Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'hiver des lions

Couverture du livre L'hiver des lions

Auteur : Jan Costin Wagner

Traducteur : Marie-Claude Auger

Date de saisie : 29/10/2010

Genre : Policiers

Editeur : Jacqueline Chambon, Paris, France

Prix : 22.00 €

ISBN : 9782742792924

GENCOD : 9782742792924

Sorti le : 01/09/2010

  • Les présentations des éditeurs : 22/01/2011

Comme chaque année, depuis la mort de sa femme, le commissaire Kimmo Joentaa choisit de passer la soirée de Noël dans le commissariat désert. Au petit matin, on l'appelle : le médecin légiste vient d'être assassiné dans un bois enneigé. Le lendemain, un célèbre fabricant de faux cadavres pour le cinéma est poignardé à son tour. Un seul lien rapproche les deux hommes, ils ont participé ensemble à un talk-show qui montrait les corps - en plastique - affreusement mutilés de victimes d'accidents mortels. Dès lors, le présentateur de l'émission ne court-il pas un grave danger ?
Encore une fois, c'est l'empathie du commissaire envers ceux que la perte d'un être cher a rendus inconsolables et qui vivent dans l'obsession de la mort qui va le mettre sur la voie. Rarement un roman policier aura montré un visage aussi humaniste et une si grande délicatesse de sentiments.

Jan Costin Wagner est né en 1972. Il vit la moitié de l'année à Francfort et l'autre en Finlande, patrie de son épouse. Les romans de Wagner, baignés par la lumière glacée du Nord, doivent leur magie au commissaire Kimmo Joentaa, un jeune veuf inconsolable qui vit dans une étrange complicité avec sa femme morte.

Les romans de Wagner sont traduits en quatorze langues. En 2009, nous avons publié avec succès Le Silence, qui, en Allemagne, a reçu le Deutschen Krimipreis. Il est en cours d'adaptation pour le cinéma.



  • La revue de presse Sabrina Champenois - Libération du 28 octobre 2010

L'Hiver des lions est un écheveau qui révélera une tragédie à laisser désemparé, y compris Kimmo Joentaa. «Que tout s'apaise, avait pensé Joentaa, s'arrête.» Au-delà de la salve antitélé, un polar qui propose de se rouler en boule et de s'aimer tant qu'il est temps, avant que ne frappe la catastrophe et que même la vengeance n'y puisse rien.


  • La revue de presse Baptiste Liger - Lire, septembre 2010

On n'en dira pas plus sur l'épatant L'hiver des lions, troisième roman traduit de Jan Costin Wagner, nouveau représentant du polar nordique (même s'il est allemand...). Sur une trame classique, ce trentenaire extrêmement doué impose un ton mortifère et une manière de se détourner de l'histoire pour mieux la traiter. Le roman noir de la rentrée.


  • Les courts extraits de livres : 28/08/2010

Kimmo Joentaa avait prévu de passer le soir de Noël seul mais il en advint autrement.
Comme les années précédentes, il s'était inscrit longtemps à l'avance pour être de garde le 24 décembre, et c'est ainsi qu'il se retrouva toute la journée dans un commissariat silencieux, quasi désert.
Sundström était aux sports d'hiver, Grönholm aux Caraïbes, comme il en rêvait depuis longtemps, et Tuomas Heinonen était parti dans l'après-midi décorer le sapin et revêtir pour la famille son costume de Père Noël. Il serait joignable en cas d'urgence mais, pour le moment, tout était calme.
Joentaa avait entrepris d'expédier des paperasses qui auraient aussi bien pu attendre. La radio passait une musique de Noël. Des violons, du piano et les voix claires d'un choeur d'enfants. Puis un philosophe et théologien expliqua d'un ton neutre que Jésus était né en été. Joentaa interrompit brièvement son travail pour se concentrer sur la voix à la radio mais déjà la musique était revenue, une sorte de rap de Noël. Il fronça les sourcils et se pencha de nouveau sur la feuille qu'il avait sous les yeux.
En début de soirée, il traversa la grande salle pour se rendre à la cafétéria qui était plongée dans l'obscurité. La seule lumière provenait de l'arbre décoré en rouge et or qui se trouvait près du distributeur de boissons.
Derrière les vitres, la neige tombait. Joentaa s'assit à l'une des tables. Il y avait des gâteaux dans une coupe. Des gâteaux secs en forme d'étoile. Joentaa en prit un, sentit le goût du sirop d érable sur sa langue, respira l'odeur des aiguilles de pin et aperçut dans l'entrée, à côté de l'accueil, une femme qui lui parut bizarre. Elle était debout, immobile. Joentaa attendit un instant mais la femme ne bougea pas, elle n'avait pas l'air de s'étonner qu'il n'y ait personne à l'accueil. Pas plus qu'elle ne semblait se formaliser de voir par moments des policiers en uniforme passer à côté d'elle sans même qu'ils aient l'idée de lui demander ce qu'elle voulait.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia