités aujourd'hui reconnues internationalement. Chaque faction, chaque courant esthétique a ses représentants, ses thuriféraires qui se retrouvent dans les salons nés après la guerre : salons de Mai, des Réalités Nouvelles, des Peintres Témoins de leur Temps, Comparaisons, École de Paris, vitrines irremplaçables de l'art vivant. Entre 1945 et 1965 la scène artistique française connaît un dynamisme qui explique cette diversité stylistique, cette cohabitation d'expressions pour de nouvelles avancées dans une histoire de l'art autant faite de ruptures, que de continuités. Il est temps de replacer les faits dans leur réalité historique. C'est la mission que l'auteur s'est imposée. À partir des documents contemporains étudiés, des archives consultées enrichis, des nombreux entretiens de l'auteur avec les artistes, protagonistes, acteurs et témoins de cette époque, cet ouvrage scientifique s'impose comme le témoignage unique de vingt années de peinture à Paris. À partir de textes biographiques et monographiques consacrés à chacun des peintres qui ont fait de Paris le carrefour de l'art ouvert sur le monde, le Dictionnaire des Peintres de L'école de Paris, 1945-1965, est à ce jour un livre sans équivalent, qui prend acte de la vitalité de la vie artistique à Paris et de ses peintres, certains célèbres, d'autres en phase d'une reconnaissance désormais historique.

Lydia Harambourg, historienne, critique et écrivain d'art, spécialiste du XIXe et XXe siècle, et plus particulièrement de la seconde École de Paris, dont elle a publié un Dictionnaire des Peintres de l'École de Paris chez Ides et Calendes. Auteur de monographies et de préfaces d'artistes modernes et contemporains. Tient la chronique hebdomadaire des expositions dans la revue "La Gazette de l'Hôtel Drouot" depuis 1998.


  • Les courts extraits de livres : 27/04/2011

Avant-propos de Lydia Harambourg

La première édition du Dictionnaire des peintres de l'École de Paris 1945-1965 étant épuisée depuis plusieurs années, une seconde édition s'imposait.

Le temps avait passé, entérinant l'entrée dans l'histoire de l'art d'un chapitre incontournable de l'histoire de la peinture française du XXe siècle. En même temps, nombreux étaient les peintres disparus depuis la première édition remontant à 1993. Une mise à jour devenait indispensable avec l'adjonction des dates de décès dans cette nouvelle édition dont le format a été repensé sans que soit modifié le principe originel de l'ordre alphabétique qui facilite la recherche et la consultation des textes consacrés à chaque peintre. Une conception qui reste à ce jour unique par l'étude et l'analyse de toutes les tendances artistiques qui eurent cours dans les années qui suivirent la seconde guerre mondiale. Années pionnières de courants esthétiques multiples, emblématiques de la Seconde École de Paris appelée aussi, par une critique diversifiée, la Nouvelle École de Paris..

Deux générations de peintres insufflent une dynamique qui redonne à la scène artistique parisienne une vitalité créatrice dont le public d'amateurs prend de nouveau aujourd'hui conscience. Après une longue éclipse, les années cinquante retrouvent une vraie reconnaissance auprès des institutions publiques, des historiens et des collectionneurs de plus en plus acquis aux conquêtes plastiques, aux expressions multiples, enjeux des débats qui opposèrent l'abstraction lyrique à l'abstraction géométrique, l'art informel à la figuration, la non-figuration à l'expressionnisme.

Écrit entre 1985 et 1993 l'ouvrage a accompagné cette lente et irrécusable remise à l'honneur d'une période essentielle de la peinture entre 1945 et 1965. Plus de vingt années se sont écoulées depuis mes premières recherches d'historienne, faites des dépouillements d'archives, de la presse de l'époque, des catalogues et des monographies d'artistes déjà existantes, de mes entretiens avec la majorité des peintres recensés. Depuis, beaucoup d'entre eux nous ont quittés.

Le Dictionnaire des peintres de l'École de Paris 1945-1965 m'apparaît plus que jamais dans une actualité qui multiplie les hommages rendus à nombre de ces peintres, et au coeur d'un enjeu de plus en plus insigne porté à l'héritage de la peinture du XXe siècle.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia