Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Jean Pruvost

enseigne l'histoire de la langue française

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Lucie Desaubliaux

séduit par son écriture au scalpel et ses dialogues imparables

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Anne B. Ragde

est l'une des plus grandes romancières Scandinaves,

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Les personnages de Jacques Vandroux

lui offrent des nuits balanches

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Virginie Despentes

est l'auteure notamment de "Les Jolies choses"

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jordan Harper

est originaire du Missouri

José Luis Zárate

est considéré comme un pionnier des littératures fantastiques au Mexique.

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Michal Ajvaz, figure littéraire tchèque,

est considéré comme un écrivain majeur aux États-Unis

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Jérôme Garcin

reçoit le prix du Parisien magazine, avec Le voyant

Pierre Raufast

a toujours un carnet sur lui, pour noter les nouvelles idées

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Olivier Houdé

se passionne pour l'intelligence en construction chez les enfants...

Arnaud Le Guern

offre un petit manuel attachant, à destination des juilletisto-aoûtiens en errance...

Michal Ajvaz

écrit à Prague des ouvrages de fiction, de philosophie et des essais.

Denis Lachaud

explore les nouvelles formes de contestation...

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Kinga Wyrzykowska, née à Varsovie,

a appris à lire, conter, rêver en français...

Naïri Nahapétian

née à Téhéran, parle, écrit et rêve en français...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Sandrine Collette

partage sa fascination pour la puissance incontrôlable de la nature...

Les lecteurs du Monde

découvrent le portrait de Denis Soula...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Joëlle Miquel

aimerait partager la générosité des coeurs ouverts...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

Jérôme Ferrari

livre son plus beau texte depuis Où j'ai laissé mon âme...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Elmore Léonard

a résumé son art en «Dix règles d'écriture»...

DOA

est romancier à la Série Noire, Gallimard...

Russell Banks

affectionne la nouvelle...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Raphaëlle Riol

écrit nécessairement en compagnie de mon chat...

Océane MADELAINE

est céramiste et écrivain

Maurice Ravel

rejoint Bar-le-Duc, puis Verdun, en mars 1916...

Valérie PARENT

est amoureuse des chats...

Arrigo Lessana

a été chirurgien du coeur pendant plus de trente ans...

Riad Sattouf

est né d'un père syrien et d'une mère bretonne...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Russell Banks

revient avec douze nouvelles qui sont autant de pépites...

Jean Rolin

est du côté des rêveurs...

Mathieu Burniat

raconte la passion de la cuisine...

Patrick Modiano,

Prix Nobel de littérature, raconte le mystère de l'inspiration et son amour infini des librairies...

Francine Perrot

invite à découvrir les trésors qui sont en nous...

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. 33 mots sur le divan : de Vienne à Paris : l'inscription de concepts courants de la psychanalyse dans la langue et la culture françaises

Couverture du livre 33 mots sur le divan : de Vienne à Paris : l'inscription de concepts courants de la psychanalyse dans la langue et la culture françaises

Auteur : Daniel Calin | Hélène Garrel

Date de saisie : 17/02/2011

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Editeur : Recherches, Paris, France

Prix : 22.00 €

ISBN : 9782862220680

GENCOD : 9782862220680

Sorti le : 09/09/2010

  • Le courrier des auteurs : 23/02/2011

1) Qui êtes-vous ? !
Nous sommes des spécialistes de l'enfance en difficulté, question à laquelle nous avons consacré de nombreux ouvrages et articles. Philosophe et praticienne, la psychanalyse a toujours été un des supports privilégiés de nos réflexions. Nous sommes constamment attentifs à l'élaboration de notre pensée, en particulier aux mots et à ce qu'ils portent et transmettent.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Rendre aux 33 mots que nous avons choisis dans le vocabulaire ambiant leur histoire longue, leur complexité et leur puissance de vérité.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?

La citation de J.L. Borges en exergue du livre : «Les mots sont des symboles qui postulent une mémoire partagée».

4) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La passion des mots.


  • Les présentations des éditeurs : 23/02/2011

Désir, angoisse, fantasme, jouissance... Ces mots ont envahi les salons, les journaux, les radios, les plateaux de télévision, le Web. Cette popularité témoigne de la profondeur de l'enracinement de la psychanalyse dans notre culture. Ces mots que la psychanalyse s'est appropriés ont une histoire longue dans la langue française.

Les auteurs, passeurs de mots, découvreurs surpris au débouché d'une piste, observateurs fascinés de ces trajectoires méconnues de nos mots et de nos idées, vous invitent au voyage : instaurer ou réinstaurer leur réalité lexicale, mettre à jour ces liens et ces distorsions, ces échos et ces dérives, toutes ces ramifications qui font leur substance, rendre à ces mots leurs mystères contournés et leurs dynamiques existentielles, ouvrir des pistes, jeter des ponts, donner à penser, parfois à songer.


  • Les courts extraits de livres : 23/02/2011

Extrait de l'introduction

La psychanalyse apporte à la connaissance de l'être humain une contribution qui nous semble essentielle, même si elle a la prudence de ne pas se poser comme science. La psychanalyse ne «connaît» pas, elle «interprète». Elle est, indissociablement, une technique d'interprétation et un ensemble de représentations issues de l'accumulation des élaborations des acteurs et des auteurs du champ des pratiques et des théorisations psychanalytiques. Cette spécificité induit une parenté profonde entre psychanalyse et métaphore, entre le mouvement interprétatif qui va des banalités humaines vers leurs soubassements et le mouvement métaphorique qui va de la réalité dite à la réalité évoquée. Sigmund Freud, en un sens, n'a jamais fait que métaphoriser la vie psychique, en parcourant inlassablement les sentiers tortueux qui mènent du «pied de la lettre» des rêves, des actes manques ou des symptômes vers leurs sens voilés, leurs racines obscures, leurs ramifications invisibles.
La place majeure qu'il accorde aux grandes figures de la mythologie grecque est la manifestation éclatante de cette dimension métaphorique de la pensée psychanalytique. Mais cette parenté conduit plus loin. Ce sont la quasi-totalité des concepts psychanalytiques qui s'expriment à travers des métaphores.
La métaphore est une figure de rhétorique qui consiste à désigner une réalité par un terme qui désigne normalement une autre réalité, sur la base d'une similitude supposée de ces deux réalités. C'est donc une comparaison, mais sur un mode implicite. Le texte métaphorique n'explicite pas son opération de glissement de sens. Sa compréhension exige un effort d'interprétation, souvent plus ou moins ouvert, parfois difficile, pour retrouver la signification évoquée sous le vocable utilisé. La mise en branle de ce mouvement interprétatif suppose que quelque chose, dans le texte métaphorique, interdise de le «prendre au pied de la lettre». Le sens explicite doit être impossible ou illogique, de façon à obliger le lecteur à ce mouvement interprétatif.
Il entre de la prestidigitation dans l'écriture métaphorique. Ce qui est donné à voir doit être suffisamment improbable pour inciter le spectateur à admirer l'artiste et à chercher le «truc». Sinon, l'on est dans le jonglage, non dans la prestidigitation. La métaphore, comme la prestidigitation, construit une illusion qui se donne à voir comme illusion, sous peine de disparaître comme telle en sombrant dans le non-sens ou la platitude. Mais, derrière cette illusion, elle offre à l'esprit subtil le dévoilement d'une réalité plus consistante.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia