Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Kipling

Couverture du livre Kipling

Auteur : Charles Zorgbibe

Date de saisie : 22/09/2010

Genre : Biographies, mémoires, correspondances...

Editeur : Ed. de Fallois, Paris, France

Prix : 24.00 €

ISBN : 9782877067294

GENCOD : 9782877067294

Sorti le : 25/08/2010

  • Les présentations des éditeurs : 22/01/2011

Né à Bombay, jeune journaliste à Lahore et à Allahabad, Rudyard Kipling évoque la vie des Anglais des Indes dans ses Simples contes des collines qui le rendent célèbre. Il sera le premier Britannique à recevoir le prix Nobel de littérature et le plus jeune lauréat dans l'histoire de ce prix. Trois quarts de siècle après sa mort, il continue de susciter les passions.

Chantre de l'impérialisme, convaincu de la supériorité des «nations civilisées» et des sahibs anglo-saxons qui exercent leur domination sur l'Inde, il se prend de compassion pour les masses déshéritées du sous-continent indien, ces hindous et musulmans dont le rapide passage sur terre n'est que souffrance. Aux natives, il consacre son grand roman picaresque, Kim, autour de la route de liaison qui traverse l'Inde et sur laquelle se bousculent, chaque jour, toutes les ethnies et toutes les castes. Il adhère à l'une des rares loges maçonniques interraciales de l'Inde coloniale.

Grand voyageur aux multiples tours du monde, poète des paquebots et des traversées océaniques, l'un des premiers auteurs de science-fiction avec son récit sur l'aviation en 2065, il soutient que chaque être humain doit accepter, avec humilité, de marcher au rythme de son temps. Les précurseurs sont voués à être incompris de leurs contemporains - tel Paul de Tarse, l'un de ses héros, l'homme qui courait en tête.

Proche de l'Ancien Testament, plus proche de Jéhovah, Seigneur des armées, que de l'Agneau des Évangiles, il considère les Britanniques comme le nouveau peuple élu. Mais, au fil des tragédies qui l'atteignent, son regard sur le monde n'est plus celui de l'homme d'action, mais du mystique. Dieu doit rester caché, car le chaos de l'univers est inintelligible à l'homme. Seul se manifeste Kismet, le petit dieu malin et ironique qui prend plaisir à désorganiser les destinées humaines.

Agrégé de droit public, Charles Zorgbibe a été doyen de la faculté de droit de Paris-Sud, recteur de l'académie d'Aix-Marseille, professeur à la Sorbonne. il a également été avocat devant la Cour internationale de justice de La Haye et directeur de la Fondation pour les études de Défense, il a publié des biographies de Mirabeau et de Metternich aux Éditions de Fallois.



  • La revue de presse Bruno Frappat - La Croix du 22 septembre 2010

Le jour de leur mariage, les parents de Richard Kipling quittèrent l'Angleterre et s'embarquèrent pour l'Inde. Et c'est ainsi que le futur écrivain naquit, en 1865, à Bombay, au coeur du «British Empire». C'était le temps de la reine Victoria, des «sahibs» et des «natives», du vice-roi qui régnait à Lahore, grande cité musulmane. Le temps des évidences et de la bonne conscience impériale. L'Angleterre dominait le monde de toutes les manières possibles : par son industrie, son commerce, sa finance, sa marine, ses armées et par l'immensité des territoires qui étaient sous sa coupe, du Canada à la Nouvelle-Zélande, de l'Australie à une partie de l'Afrique...
Le sort a voulu que la vie de Kipling se situe exactement à cheval entre le XIXe siècle et le XXe siècle...
Orphelin de l'Empire, écrivain adulé, prophète de mille et une illusions, Kipling aura prêché dans le vide sa vie durant, croyant peser sur le réel. Il aura été sauvé par ses songes. C'est tout ce que l'on demande à un écrivain.


  • Les courts extraits de livres : 17/07/2010

L'INDE, APRÈS LES CIPAYES

Étonnant couple que celui formé par Alice Macdonald et John Lockwood Kipling ! L'union des contraires...
Elle, le regard bleu, le cheveu auburn, toute vivacité, dynamisme, enthousiasme. Une jeune femme impétueuse, très indépendante, tenant à s'exprimer elle-même en toutes circonstances - une posture féminine rare à l'ère victorienne. Un non-conformisme qui stupéfie son pasteur de père : ne s'est-elle pas «engagée» une ou deux fois sentimentalement avant de rencontrer John Lockwood ? On avait parlé de ses presque-fiançailles avec le poète William Allingham... Son beau-frère, Alfred Baldwin, raconte comment elle jeta au feu une mèche de la chevelure de John Wesley - pieusement conservée, telle une relique, en souvenir du compagnonnage de son grand-père, le pasteur James Macdonald, avec le fondateur de l'Église méthodiste : ainsi brûlait-elle, symboliquement, les contraintes familiales qui s'exerçaient sur elle et ses soeurs. Un humour acéré, qui exclut tout sentimentalisme mou. Un jugement rapide, par éclairs, souvent caricatural, sur son entourage et tous ses semblables. Une parole abondante, mais l'expression, parfois, ne parvient pas à suivre toutes les implosions d'une pensée en fusion et Alice bute sur les mots... «L'esprit le plus agile que j'aie jamais rencontré», selon son frère, le jeune pasteur Frederick, qui la présentera à John Lockwood.
Lui semble surtout éviter tout ce qui pourrait le faire remarquer : il se fond dans une sorte de placidité, comme pour dissimuler sa sagacité de paysan du Yorkshire. Il se complaît dans le silence, la réflexion ; il est le pôle rationnel du couple - et, en apparence, impassible, immobile, indifférent : un homme qui suit sa propre voie, qui est d'une humeur toujours égale, qui ne suscitera jamais la moindre critique. Dès l'âge de huit ans et pendant six années, il a été formé à la très rude école de Woodhouse Grove, près de Bradford, réservée aux fils de ministres méthodistes : un enseignement de piètre qualité, une atmosphère générale tissée de pessimisme sur la nature humaine, peu de vacances, finalement une leçon de stoïcisme qui l'imprégnera toute sa vie - savoir endurer, avec force, les épreuves de l'existence.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia