Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Otage

Couverture du livre Otage

Auteur : Elie Wiesel

Date de saisie : 07/10/2010

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Grasset, Paris, France

Prix : 20.00 €

ISBN : 9782246775812

GENCOD : 9782246775812

Sorti le : 18/08/2010

  • Le journal sonore des livres : Elie Wiesel - 24/09/2010
  • Les présentations des éditeurs : 22/01/2011

New York, 1975 : Shaltiel Feigenberg, juif américain, est enlevé en plein jour à Brooklyn. L'événement fait la une des médias internationaux : c'est la première fois qu'une prise d'otage de ce type se produit sur le sol américain.
Reclus dans une cave, les yeux bandés, livré à lui-même, le prisonnier se souvient : la déportation, en 1942, des habitants du ghetto de Davarowsk, sa ville natale en Transylvanie ; sa propre survie, enfant, dans la cave d'un comte allemand, officier de renseignements nazi ; la libération de la ville par les soldats de l'Armée rouge ; le récit du père et de l'oncle de Shaltiel, rescapés d'Auschwitz ; la fuite clandestine, en URSS, dès 1941, du frère aîné, membre d'une cellule du Parti communiste juif ; l'émigration aux États-Unis...

Elie Wiesel est l'auteur d'une oeuvre littéraire forte d'une quinzaine de romans et récits, de quarante titres publiés, traduits dans plus de vingt langues. Il a reçu de nombreuses distinctions pour ses livres et son engagement humanitaire, dont le prix Médicis en 1968 pour Le mendiant de Jérusalem, le prix du Livre Inter en 1980 pour Le testament d'un poète juif assassiné. Le prix Nobel de la paix lui a été décerné en 1986.



  • La revue de presse Fabienne Dumontet - Le Monde du 8 octobre 2010

Ainsi va Elie Wiesel, toujours généreux, à 82 ans, d'une anecdote à méditer, d'une bribe d'histoire ou d'une confidence politique à partager. En cela, son dernier roman, Otage, lui est fidèle : notamment parce qu'il met en scène un conteur juif américain, féru lui-même de tradition et de mystique hassidiques. Mais, pour la première fois dans son oeuvre romanesque, Wiesel noue intimement cette veine de conteur avec la problématique contemporaine d'Israël et de la Palestine...
La bête noire de Wiesel, c'est donc avant tout le fanatisme religieux, qu'il s'emploie à dénoncer depuis vingt ans. Prise bout à bout, son oeuvre offre ainsi un saisissant raccourci de l'Histoire et des apparences. Car c'est sur l'athéisme et la mort de Dieu qu'on le questionnait après guerre, lui, l'auteur de La Nuit et le rescapé de la Shoah qui persistait dans sa foi. Et c'est sur le fanatisme religieux et la mort au nom de Dieu qu'on l'interroge cinquante ans plus tard avec Otage. Mais qu'il traite de la Shoah ou du terrorisme, Wiesel ne déroge pas à sa règle de romancier : "Je peux raconter la vie et la mort d'une personne, je ne peux pas le faire pour un groupe, qu'il soit national, religieux, ethnique... Je ne pourrais pas faire un roman sur le 11-Septembre, et j'ai choisi exprès 1975, pas 1972 ou 1976, pour avoir un simple fait divers." Et s'il faut lui demander un dernier mot de sagesse ou une vision historique pour la route, c'est à nos risques et périls : car il n'en est pas moins conteur et, dans la tradition hassidique, qu'on se le dise, "l'interprétation d'un conte peut se faire parfois une génération plus tard"...


  • La revue de presse Jean-Rémi Barland - Lire, septembre 2010

Comment entretenir l'espoir d'une libération lorsqu'on est otage ? Elie Wiesel concilie fiction et émotion. Mêlant évocation de destins individuels et rappels de faits historiques, Elie Wiesel poursuit une oeuvre littéraire humaniste qui dénonce la violence des hommes durant le XXe siècle. Fidèle à ses thèmes de prédilection - la condamnation des extrémismes politiques et religieux, la compassion pour les victimes, l'impérieux devoir de mémoire, la nécessité d'un jugement dépassionné des bourreaux - il signe avec Otage un roman fort, nourri de retours en arrière et de dialogues intérieurs.


  • Les courts extraits de livres : 29/08/2010

«Il manque quelqu'un», murmure Shaltiel, la tête légèrement inclinée. On ne Va pas entendu.
Autour de la table, dans la salle à manger, les convives se parlent, se racontent des histoires ayant ou n'ayant pas de rapport avec les circonstances qui les réunissent ce soir. L'ambiance est chaleureuse, joyeuse. Comment ne le serait-elle pas ? Ne sont-ils pas venus célébrer la vie d'un homme, la liberté des hommes ?
Policiers et agents du renseignement, Américains et Israéliens, amis et membres de la famille de Shaltiel, tous se reconnaissent ce droit, ce privilège. Tous ont souffert avec lui, de près ou de loin, souvent en secret ; tous ont partagé son angoisse, ou du moins en ont-ils été conscients et marqués.
«Lehaïm», dit un homme grand, aux mains fines et portant lunettes, en levant son verre : «A la vie.» Et tous reprennent : oui, à la vie. Au droit à la vie. De chacun. Au bonheur d'être au côté de quelqu'un qui allait perdre la sienne pour des raisons inacceptables et absurdes.
Shaltiel promène son regard sur ses amis nouveaux et anciens. Il leur est à tous reconnaissant.
Mais quelqu'un manque.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia