Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. L'énigme de la rue Saint-Nicaise. Les aventures de Donatien Lachance, détective de Napoléon

Couverture du livre L'énigme de la rue Saint-Nicaise. Les aventures de Donatien Lachance, détective de Napoléon

Auteur : Laurent Joffrin

Date de saisie : 20/11/2010

Genre : Romans et nouvelles - français

Editeur : Robert Laffont, Paris, France

Prix : 20.00 €

ISBN : 978-2-221-12224-2

GENCOD : 9782221122242

Sorti le : 07/10/2010

  • Les présentations des éditeurs : 22/01/2011

Le jour de Noël 1800, une bombe manque de tuer Bonaparte qui se rendait en carrosse à l'Opéra. Le Premier consul décide d'employer les grands moyens pour trouver les coupables, qu'il désigne aussitôt par calcul politique. Pour lui, ce sont des républicains nostalgiques de la Terreur, qui risquent de gêner son ascension.
Le commissaire Donatien Lachance est chargé de l'enquête. D'une intelligence redoutable, ancien jacobin inflexible devenu un jeune loup du nouveau régime, précurseur de la police scientifique avec son mentor et ministre Joseph Fouché, Lachance suit une autre piste, celle des monarchistes extrémistes. Et il découvre que sur la liste de suspects établie par Bonaparte figure le mari d'Olympe, une jeune républicaine exaltée qu'il a follement aimée. Pour sauver ses amis, il doit résoudre en quelques jours l'énigme de la rue Saint-Nicaise.
Dans le salon de Madame Récamier, dans les luxueuses maisons de plaisir du Palais-Royal, sur les côtes de la Manche où s'affrontent marins français et anglais, Lachance déploie tout son talent de policier et de séducteur pour remplir sa mission. Les idéologies et les passions s'affrontent dans une France à peine sortie de la Terreur qui cherche son destin sous la férule d'un petit homme adulé ou honni qui va devenir empereur.
Donatien Lachance sacrifiera-t-il ses amis à sa carrière ? Ou bien réussira-t-il à triompher des manoeuvres subtiles des comploteurs, sans tomber dans les intrigues du pouvoir et le piège des grands sentiments ?

Laurent Joffrin dirige Libération après avoir été à la tête de la rédaction du Nouvel Observateur. Il a publié deux romans aux Éditions Robert Laffont : La Princesse oubliée et C'était nous.



  • La revue de presse Bernard Géniès - Le Nouvel Observateur du 18 novembre 2010

Dans «l'Enigme de la rue Saint-Nicaise», le directeur de «Libération» enquête sur l'attentat qui faillit coûter la vie à Bonaparte. Passionnant...
Comment donner du suspens à une situation dont nous savons déjà presque tout ? Parce qu'il est journaliste, Laurent Joffrin sait la manière de construire une enquête. Romancier, il n'ignore pas qu'il doit lui ajouter les éléments capables de susciter la curiosité du lecteur. S' agissant de la reconstitution historique, l'affaire est rondement menée...
Entre réel et fiction, Laurent Joffrin navigue dans son récit avec l'aisance d'un vieux briscard. Sous sa plume, le Paris de 1800 devient une cité fascinante où les lumières de ses fastes côtoient l'ombre de ses bouges.


  • La revue de presse Audrey Levy - Le Point du 21 octobre 2010

D'un côté, les quartiers populaires, animés par les vendeurs de petits pains à la sauvette et les prostituées. De l'autre, les salons de Juliette Récamier, où l'on croise le Tout-Paris autour de mets succulents. Un Paris que Laurent Joffrin, le patron de Libération, ressuscite à la manière d'un chroniqueur de l'époque. "Tout est vrai à 80 %", dit-il. Même Bonaparte, en joueur d'échecs, qui triche comme sur le champ de bataille.


  • Les courts extraits de livres : 15/11/2010

La machine infernale

L'ombre allait et venait, agrandie par la lumière des braises, comme un fantôme qui ferait les cent pas. Toujours Bonaparte suivait le même cercle, les mains derrière le dos, le cou tendu en avant, agitant son épaule gauche et tirant sa manche, tandis que la nuit de nivôse envahissait la pièce austère où, depuis un an, un homme en gouvernait trente millions.
Bourrienne perçut une suite de mots confus. Il les prit au vol, laissant des blancs entre eux sur le papier, pour les compléter pendant une accalmie.
- Écrivez ! Au citoyen Fouché. Nous n'avons pas de bonne littérature en France, c'est la faute du ministre de la Police.
Bourienne écrivait à la hâte. Il était assis sur un tabouret dans l'encoignure de la fenêtre, devant une table haute où l'on voyait une pile de papiers, un encrier de cuivre et une chandelle aux trois quarts fondue dans son bougeoir. Le silence était seulement troublé par le grattement de la plume et le crépitement des bûches.
Bonaparte s'arrêta devant une commode, prit une pincée de tabac, la fourra dans son nez et éternua. L'herbe brune se répandit sur son gilet. Il jura. «Foutre ! Ce tabac ! Quelle plaie !» Bourrienne refréna un sourire qui semblait dire : «Le tabac est fait pour éternuer, général.» Mais avisant le regard du maître, «à traverser la tête», disaient les soldats, le secrétaire plongea dans ses notes. Bonaparte brossa son gilet, ferma la tabatière et reprit sa dictée d'un ton rageur.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia