Recherche






Recherche multi-critères

Participez à la vie du site

Editeurs, auteurs, valorisez vos livres

Libraires, partagez vos découvertes

Inscrivez-vous à la Lettre des Libraires.

A ne pas manquer

Liliane Zylberstein est allée très loin dans ses souvenirs...

Patrick deWitt vit actuellement à Portland, Oregon.

9782738137975

l'essai biographico-poético-philosophique d'Olivier Haralambon est d'une précision, d'une passion et d'une profondeur extrêmes...

Rotraut Susanne Berner est née à Stuttgart en 1948

Jeanne Benameur creuse son oeuvre dans les silences

Olivier Haralambon

est écrivain, philosophe et ancien coureur

Joséphine Johnson

est née en 1910 à Kirkwood, dans le Missouri.

Alex Capus

est né en Normandie en 1961, d'un père français et d'une mère suisse

Aki Shimazaki

vit à Montréal depuis 1991

Rebecca Lighieri

publie aussi sous le nom d'Emmanuelle Bayamack-Tam.

Viken Berberian

dessine un portrait grotesque de notre monde.

Claudia Piñeiro

est née dans la province de Buenos Aires

Anna Gavalda

nous touche en plein coeur

François

est le premier pape jésuite et latino-américain de l'histoire

Pascal Quignard

a obtenu le prix Goncourt en 2002 pour Les Ombres errantes

Née en 1962 en Écosse,

Ali Smith est l'auteur de plusieurs romans

Louis-Philippe Dalembert

est lauréat du Prix France-Bleu/Page des libraires 2017

Francis Scott Fitzgerald

fut un nouvelliste hors pair

Fanny Dreyer

est née à Fribourg en Suisse Romande.

Sema Kaygusuz

écrit avec un scalpel

Hervé Le Bras

est un homme de culture, ouvert au monde et à ses mutations

Philippe Priol

est né à Rouen

Agustin Martinez

publie un roman puissant, âpre et vertigineux

Gabriel Fauré

fut le compositeur de l'inouï.

Jean-Louis Fetjaine

est un auteur incontournable pour les amateurs de fantasy.

Loïc Demey

est né en 1977 à Amnéville (Moselle)

Eric Vuillard

raconte les coulisses de l'Anschluss

Giorgio Van Straten

est né à Florence, en 1955

Lucie Desaubliaux

vit à Rennes

Laurent Chalumeau

est l'ancien complice d'Antoine de Caunes

Jean-Pierre Rioux

transmet la connaissance.

Michèle Lesbre

raconte la "Robin des bois bretonne"

Lee Martin

a su créer un monde d'une douloureuse beauté

Michel Onfray

est philosophe, écrivain

Loïc Merle

questionne le sens de la vie

Dominique Fabre

est un rêveur mélancolique

Etienne Perrot

a dédié son oeuvre à l'accomplissement intérieur

C.G. Jung

fut médecin de l'âme

Delphine de Vigan

aime le concerto pour 4 pianos de Bach

Le Cycle d'Oz

fait partie du patrimoine littéraire américain

Delphine de Vigan

et la force mystérieuse (prix Renaudot 2015)

Toni Morrison

est entourée d'artistes contemporains - musiciens, plasticiens, metteurs en scène

Pascale Gautier

partage l'émotion...

Patrick Weil

prend à contre-pied bien des croyances...

Sonja (prononcer Sonia) Delzongle

est auteur de thrillers et va chercher son pain presque tous les jours...

Pour Tristan Savin

le pays de la littérature est aussi celui de la géographie...

l'Australienne Cate Kennedy

compose une partition émouvante sur le choc des générations...

António Lobo Antunes

est l'une des grandes figures de la littérature contemporaine...

Didier Cornaille

est paisible retraité atteint d'une addiction grave à l'écriture...

Adrian McKinty

dans la rue entend des sirènes...

Vincent Lodewick «Dugomier»

est un scénariste de bande dessinée heureux...

Pierre Grillet

lui aussi écrit des chansons de rêve...

A. M. Homes

a reçu pour ce livre le Women's Prize for Fiction 2013...

Valérie Zenatti

reçoit le 41ème Prix du Livre Inter...

Gaëlle Nohant

reçoit le Prix du Livre France Bleu - Page des Libraires...

Rosine Crémieux

résistante dans le Vercors à 16 ans, est rééditée par Anne-Laure Brisac...

Sébastien Raizer

est Cofondateur des éditions du Camion Blanc, traducteur et auteur à la Série Noire...

Jean-Marc Héran

raconte Brel...

Michel Serres

invite ­à inventer, à prendre des risques...

A.M. Homes

fait preuve d'une belle fantaisie...

Marido Viale

Dort beaucoup, et rêve...

Annie Ernaux

a l'impression d'écrire même quand elle n'écrit pas...

Liliane Zylberstein

est allée très loin dans ses souvenirs

Application pour smartphones,
avec Orange et Big5media

Découvrez sur votre mobile (iPhone, Android ou Windows Phone), en exclusivité, les choix des libraires, le courrier des auteurs, la revue de presse des livres, les paroles d'internautes, et des milliers d'extraits de livres.

Le Choix des Libraires sur iDevice

Les choix des libraires sur Android

Les choix des libraires sur Windows Phone

.. Le dico du jeu des 1000 euros

Couverture du livre Le dico du jeu des 1000 euros

Auteur : Nicolas Stoufflet

Date de saisie : 28/11/2010

Genre : Jeux, Loisirs

Editeur : Democratic Books, Paris, France

Prix : 19.95 €

ISBN : 978-2-36104-024-6

GENCOD : 9782361040246

Sorti le : 25/11/2010

  • Les présentations des éditeurs : 01/12/2010

Le Jeu des mille euros (anciennement Le Jeu des mille francs) est suivi par 1.300.000 auditeurs quotidiennement sur France Inter, ce qui en fait de loin l'émission de radio la plus écoutée à 12H45.
L'attachement à ce programme est fort, si bien qu'on lui est souvent fidèle d'une génération à l'autre dans une même famille. Fréquemment, les auditeurs assidus demandent de quelle manière ils pourraient se procurer les questions qu'ils n'ont pas le temps de noter, afin de pouvoir jouer chez eux et s'entraîner. Le dictionnaire saura répondre à leur recherche.

D'autre part, la force du jeu est également constituée par son réel enracinement dans les terroirs français, car il met en avant les richesses humaines, naturelles et historiques des communes qu'il traverse. Cette «carte postale» sonore qui ouvre chacune des émissions constitue, pour les villes et villages, une belle exposition à une heure de grande écoute. Mais, c'est bien connu, les paroles s'en vont et les écrits restent : ainsi, le prolongement sur le papier de ces présentations contribuera à faire connaître ces localités, souvent méconnues des citadins pourtant avides d'authenticité.
Le dico du jeu des mille euros, par ses deux types d'entrées (noms des communes et mots-clés des questions) se veut le parfait reflet imprimé de cette émission de radio comparée parfois à une petite madeleine de Proust dont on aimerait conserver la saveur plus longtemps.
Un livre de divertissement ludique et pédagogique pour jouer en famille ou entre amis.

Nicolas Stoufflet est animateur et producteur de radio français. Après une maîtrise en droit des affaires, il entre à Radio France à Clermont-Ferrand dans les années 1980. Recruté par RMC et par Radio Nostalgie, il est ensuite venu s'installer et travailler à Paris en 1989 : Radio Bleue et France Inter, depuis 1996. Longtemps abonné toute l'année aux petits matins (5H/7H), Nicolas crée une émission estivale à midi, «Ca vous dérange». En septembre 2008, il réalise un rêve : il reprend le mythique et populaire Jeu des 1000 euros, l'émission la plus écoutée à la radio sur ce créneau horaire.


  • Les courts extraits de livres : 01/12/2010

Extrait de la préface de Nicolas Stoufflet

Le Jeu des 1 000 euros est une espèce protégée. À l'heure où tout est construit à partir d'études de marché, de ciblage, de pourcentages, de formatage, ce rendez-vous quotidien fait figure d'exception. Dans les médias audiovisuels, les émissions durent - au mieux - quelques saisons et puis s'en vont. Or, cela fait plus de cinquante ans que le jeu fait retentir son «ding ding» à 12 h 45 sur France Inter, avec un succès jamais démenti puisqu'il caracole en tête des audiences, laissant loin derrière lui ses concurrents dépités.

Alors, miracle ? Magie ? Cette longévité détient certainement sa part de mystère, son alchimie particulière qui lui confère cette saveur si plaisante. On en parle comme d'une petite madeleine dont on se transmet le goût de génération en génération. Mais il existe sans doute des explications plus rationnelles à cette réussite. Henri Kubnick, qui a créé 100 000 francs par jour en 1958, a eu au deux idées géniales. Bien avant que l'on ne mette l'interactivité à toutes les sauces, il a fait appel aux auditeurs afin qu'ils envoient leurs questions. De plus, il s'est inscrit avant tout le monde dans une logique de décentralisation, en allant enregistrer l'émission dans les communes de France, au contact direct avec le public. Imparable !

Quand j'ai appris que j'allais animer ce jeu mythique, succédant ainsi à Louis Bozon, j'ai immédiatement pensé à ma grand-mère Yvonne, chez qui j'ai passé une partie de mes vacances d'enfant en Bourgogne. Chez elle, c'était sacré. À l'heure dite, quand les douces odeurs de lapin mijoté envahissaient la maison ceinturée de glycines, il fallait se mettre à table, écouter religieusement Lucien Jeunesse présenter les atouts de Villeblanche-sur- Segonzy, puis dialoguer avec Ginette et Roger, les candidats, et enfin égrener les questions bleues, blanches, rouges envoyées par nos chers amis, à qui l'on avait préalablement dit un grand bonjour. Souvenirs sonores et parfums mêlés d'une enfance rêveuse. Que penserait-elle aujourd'hui, Yvonne, de l'animateur de «son» jeu ? Lorsque j'ai lancé mon premier «Chers amis, bonjour !» en août 2008, je me suis instantanément senti chez moi, ou plutôt chez elle, Mémé, comme je l'appelais, ou chez mes parents qui, eux aussi, l'écoutent depuis toujours en Auvergne.


- Informations légales - Programmation : Olf Software - Accessibilité, CSS et XHTML : Gravelet Multimédia